Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2017

Journées européennes du Patrimoine 2017 - Mairie d'Aix-en-Provence

Journées européennes du Patrimoine 2017

15, 16 et 17 septembre

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique
 

La 34ème édition des Journées européennes du patrimoine se tiendra les 16 et 17 septembre 2017, sur le thème de la jeunesse. Cette édition sera résolument tournée vers le jeune public et sa sensibilisation au patrimoine, à l’histoire de la Nation et à l’histoire de l’art, ou encore aux métiers du patrimoine.

PDF - 10.4 Mo
Programme

Comprendre et connaître le patrimoine dans son contexte historique et social, permet de mieux appréhender la société dans laquelle nous vivons.

S’adresser aux jeunes générations, est une occasion de saluer le travail des associations et des réseaux engagés dans l’éducation artistique et culturelle, des réseaux des Villes et Pays d’art et d’histoire, des Conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement et bien d’autres encore qui valorisent le patrimoine auprès de la jeunesse. La Jeunesse sera mise à l’honneur en particulier autour de jeunes musiciens professionnels en devenir dont vous retrouverez les programmations musicales dans le livret édité à cette occasion sous l’intitulé ’’Les Jeunes ont du talent....’’.

Les architectes et la ville, thème choisi cette année pour Aix-en-Provence et le Pays d’Aix permettra une réflexion architecturale et urbanistique à travers le paysage de notre territoire. Deux parcours autour de l’oeuvre architecturale de deux architectes vous sont proposés : l’un du XVIIe siècle, Pierre Pavillon, et l’autre du XXe siècle, Fernand Pouillon, ainsi qu’un zoom sur le quartier Sexitius-Mirabeau, dans le livret des Journées du patrimoine pour sa 17e édition. Le livret est téléchargeable sur le site de la ville et sur le site de l’Office de Tourisme d’Aix et du Pays d’Aix fin août et diffusé également dans sa version papier -un 64 pages- dès début septembre.

Il sera aussi l’occasion de mettre en avant l’architecte urbaniste et utopiste français Claude-Nicolas Ledoux (né à Dormans 21 mars 1736 – mort le 18 novembre 1806). Il fut l’un des principaux créateurs du style néoclassique. Il réalisa les plans architecturaux et urbains pour la création du Palais de justice d’Aix-en-Provence. Il apparaissait intéressant du fait des regards croisés posés sur l’architecture et sur l’actualité avec la requalification de la place Verdun-Prêcheurs d’éclairer le sujet.

A noter deux temps forts parmi d’autres : une très belle exposition révélant les plans anciens de Ledoux sera offerte au public à la bibliothèque Méjanes, la Cité du Livre. Ainsi que l’émission d’une vignette exceptionnelle à tirage limité d’un timbre rendant hommage à Claude Nicolas Ledoux, architecte du Palais de justice par l’association Philatélique du Pays d’Aix durant le week-end à l’hôtel Maynier d’Oppède, 23 rue Gaston de Saporta. Toujours autour de la thématique, nous retiendrons les visites exceptionnelles du Palais Monclar : découverte des lieux, de l’histoire et de l’organisation de la justice, organisées par la Cour d’appel (sur réservation).

En ouverture de ces journées, vendredi 15 septembre à 20h, un concert inaugural sera offert dans la cour de l’hôtel Maynier d’Oppède, 23 rue Gaston de Saporta, sous la houlette du chef d’orchestre Philippe Franceschi. Puis à 21h, le même soir sera proposé au Musée Granet ,un spectale où se mêleront théâtre, danse et chant afin de pénétrer dans l’univers poétique de l’un de ses chefs-d’oeuvre, Jupiter et Thétis du peintre Ingres, sous l’intitulé : ’’Coup de théâtre au musée’’ ’Jupiter et Thétis prennent la pose.

Téléchargez le programme :

PDF - 10.4 Mo
Programme

 

LES ARCHITECTES ET LA VILLE JOURNÉES DU PATRIMOINE AIX-EN-PROVENCE ET PAYS D'AIX 15.16.17 SEPTEMBRE 2017 2 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 3 SOMMAIRE 3 Éditorial 4 Carte Aix PARTIE AIX-EN-PROVENCE 5 Introduction: Le métier d’architecte Académie royale d’architecture, L’Ordre des architectes 6-27 Temps forts de l’histoire architecturale et urbaine d’Aix-en-Provence 6 La Ville romaine Sextius Calvinus, Le Forum, les Thermes, le Théâtre 7 La ville médiévale L’évêque Basilius, Jean Guiramand, La Cathédrale Saint-Sauveur 7 La ville au XVe Le roi René, La création de la place des Prêcheurs 8 Le quartier Villeneuve - (à l’est de la ville) 1583 Jean Baudry, La chapelle des Jésuites 9 Le Quartier Villeverte (à l’ouest de la ville) - 1608 Esprit Boyer, Louis Cundier, le Logis du bras d’or Apparition du titre d’architecte de la ville à Aix-en-Provence-1655 Pierre Pavillon et Jean Daret, l’hôtel de Châteaurenard 11 Le quartier Mazarin - 1646 Jean Lombard, l’hôtel Maurel de Pontevès 12 • Pierre Pavillon (1612-1670) - Portrait d’architecte, Parcours dans la ville 14 La ville au XVIIIe siècle Le parti de composition- La distribution La dynastie des Vallon Quelques-uns de leurs principaux chantiers 17 • Portrait : Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), bâtisseur visionnaire Ledoux urbaniste Le Palais in situ de Ledoux L’alignement autour du Palais et de la prison 19 Avant et après la Révolution... des architectes au service du Palais de Justice d’Aix-en-Provence Du Palais comtal au Palais de Justice, par Claude-Nicolas Ledoux, 1778- 1785 La construction du Palais de Justice de Verdun, par Michel-Robert Penchaud, 1809-1832 Le Palais Monclar, par Jean-Loup Roubert et Jean-Michel Battesti, 1995- 1998 20 L’histoire de la Place Prêcheurs-Madeleine-Verdun aujourd’hui... 21 À l’aube des temps modernes... 23 Aix entre dans la modernité... 23 • Fernand Pouillon (1912-1986) - Portrait d’architecte, Parcours dans la ville 25 Le quartier Sextius-Mirabeau 26 Le XXIe siècle Parmi les plus récents projets architecturaux et urbains : Un Apple Store tout en légèreté La bastide du Jas de Bouffan: un projet autour de Cézanne L’aménagement du quartier de la Constance, par Christian Devillers, architecte-urbaniste 28-39 Tableau des Animations 40 Les jeunes ont du talent 41 Forum 42-44 Lieux ouverts exceptionnellement 44-45 Rendez-vous exceptionnels PARTIE PAYS D’AIX 46-61 26 communes Bouc-Bel-Air Cabriès Châteauneuf-le-rouge Coudoux Eguilles Fuveau Gardanne Gréasque Jouques Lambesc Meyrargues Meyreuil Les Pennes-Mirabeau Pertuis Peynier Peyrolles-en-Provence Le Puy-Sainte-Réparade Rognes La Roque d’Anthéron Rousset Saint-Cannat Saint-Estève-Janson Le Tholonet Vauvenargues Venelles Vitrolles 62 Carte du Pays d’Aix 63 Remerciements 1ère de couverture Attribué à Antoine-François Callet (1741-1823). «Nicolas Ledoux (1736-1806), architecte avec sa fille Adélaïde». Huile sur toile. Paris, musée Carnavalet. © Musée Carnavalet / Roger-Viollet- Plan Ledoux © Bibliothèque Méjanes 2 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 3 LES ARCHITECTES ET LA VILLE L'architecture est d'abord une affaire de femmes et d'hommes. On oublie trop souvent que derrière les façades des cathédrales, des hôtels particuliers, des chapelles, des monuments d'hier et des œuvres d'aujourd'hui battaient les cœurs, vibrait l'énergie, s'imprimaient la pensée et les convictions mêmes des maîtres d’œuvre et des architectes, femmes ou hommes de passion. Claude-Nicolas Ledoux, sur la toile qui fait la couverture du présent opuscule, a choisi de se montrer avec sa fille, dans l'intimité d'une vie familiale, le regard haut et profond témoignant de ses convictions humanistes. Ce visage est un écho à ce choix aixois de montrer l'art urbain et architectural incarné, vivant, et l'on songe à la dynastie des Vallon, plus tard à la figure de Fernand Pouillon ou aujourd'hui aux œuvres réalisées par Rudy Ricciotti, Vittorio Gregotti ou par Kengo Kuma. A tous les aixois et les aixoises, à tous nos visiteurs, nous adressons le vœu, qu'en ces toujours passionnantes journées du patrimoine, une pensée reconnaissante soit adressée à ces femmes et ces hommes qui ont fait et font l'architecture d'hier et d'aujourd'hui. Levons les yeux, réjouissons-nous, les architectes aixois ont du génie ! Maryse Joissains Masini Maire d'Aix-en-Provence Président du Conseil de Territoire du Pays d'Aix Vice-Président de la Métropole AixMarseille-Provence Marie-Pierre Sicard-Desnuelle Adjoint au maire délégué au Patrimoine et aux Musées Conseiller territorial du Pays d’Aix et Conseiller métropolitain Philippe Charrin Président de la Commission Culture de la Communauté du Pays d’Aix Maire de Vauvenargues ÉDITO 4 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 5 Cours Mirabeau Av. des Belges Boulevard de la République Cours Sextius Bd Jean Jaurès Av. Bonaparte Rue de la Molle Cours Saint-Louis Boulevard Carnot Boulevard du Roi René Avenue Victor Hugo Bouleva rd Carnot Rue Espariat Boulevard Aristide Briand Avenue Maréchal de Lattre de Tassigny Rue du Bon Pasteur Rue des Cordeliers Rue Van Loo Rue Celony Rue Manuel Rue Émeric David Rue Thiers Rue Mazarine Rue Goyrand Rue Fernand Dol Rue Roux Alphéran Rue Sallier Rue Cardinale Rue du 4 Septembre Rue Laroque Rue Cabassol Rue Frédéric Mistral Av. Malherbe Rue Villars Rue d’Italie Rue Mal Jo…re Rue des Bernardines Rue Victor Leydet Rue Brueys Allées Provençales R. de la Couronne R. G. de Saporta Rue Paul Bert Rue Boulegon R. Clémenceau Rue Fabrot Rue Bédarrides Rue des Magnans Rue du Félibre Gaut R. de la Verrerie Rue Pierre et Marie Curie Rue M gi net Rue des Allumettes Rue Gontard Rue Peysonnel Rue Nazareth Rue des Tanneurs Rue Rifle-Rafle Rue Chastel Rue Portalis Place Richelme Traverse du Bras d’Or Rue Jean Tholozan Place de Verdun Rue des Épinaux Rue Aumône vieille Place Ramus Place Jeanne d’Arc Place des Prêcheurs Place des Cardeurs Office de Tourisme Grand Théâtre de Provence Police Municipale Objets trouvés Archives Départementales École d’Art Le Petit Duc Pavillon de Vendôme Sous Préfecture Chapelle des Bourras Église du Saint-Esprit CCI Église St-Jean Baptiste Église de la Madeleine Pôle Judiciaire Théâtre de la Fontaine d’Argent Hôtel de Gallifet Caumont Centre d’Art Théâtre des Ateliers Le Flibustier Théâtre du Jeu de Paume Théâtre Cie Ainsi de suite Théâtre de l’Espace Jeunesse CENTRE DE CONGRÈS Cimetière Saint-Pierre MIGNET SNCF ROTONDE ROTONDE ROTONDE MÉJANES CARNOT Parc Jourdan Rectorat C.H.S. Montperrin 3 Bis F Centre d’Art GARE SNCF Théâtre de l’Archevéché PASTEUR SIGNORET CARDEURS THERM’PARK BELLEGARDE RAMBOT Chambre d’Agriculture Musée Granet Granet XXe Chapelle des Oblats École Nationale des Arts et Métiers Paris Tech Parc Rambot École supérieure du professorat et de l’éducation Maison Diocesaine et Archevéché I.E.P. Cité du livre Bibliothèque Méjanes Spa Thermes Sextius Pavillon Noir GARE ROUTIÈRE Pasino Hôtel de Police Conservatoire Avenue Georges Pompidou Traverse de l’Aigle d’Or Rue Irma Moreau Rue Irma Moreau R. des Chartreux Rue Gau…redy Rue Aude Rue Fermée Rue Joseph Villevieille Avenue Giuseppe Verdi Rue Chabrier Rue d’Entrecasteaux Rue Jaubert Rue Papassaudi R. Lieutaud Rue de Montigny R. de la Fonderie R. Félicien David Traverse de Beaufort Rue Lisse Bellegarde Rue J. de la Roque Traverse Notre-Dame Pl. Miollis Place St-Jean de Malte Rue Pavillon R. St.- Joseph Rue Clovis Hugues Av. du Parc Impasse Reynaud la Masse Rue de Rue Doumer Rue Espariat Rue Mal Foch Rue Méjanes Rue M. Reynaud Rue Mérindol Rue Venel Rue de l’École R. des Étuves RueVendôme Rue de la Paix Rue du 11 Novembre Avenue Max Juv énal Pl. de Narvik R. Lapierre Rue Gustave Desplaces Boulevard Victor Coq Av. de Perouse Bd Ferdinand de Lesseps Avenue W. A. Mozart Avenue Max Juvénal Place Gal De Gaulle Av. St-Jérome Av. Ben aj m ni Abram Av. M. Blondel Bd Albert Charrier Bd Paul d’Ollone Avenue Avenue de l’Europe Avenue du Petit Barthélémy Bd Mal Leclerc Avenue de Tubingen Rue Jean Rostand Cours des Minimes Route de Galice Allée des Musiciens Rue du Puits Neuf Avenue Paul Cézanne Cours Gambetta Bou levard des Poilus Cours des Arts et Métiers Avenue Sainte-Victoire Boulevard François et Émile Zola Avenue Jules Isaac Avenue Pasteur R. Constantin R. Matheron Rue Lisse des Cordeliers Rue Granet Avenue Grassi Impasse Grassi Traverse Silva cane Av. Armand Lunel Av. de Craponn C e hemin Robert Rue Lacépède Rue Chastel Rue Lisse St.-Louis Rue Su…ren Rue des Guerriers R. Ganay Rue Gianotti Allée Gianotti Allée Beausoleil Rue Emmanuel Signoret Av. de la Violette A v. Saint-Éloi Avenue Henri Pontier Rue des Nations Allée Madeleine Allée des Mûriers Rue de Sontay Avenue d’Indochine Rue Joannon Marcel Provence Rue d’Hanoi Rue des Frères Noat Rue des Bœufs Rue Lo u ise Colet Av. J. Dalmas Rue Joseph d’Arbaud Av. Marius Jouveau Avenue Alfred Capus Avenue Henri Pontier Av. des Tamaris Avenue Claude Debuss C y hemin de Brunet Avenue Jules Ferry Avenue Anatole France d O’ raison Avenue Traverse Saint-Pierre Avenue Lucien Gautier Rue Paul Beltcaguy Avenue Pierre de Coubertin Avenue des Écoles Militaires Rue du Ricm Allée Bastide Avenue du Docteur Aurientis Rue Pétrarque Rue Nostradamus Impasse Gallet Cantant Avenue Jean et Marcel Fontenaille Avenue Jean Moulin Traverse Malako… Cours Gambetta VERS AVIGNON RN7 VERS PUYRICARD VERS VENELLES SISTERON RN96 VERS TOULON NICE A8 GARE AIX-TGV AÉROPORT MARSEILLE-PROVENCE VERS MARSEILLE A51 PIOLINE - LES MILLES VERS SALON AVIGNON - A8 VERS SISTERON A51 Rue Su…ren R. du Cancel Rue Fauchier Rue de la Glacière Avenue Jean et Marcel Fontenaille Av. Pierre Brossolette Rue Courteissade Rue Duperrier Rue de la Mule Noire Rue de l’Opéra PARKING BUS DE TOURISME Tribunal de Grande Instance Place d’Arménie des Cyprès Centre hospitalier du Pays d’Aix Gabriel Dussurget Rue de l’Europe VERS LE THOLONET VERS VAUVENARGUES Il Piccolo Théâtre Théâtre d’Aix Rue de Jérusalem Rue Fontaine d’Argent 100 m N 34 32 5 BEISSON ROMEGAS DIRECTION COUTHERON LA FÉLICITÉ PARC ST MITRE THÉÂTRE NÕ 2 1 1 4 3 6 3 1 4 18 10 17 2 19 31 9 29 20 21 33 30 11 12 13 15 16 27 25 7 6 14 6 5 4 5 3 2 8 22 26 1 STADE CREPS Les Architectes et la Ville 1-Forum antique 2-Théâtre antique 3-Vue aérienne du Bourg Saint-Sauveur 4-Façade de la Cathédrale 5-Palais Comtal 6-Plan de Jean de Paris 7-Façade de l’hôtel de Carcès 8-Façade Chapelle des Jésuites 9-Logis du bras d’or (Maison Darius Milhaud) 10-Hôtel de Châteaurenard- décor en trompe l’oeil 11-Plan ancien du quartier Mazarin 12-Fontaine des Quatre Dauphins restaurée 13-Façade Hôtel Maurel de Pontevès 14-Palais de l’Archevêché 15-Hôtel d’Albertas 16-Place d’Albertas 17-Halle aux grains, décor du fronton 18-Plan de la façade de l’hôtel Maynier d’Oppède 19 Bastide du Jas de bouffan 20-21-22-Plans des 3 projets de Ledoux 23-24-Plan et élévation du projet du Palais de justice 25-Façade du Palais Monclar 26-Fouilles devant le Palais de Justice 27-Projet de la future Place 28-Plan Makaire de la ville en 1869- voir page 22 29-Fontaine de la Rotonde 30-Gaston Castel, Habitation à Bon Marché (HBM) 31-Fondation Vasarely 32-Cité Beisson dans les années 60 33-Apple store 34-Bastide du Jas de Bouffan Parcours Fernand Pouillon page 23-24 1-Palais Albert 1er et Palais Victor Hugo 2-Tribune du Stade Municipal 3-Bibliothèque Faculté de droit 4-Gymnase du CREPS 5-Résidence Les 200 logements 6-Cité des Gazelles Quartier Sextius Mirabeau 1-Bibliothèque Méjanes, Cité du Livre 2-Centre des Archives départementales 3-Pavillon noir 4-Le Grand Théâtre de Provence 5-Le Conservatoire Darius Milhaud 6-L’ Office de Tourisme d’Aix et du Pays d’Aix 7-Gare Routière de Jean-Michel Dutilleul Parcours Pierre Pavillon page 12-13 1-Hôtel de Boisgelin 2-Hôtel Maurel de Pontevès 3-Chapelle de la Visitation 4-Hôtel de Ville 5-Hôtel de Châteaurenard 6-Pavillon de Vendôme * Lieux exceptionnellement ouverts 5 23 24 1 2 3 4 5 6 7 4 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 5 LE MÉTIER D'ARCHITECTE Sous l'antiquité grecque, le rôle de l'architecte - l'architecton - dans un chantier était celui d'un conseiller technique auprès des personnes chargées par la cité de suivre l'exécution des bâtiments conformément aux devis et d'assurer le paiement des travaux après leur réception par l'architecte. Le terme va évoluer sous deux formes architector et architectus employé dans le sens de « celui qui pose les fondations » au sens propre comme au sens figuré. Sous l'antiquité romaine, c'est un architecte et ingénieur d'Auguste, Vitruve, qui va donner le premier livre d'architecture, De architectura. Ce n'est pas le 1er livre d'architecture qui a été rédigé, mais le seul qui nous soit parvenu. Les architectes romains sont architectus, machinator (ingénieur) et redemptor (entrepreneur). Le maître d'ouvrage est la personne (morale ou physique) pour laquelle un ouvrage doit être construit. C'est celui qui définit le «programme » de l'ouvrage, précise les données qui s'imposent et ses exigences pour la conception et l'exécution de l'ouvrage. Jusqu'au XIIe siècle, l'architecte maître d'œuvre d'un ouvrage est très rarement cité. C'est sur les chantiers que les maçons apprennent leur métier, dans les loges et dans les carrières pour la taille des pierres. Jusqu'au XVIIe siècle, la profession d'architecte, au sens où nous l'entendons aujourd'hui, n'existe pas, il n'y a pas de corporation. Est architecte celui qui est capable de dresser les plans, d'établir des devis, de surveiller les travaux et de procéder au métré. Cette appellation n’est guère employée au XVIIe siècle si ce n'est pour ceux qui ont une certaine réputation et qui concourent à l'édification de bâtiments royaux. ACADÉMIE ROYALE D'ARCHITECTURE À la fin du XVIIe siècle est créée une Académie royale d'architecture par Louis XIV en 1671. Établie d'abord au Palais royal, puis au Louvre à partir de 1695, son premier directeur est l’architecte et théoricien François Blondel (1618- 1686), architecte de la ville de Paris. Soucieux de la continuité de l'entreprise engagée, à la veille de sa mort, Colbert définit le programme de l'académie: l'Académie se réunit ainsi une fois par semaine, discute des points techniques qui lui sont soumis, donne son avis sur des édifices quand il lui est demandé, fait la lecture des écrivains qui font autorité en architecture, les commente et les discute: Vitruve, Palladio, Philibert de l'Orme, Alberti, Serlio. Dès ses premières séances, elle a cherché à savoir s'il y avait des lois fixes pour le beau et traita du «Bon Goust » en architecture. Pendant quarante-six ans, le roi donne des brevets à ceux qu’il juge dignes d’entrer dans cette compagnie. En 1694, L’Académie royale d’architecture décide d’organiser un enseignement sous la forme de leçons, programmes et de concours accordés tous les mois. En 1720, un grand prix de l’Académie est accordé chaque année; c'est l’ancêtre de ce qui va devenir le prix de Rome. Le lauréat se voit octroyer une bourse pour un séjour à l’Académie de France à Rome. Au temps de la formation de Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), elle aura pour directeur de 1762 à 1774 Jacques-François Blondel. À partir des années 1740, des cours particuliers sont organisés par certains architectes tel que Jacques-François Blondel, créant une école indépendante, l’École des arts, qui parvient à monopoliser avec ses élèves la plupart des grands prix de l’Académie. À la Révolution, l’enseignement de l’architecture est confié à l'École polytechnique, puis reconstitué au sein de la nouvelle École nationale supérieure des beaux-arts. Supprimée en 1793, elle est ensuite réorganisée sous sa forme actuelle en 1816 dans l'Académie des beaux-arts de l'Institut de France. Au XXe siècle, il faudra attendre 1940 pour que soit fixée la réglementation de cette profession par l'établissement de l'Ordre des architectes, et en 1977 pour qu'il y ait obligation de passer par un architecte ou un agréé en architecture pour déposer un permis de construire. Jusqu’en 1867, date de l’institution du diplôme d’architecte de l’École des beaux-arts, aucune loi n’obligeait à faire appel aux architectes. Le code Guadet de la fin du XIXe siècle constituait la seule règle professionnelle à laquelle les architectes pouvaient se référer. Ce premier code des devoirs professionnels engage le processus qui mènera à la création de l’Ordre. La loi de 1940, validée par une ordonnance de 1945, crée l’Ordre des architectes, l’organise sur une base nationale et régionale, en même temps qu’elle protège le titre d’architecte et réglemente la profession. Elle n’ira pas cependant jusqu’à imposer le recours à l’architecte. Il faudra pour ce faire, attendre la loi du 3 janvier 1977 sur l’architecture pour réserver l’établissement du projet architectural aux seuls architectes inscrits au tableau. La loi n°77-2 du 3 janvier 1977 sur l’architecture réserve le port du titre d'architecte et l'exercice des fonctions de maîtrise d’œuvre aux membres de la profession enregistrés au tableau de l'Ordre des architectes. Ils sont tenus de respecter le code de déontologie. L'ORDRE DES ARCHITECTES Il a pour fonction de définir et d'organiser la mission de l'architecte dans ses rapports avec l'intérêt public (exécution des politiques publiques en matière d'hygiène, de sécurité, de patrimoine, d'économie, d'environnement, d'urbanisme, etc.) et les intérêts privés (des propriétaires, des usagers, ainsi que des professionnels et des salariés du bâtiment). Il possède pour cela des attributions administratives, normatives, juridictionnelles et de formation sur ses membres. STADE 6 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 7 TEMPS FORTS DE L'HISTOIRE ARCHITECTURALE ET URBAINE D'AIX-EN-PROVENCE Les villes sont le fruit de strates historiques successives. L'histoire de la ville d'Aix-enProvence commence en 122 av. J.-C.. Voici un voyage à travers les temps forts de l'histoire architecturale et urbanistique d'Aix et du Pays d'Aix qui vous est offert à travers les pages de la dix-septième édition de ce livret des Journées Européennes du Patrimoine 2017. LA VILLE ROMAINE Le Proconsul Sextius Calvinus fonde la ville d'Aquae Sextiae en 122 av. J.-C. sur un site riche en sources naturelles, après avoir vaincu les Salyens situés au nord de la cité sur le site d'Entremont., oppidum gaulois, dont certains vestiges sont conservés au Musée Granet. Aquae Sextiae devient l'épicentre politique et administratif d'un territoire sur lequel repose sa richesse. La construction de l'enceinte fixe la morphologie de la ville, au début du Ier siècle apr. J.-C. et créé un forum. Encadrée de portiques, cette place publique est établie à l'est et le long du cardo maximus (axe nord-sud correspondant aux rues Gaston-de-Saporta et Jacques-deLaroque) et dans l'axe du decumanus maximus (axe est-ouest correspondant aux rues du BonPasteur et Célony). La trame de la ville est ainsi définie. AIX ANTIQUE... LE FORUM (N°1) À la fin du Ier siècle apr. J.-C., la ville d'Aquae Sextiae se dote d'un forum de dimensions modestes. Encadrée de portiques et entièrement dallée, la place est dominée au nord par un édifice qui reste inconnu (temple ou basilique) et s'étend vers le sud, au-delà de l'actuelle place des Martyrs-de-la-Résistance. Détruite au début du VIe siècle, elle laisse place à un ensemble cathédral. LES THERMES C'est à la présence de sources que la cité antique d'Aquae Sextiae doit sa fondation au IIe siècle av. J.-C., et d'elles qu'elle tire son nom latin, les eaux de Sextius. Les besoins de la population sont couverts par ces sources d'eaux chaudes et froides, par les captages dans les nappes souterraines et par les rivières environnant l'agglomération. À partir du IIe siècle, un fort accroissement des besoins en eau conduit à la construction des aqueducs de la Traconnade et du Tholonet acheminant l'eau de sources lointaines vers les thermes, les fontaines publiques et les maisons des riches particuliers. Les eaux permettent également le travail de la laine et du cuir, traditions romaines longtemps associées dans la ville d'eaux. Les noms de rues en témoignent: rue des cordeliers, rue des tanneurs... Des vestiges des thermes antiques sont visibles dans la cour de l'actuel établissement thermal. LE THÉÂTRE ANTIQUE (N°2) (site inscrit en 1954 sur l’Inventaire des Monuments Historiques) Le décor de la cité est en rapport avec son prestige et avec le souhait des dirigeants de garantir au peuple romain « le pain et les jeux » : lieux de pouvoir, lieux de spectacles, thermes, adduction d’eau, assainissement... La cité d'Aix est dotée, outre de thermes, d'un théâtre antique, actuellement conservé et situé dans l’enclos des Dames du Saint-Sacrement. Les fouilles menées en 2004, ont également montré l’ampleur de la réoccupation du site entre les Ve et XIVe siècles. n°1- forum antique n°2- théâtre antique 6 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 7 LA VILLE MÉDIÉVALE Au IVe siècle en même temps qu'elle devient le siège d'un évêché, la ville antique connaît une forte rétractation urbaine, qui aboutit à la formation de trois bourgs, à l'origine de la ville médiévale tripartite des XIe -XIIIe siècle : à l'emplacement de la cathédrale, le bourg Saintsauveur, au sud la ville Comtale et à l'ouest la ville des Tours. La fusion du bourg Saint-Sauveur et de la ville Comtale a lieu le 7 octobre 1357. Les enceintes sont renforcées, la population s’entasse à l’intérieur des remparts. Les plus aisés fuient vers leurs domaines ruraux. Le pouvoir politique des cités se délite, l’évêque devient l’autorité essentielle. C’est d’ailleurs autour de la cathédrale que le nouvel urbanisme s’organise. CATHÉDRALE SAINT-SAUVEUR (N°4) rue Jacques de la Roque Le groupe cathédrale installé à l'époque de l'évêque Basilius autour de 470-510, reprend les alignements du forum et remploie la colonnade des anciens portiques bordant la place pour le baptistère. Édifiée sur le forum antique, l'évolution architecturale se lit sur la façade et dans le plan intérieur du monument: à droite, le portail roman du XIIe siècle jouxte un mur du Haut moyen âge, à gauche, le portail gothique du XVe - XVIe siècle avec ses magnifiques portes sculptées commandées par le Chapitre en 1510 au fustier Jean Guiramand. Véritable travail d'orfèvre : les sculptures de quatre prophètes et douze sybilles dans des attitudes pleines de vie d'inspiration Renaissance italienne , émanent d'un style codifié par Francesco Laurana, architecte et sculpteur dalmate appelé par le roi René à la fin du XVe siècle. Agrandie et surélevée à l'époque gothique, sur un plan en croix latine, la cathédrale est consacrée le 7 août 1534 par l'archevêque Antoine Filhol. Autour de la cathédrale sont construits des bâtiments accolés, le cloître du XIe -XIIIe siècle et le clocher achevé en 1425. Classé depuis 1840, propriété de l’État, ce monument historique fait l'objet d'un programme de restauration pluri-annuel . QUARTIER ST SAUVEUR Au XIIe siècle, le Palais Comtal intègre les deux anciennes tours de la porte romaine et le mausolée depuis disparus. La maison communale s'implante sur le site de l'actuel hôtel de ville. La Place aux Herbes est construite après la réunion du bourg Saint-Sauveur à la ville comtale, située au cœur même de la ville. Elle se caractérise dès son origine par un marché de producteurs. Le roi René y fait bâtir fin XVe siècle une chapelle dédiée à Saint-Sébastien détruite en 1618. LA VILLE AU XVE La ville Renaissance s’est créée en réaction à la surcharge de l’architecture gothique et témoigne d’un désir de retour à l’Antiquité grecque et romaine. Cette architecture se caractérise par la simplicité retrouvée de ses colonnes et de ses frontons triangulaires. L’urbanisme est organisé selon des principes de proportions, d’harmonie, de symétrie, de régularité. On construit des places publiques aux abords des palais et des églises, les rues sont larges, bordées d’élégantes façades d’édifices publics, et perçues comme un moyen d’afficher son prestige. On invente à cette époque la perspective en art et l’utilisation du point de fuite, qui sera magnifié plus tard au XVIIe siècle dans la conception des palais et jardins classiques et des avenues des villes. Cet art nouveau de bâtir apparaît en Italie et se développera à Aix sous le règne du roi René 1er d'Anjou, de Naples et de Sicile, ouvert aux échanges artistiques italiens. Au XVe siècle, la ville s'affirme comme une capitale royale avec l'installation du ''bon roi René''. Aix est un chantier permanent où les ordres religieux sont les premiers commanditaires dans la ville. n°3- visuel -vue aérienne du bourg Saint-Sauveur N°4- façade de la cathédrale 8 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 9 On embellit la cathédrale en édifiant de nouvelles chapelles. Le palais comtal est austère et vieillot, le jardin un simple potager. Le prince humaniste, mécène, prenant exemple sur les modèles rêvés des Este de Ferrare décide de faire agrandir, moderniser et embellir le Palais Comtal (N°5), flanqué à l'est d'une aile nouvelle ornée de loggias modernes à l'italienne ouvertes en portique. Il fait créer un vaste jardin agrémenté de plantes exotiques. Il offre ainsi un cadre digne de sa nouvelle vocation, celle de faire naître une Cour d'où rayonnent l'art et la culture, rassemblant ''une pléiade de fins lettrés: l’avocat François Du Périer, Jean de La Cépède, Nicolas Fabry de Peiresc.'' CRÉATION DE LA PLACE DES PRÊCHEURS Pour donner à la façade du Palais un cadre digne d'elle, le roi René décide la création de la place des Prêcheurs mettant en scène sa résidence. C'est la première place publique léguée par l'histoire, aujourd'hui en cours de rénovation. Cette place ouverte entre le Palais comtal et le Jardin du Roi, est bordée de maisons en harmonie avec la nouvelle aile du Palais qui sont ''destinées à ses conseillers et à ses barons: Alexandre La Brillane, Jean Matheron, Jean de Puyloubier.'' La première tentative d’urbanisation autour du palais comtal au XVe siècle est donc l’œuvre du roi René. Pour ce faire, il fait abattre une partie des remparts pour intégrer intra-muros le couvent des Prêcheurs avec ses terres adjacentes. Cet espace urbain dégagé permet de réaliser la première promenade de la ville pour le roi. Aix devient ainsi une ville royale, une métropole religieuse, universitaire et administrative. L'activité architecturale s'accélère à la fin du XVe siècle. Le mécénat bourgeois relaie la commande princière. Au début du XVIe siècle la place devant le palais comtal est devenue ''le pré carré des hommes de loi pour juger, condamner, et exécuter leurs sentences.'' LE QUARTIER VILLENEUVE- 1583 C'est à partir de la place des Prêcheurs, qu'un siècle plus tard, est dessiné par l'architecte Jean Baudry, dit Jean de Paris, le quartier Villeneuve en 1583. La ville opère son nouvel agrandissement avec la création du quartier de Villeneuve. À côté du promoteur, Jean de Lacépède, conseiller au Parlement, l'architecte Jean Baudry, dit Jean de Paris, Contrôleur des Bâtiments royaux, établit un tracé orthogonal à partir des rues Lacépède et de la Plateforme (actuelle rue Emeric David). Les consuls de la ville réservent des espaces à bâtir dans ce nouveau quartier et font appel aux Jésuites qui s'installent à Aix en 1621 pour concevoir un collège. Un espace planté d'arbres est prévu au niveau du futur collège des jésuites, centre d'intérêt du nouveau quartier. La rue Plateforme est conçue pour s’ouvrir sur la perspective du Palais Comtal. Le quartier est long à urbaniser. Les premières constructions modestes sont réalisées rue Manuel et rue Portalis. De plus importants édifices suivront tels que l'hôtel de Lacépède en 1610 ou l'hôtel de Carcès (N°7) en 1615. Par souci d'unité, Jean de Paris tente d'imposer un parti architectural avec un modèle de maisons: façades à deux travées de fenêtres, rez-de-chaussée percé de deux baies en plein cintre, la plus petite pour la porte et la plus n°5 – Palais Comtal, détail de la façade du Palais comtal N°6- Plan de Jean de Paris 8 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 9 grande pour la boutique; abandonné dès le siècle suivant et dénaturé avec le temps. C'est le premier plan régulier à lignes droites avec une mise en perspective du Palais Comtal par la trame du plan rigoureux choisi. À partir de la place des Prêcheurs se forme l’échiquier des rues, modèle géométrique hérité de l'Antiquité repris par Jean de Paris fin XVIe siècle avec des perspectives et ordonnances régulières. La rue du Boulevard (rue Emeric David) est l'alignement fort du nouveau quartier. La chapelle des Jésuites (N°8) est bâtie un siècle après la création de ce quartier entre 1681 et 1698 et fonde le Collège royal de Bourbon. L'architecte Laurent II Vallon réalise ici sa première église, dont la façade vient tout juste d'être restaurée; d'autres suivront celle de du Saint-Esprit, des Prêcheurs et Saint-Jean-Baptiste. Il la positionne dans la perspective de la rue Félicien David. Deux siècles plus tard, ce sera au bout d'une de ces rues droites de ce tracé urbain pensé par Jean de Paris que Claude-Nicolas Ledoux imaginera le positionnement du futur Palais de Justice. LE QUARTIER VILLEVERTE - 1608 Au vu du succès de l’opération du quartier Villeneuve, un autre quartier est créé peu de temps après: le quartier Villeverte en 1608. Ce nouveau lotissement n'aura pas la qualité du premier. Le promoteur, Joseph Bonfils, lieutenant-général en la sénéchaussée, obtint du roi des lettres patentes créant cette nouvelle extension de la ville sur les prairies qu'il possédait hors-les-murs vers la porte des Augustins. Esprit Boyer a la charge de ce projet urbain et architectural. Le plan est cette fois plus sommaire, les rues sont droites, mais non parallèles. Elles ne sont pas recoupées par des voies transversales et il n'y a pas de point de convergence. L'atout de ce nouveau quartier tient dans le fait que Bonfils sache faire valoir ces prairies transformées en jardins en argument de vente : ''de par son nom, une véritable trouvaille de promoteurs'' selon l'historien J.-J. Gloton. Au siècle suivant Louis Cundier trace le Cours des Cordeliers (aujourd'hui Cours Sextius) qui positionne en fond de scène le bâtiment du Logis du Bras d'or (N°9) (actuelle Maison Darius Milhaud) et constitue l'axe majeur dans la scénographie du quartier. Aix lui doit notamment l'Hôtel de Grimaldi-Régusse, rue de l'Opéra. Le titre d'architecte de la ville apparaîtra vers 1655 à Aix-en-Provence. Jean Jaubert, maçon le portera. Architecte de la ville, expert, contrôleur des bâtiments royaux et œuvres publiques ne sont que des titres supplémentaires qui s'ajoutent à la fonction d'architecte. L'architecture est alors bien souvent, selon Jean Boyer, une activité accessoire pratiquée par des tailleurs de pierre, des géomètres, des maçons, des menuisiers, des sculpteurs, des peintres, que nous rencontrerons sur tous les chantiers de Provence, et qui sont reconnus et appréciés par leurs contemporains pour leur science du dessin et leurs compétences de maître d'œuvre. L'engouement pour la chose construite n'est pas le seul apanage de ces professionnels du bâtiment. De simples particuliers, des notables, des bourgeois, et même des gens de condition simple (qui ne savent pas écrire) dressent des plans ou sont consultés pour donner leurs avis. Ainsi le baron de Châteaurenard participe à la conception de son hôtel et donne prix-fait pour la construction de son hôtel, rue Gaston de Saporta, le 18 mars 1647. Il demande aux maçons ''de faire en lad. Maison que leur sera commandé par led. Sr. Baron suivant le dessin qu'il en a projeté''. Cela montre que si cet art est une passion, il est aussi pratiqué par des amateurs, qui ne se contentent pas d'une connaissance superficielle. N°7- façade de l'hôtel de Carcès N°8- façade de la chapelle des Jésuites 10 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 11 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | La conception architecturale de l'hôtel de Châteaurenard (N°10) est confiée à Pierre Pavillon vers 1650 par le Parlementaire JeanFrançois d'Aimar Albi, baron de Châteaurenard. L'escalier d'apparat s'ouvre sur une cage carrée dont le décor peint en trompe-l'œil, d'une facture exceptionnelle, inspiré de l'art baroque italien est l'œuvre du peintre flamand Jean Daret. Cet hôtel a hébergé le jeune Louis XIV lors de sa visite en Provence en 1660. Ébloui par l'œuvre de Daret, il le nomma peintre du roi. Si le dessin d'architecture pratiqué par un large éventail de la population permet de se familiariser avec la théorie des ordres, les ornements, les gravures et les livres d'architecture, largement répandus, vont contribuer à la connaissance des formes nouvelles. UN NOUVEL ART DE CONSTRUIRE L'art de bâtir se modifie considérablement et l'on assiste à une transformation complète, non plus seulement de la décoration ou de l'ordonnance des façades, mais aussi des plans, car la distribution intérieure des habitations doit répondre aux exigences des nouvelles conventions sociales. Le principe des rues sinueuses des vieux quartiers a été abandonné au profit des rues droites, plus larges, délimitant des îlots à l'intérieur desquels des jardins apparaissent. Un traité pratique d'architecture : Manière de bien bastir pour toutes sortes de personnes, publié en 1623 par Le Muet, constitue l'un des jalons de cette période de formation de l'architecture classique française. Cet ouvrage essentiel, très diffusé entre 1630 et 1670, propose des modèles de bâtiments pour treize parcellaires différents du plus petit - d'une surface de 28 m2 à la plus grande de 250 m2 , et inspire les constructeurs de maisons de ville. L'auteur y décrit toutes sortes d'habitations, de la petite maison en profondeur sur parcelle étroite jusqu'aux constructions plus imposantes, entre cour et jardin. Il donne différents exemples d'utilisation des cours intérieures et de la distribution des pièces. Pour assurer une circulation indépendante, il préconise la séparation d'escaliers séparés. N°9- actuelle Maison Darius Milhaud, ancien Logis du Bras d'or N°10- décor en trompe-l'œil de l'Hôtel de Châteaurenard n°10 bis- détail hôtel de Châteaurenard 10 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 11 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | LE QUARTIER MAZARIN- 1646 Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, la création du quartier Mazarin et du cours à carrosses déplace la vie mondaine comme la vie culturelle. La place des Prêcheurs n’est plus à la mode. Seul est construit sur la place l'hôtel particulier de style baroque du conseiller Honoré d’Agut. Le nouvel agrandissement de 1646, décidé par l’archevêque Michel Mazarin, est sans conteste le quartier le plus prestigieux de l’ancienne capitale de la Provence, le fleuron d’une architecture luxueuse et variée, l’écrin d’une société choisie, une forme d’urbanisme à part, une ville dans la ville. L’édification du quartier Mazarin met en scène de nombreux acteurs de la ville, à travers des jeux de pouvoirs essentiellement religieux. En 1646, le Cardinal Michel Mazarin confie les plans du nouveau quartier qui portera son nom à Jean Lombard. Ce nouveau quartier est projeté au sud du cours à carrosses, faisant abattre un morceau des remparts côté sud, pour y concevoir dans le prolongement des rues de l'ancienne ville la trame de ce nouvel espace urbain. Il fait le choix d'un damier orthonormé à trame régulière avec, en son centre, la fameuse place des quatre dauphins (N°12). Là encore, la scénographie choisie par l'architecte positionne au bout de la rue Cardinale, l'un des deux axes principaux Nord-Sud du nouveau quartier, l'église SaintJean-de-Malte et son prieuré - transformé en 1828 en École de dessin, puis en 1838 en musée-. L'autre axe de composition est l'actuelle rue du Quatre septembre reliant le quartier au Cours à carrosses. Sur ce Cours rivalisent les plus beaux hôtels particuliers du Siècle d'or, tel l'hôtel Maurel de Pontevès à l'angle stratégique de la rue du Quatre septembre de l'axe principal Nord-Sud menant à la place de Quatre dauphins, ou encore l'hôtel de Forbin à l'angle de la rue Cabassol et du cours à carrosses. Né à la suite de l'arasement des anciens remparts en 1651, Le Cours à Carrosses dit ''Le Grand Cours'' suit la mode florentine lancée par Marie de Médicis. Il est le nouveau lieu de promenade à la mode. Sur chaque rive du cours, on admire les façades des hôtels particuliers, témoins de la splendeur d'Aix. JEAN LOMBARD (1583-1656) Architecte né à Aix en 1583, il joua le rôle capital dans la construction de la plupart des édifices publics et privés élevés à Aix à cette époque. Sa carrière est révélatrice des fonctions éclectiques qu'un architecte pouvait occuper. De formation scientifique, géomètre et mathématicien, issu de la petite bourgeoisie marchande, il est le protégé du savant Peiresc. Urbaniste, nous lui devons les plans du quartier Mazarin (1646). Constructeur de bâtiments civils, il intervient sur le château de Jouques, différents hôtels de ville et bâtiments publics (la halle de la poissonnerie, 1621, au sud de l'actuelle place Richelme). Ingénieur, il établit des plans pour le canal de Provence. Contrôleur des bâtiments du Roi, il procède aux alignements (hôtel de Châteaurenard en 1647, rue Saint-Jean 1648). Expert il est consulté également pour des désordres, des évaluations. Architecte de la ville, les conseillers lui confient différentes missions, dont des réparations de fontaines. Autre portrait d'architecte du XVIIe siècle, celui de Pierre Pavillon avec un parcours proposé dans le centre ancien: N°12- fontaine des Quatre Dauphins restaurée N°11- plan ancien du quartier Mazarin N°13- Façade hôtel Maurel de Pontevès 12 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 13 PIERRE PAVILLON (1612-1670) PORTRAIT D’ARCHITECTE, PARCOURS DANS LA VILLE L’ARCHITECTE Né le 20 février 1612 à Paris, d’abord apprentisculpteur entre 1625 et 1630 à Paris, Pierre Pavillon effectue le traditionnel voyage à Rome dans sa jeunesse où il se concentrera sur la restauration d’œuvres antiques. À son retour, muni de la recommandation de Cassiano dal Pozzo (1588- 1657), secrétaire du cardinal Francesco Barberini, l’ami et le mécène de Nicolas Poussin (1594- 1665), il s’installe à Aix-en-Provence. Soutenu par son ami le grand érudit Nicolas-Claude Fabri de Peiresc, il se taille une réputation incontestable, à en juger les nombreuses commandes qui lui furent adressées jusqu’à sa mort. Pierre Pavillon, architecte et sculpteur, est un artiste emblématique qui travailla à Aix-enProvence dès 1637 jusqu’à sa mort en 1670. Il réalisera des sculptures, retables, armoiries, décorations de façades, mais surtout de nombreux plans d’édifices de la ville notamment ceux de: l’église de la Visitation (1647-1652), l’hôtel de Châteaurenard (1647-1650), l’hôtel Maurel de Pontevès(1647-1650), l’hôtel de ville (1655-1671) et le Château d’Eguilles (dès 1659). Son style singulier marque son architecture novatrice à Aixen-Provence au XVIIe siècle. Il produit la plupart de ses réalisations architecturales en partenariat avec le sculpteur Jean-Claude Rambot (hôtel de Lestang-Parade, hôtel de Maliverny, Hôtel de Nibles, Hôtel de Boisgelin, Pavillon de Lenfant) et avec le sculpteur Jacques Fossé qui réalise les atlantes et cariatides des hôtels d’Arbaud, d’Espagnet, d’Agut, d’Albertas. Pour découvrir un aperçu de son œuvre architecturale, nous vous proposons une balade à travers la ville qui débute avec l’Hôtel de Boisgelin dans le quartier Mazarin et se termine au Pavillon de Vendôme. DÉCOUVERTE DE SON ŒUVRE ARCHITECTURALE 1-HÔTEL DE BOISGELIN, 11 RUE DU 4 SEPTEMBRE Construit vers 1659-1660 c’est une des dernières œuvres de Pierre Pavillon, choisi par Louis Blanc conseiller du roi et lieutenant général en la Sénéchausée de Provence. La composition s’organise pour préparer le visiteur à une suite de découvertes. Le portail s’ouvre sur l’axe de la composition sur lequel sont construits une cour carrée, puis un vestibule, puis un escalier s’ouvrant sur les jardins avec en fond de scène, une fontaine adossée à un mur de clôture. Vers 1700 l’escalier sera déplacé dans la partie méridionale, ponctué de deux colonnes, afin de récupérer son volume pour un salon à l’italienne. Le décor est constitué dans la cour par une ordonnance de pilastres doriques, avec rosaces sur la frise et corniches denticulées pour séparer les étages, ponctué d’arcades pour les remises et d’un fort talus à refends à l’angle de la place des quatre dauphins. 2-L’HÔTEL MAUREL DE PONTEVÈS, 38 COURS MIRABEAU Il est édifié entre 1647 et 1650 pour un riche marchand, Pierre Maurel, qu’une charge de secrétaire à la Cour des Comptes de Provence venait d’anoblir. Au XIXe siècle l’hôtel rentra dans la famille d’Espagnet. Un acte notarié daté du 15 janvier 1648 valide la paternité de l’architecte Pierre Pavillon de cet hôtel. Les fameux atlantes marquent le temps fort de cette façade qui présente une disposition classique à trois ordres antiques (dorique, ionique et corinthien). Ils supportent un balcon en ferronnerie d’une facture raffinée en forme de volutes, semblable à celui de l’hôtel de ville ou du Pavillon de Vendôme. Côté sud, le jardin renferme une fontaine monumentale adossée au mur du fond comme à l’hôtel de Boisgelin. L’hôtel a de nombreux points communs avec ses autres réalisations. Ainsi on relèvera dans les plans: l’escalier monumental, le décor sur façade avec des pilastres d’angles à refends, le décor de moulures et rosaces sur la porte d’entrée comme à l’hôtel de Châteaurenard, de même la superposition des ordres antiques en façade sur la façade de l’hôtel de ville, ou encore les deux atlantes en écho au Pavillon de Vendôme. Classé au titre des Monuments historiques en 1990, restauré en 2012, il est aujourd’hui affecté au Tribunal de Commerce. 3-LA CHAPELLE DE LA VISITATION, 12 RUE MIGNET Le monastère fut construit entre 1647 et 1652 sur les plans de Pierre Pavillon. La composition de la façade de la chapelle à trois registres superposés se dresse au-dessus d’un perron élevé de treize marches, accentuant l’élan vertical. Cette façade de style baroque avec son décor sculpté présente des analogies avec celle de l’hôtel de 12 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 1 2 3 12 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 13 ville : la même frise à rinceaux, les cartouches des fenêtres (au 1er étage de l’hôtel de ville) ainsi que la même porte en plein cintre. Ayant subi des modifications: le grand médaillon abritant la Vierge, contenait à l’origine un bas-relief de la Visitation; le dernier étage possédait une grande balustrade, aujourd’hui disparue, enfin les statues de Saint-Augustin et de SainteUrsule dans les niches ont remplacé celles des évêques. Après travaux, la voici toute en lumière, métamorphosée livrée aux regards des passants. Pour la partie intérieure, un diagnostic architectural et technique est en cours en vue de lui redonner sa splendeur d’antan tout en répondant aux contraintes techniques d’accueil du public. Les deux statues d’angles feront l’objet d’une restauration prochaine. 4-L’HÔTEL DE VILLE, PLACE DE L’HÔTEL DE VILLE L’hôtel de ville, reconstruit en deux tranches entre 1655 et 1678, fut conçu par l’architecte Pierre Pavillon assisté des sculpteurs Rambot et Fossé. La conception d’ensemble est inspirée des palais italiens. Le concept baroque d’alternance entre ombre et lumière: ombre sous le porche d’entrée, l’élégante grille soulignant comme un écrin la beauté de la cour, puits de lumière de la cour intérieure et, de nouveau, ombre au pied de l’escalier d’honneur. Ombres et lumières ponctuent ainsi le champ visuel du visiteur et le conduisent à l’élément de composition magistral. L’escalier ‘’à l’impériale’’ est conçu pour magnifier le pouvoir par la prouesse de ses lignes audacieuses. L’architecte a insufflé un dynamisme à cet escalier par un traitement fort des lignes et par une scénographie inattendue de la statue du duc de Villars. Pierre Pavillon réalise les sculptures dans façade sur rue et dans la cour (vierge dans la niche). Le temps et la Révolution ont dépouillé la façade de sa riche ornementation. Les grilles de la cour ainsi que l’ensemble des façades ont été récemment restaurées. 5-L’HÔTEL DE CHÂTEAURENARD, 19 RUE GASTON DE SAPORTA Cet hôtel fut bâti par Pierre Pavillon vers 1650 pour le Parlementaire Jean François d’Aimar Albi, baron de Châteaurenard. D’un point de vue architectural il faut imaginer une façade sur rue vigoureuse, avec au-dessus des fenêtres des frontons triangulaires et courbes dont il reste quelques traces. Sur la cour intérieure, ménagée par l’organisation en équerre du bâtiment, s’ouvre l’escalier d’apparat sur cage carrée, dont le décor peint est d’une beauté exceptionnelle. Toutes les surfaces, plafonds et murs sont peints. Le décor de Jean Daret inspiré de l’art baroque italien nous est parvenu intact. L’artiste, influencé par le concept ‘’dedans-dehors’’, thème baroque par excellence, a représenté une colonnade dorique derrière laquelle se dessinent de splendides architectures. L’hôtel a hébergé le jeune Louis XIV lors de sa visite en Provence en 1660. Ébloui par ce décor peint en trompe-l’œil, il fait nommer Jean Daret peintre de Sa Majesté, ce qui lui vaudra de nombreuses commandes. Il fait actuellement l’objet d’un projet de restauration complète - bâti et décor peint- suivie par un comité scientifique. 6-PAVILLON VENDÔME, 32 RUE CELONY Précédé d’un élégant jardin à la française, la plus séduisante des folies fut édifiée en 1664-1665 sur l’ordre de Louis de Mercœur, duc de Vendôme. Elle fut construite selon la légende, pour abriter ses amours avec Lucrèce de Forbin Solliès, dite la Belle du Canet. Le plan d’origine du pavillon conçu par l’architecte Antoine Matisse, abritait un escalier simple, précédé et caché par une galerie afin que la venue de la Belle soit discrète. Pierre Pavillon assisté Jean-Claude Rambot le termine en 1667 et lui donne sa physionomie actuelle. Pour l’agrandir, il supprime la galerie afin de créer deux salons et transforme le discret escalier en escalier de vanité. Il crée les deux statues «Jour» et «Nuit » du pavillon. Deux atlantes encadrent l’entrée œuvre de Fossé et Rambot. Le pavillon devient vers 1682 la demeure de l’avocat de la Molle. Le peintre Van Loo propriétaire au XVIIIe fait édifier un second étage et supprimer l’imposante toiture, sans modifier l’harmonie de l’ensemble. Au XIXe siècle, Henri Dobler dessine le jardin au tracé précis conçu pour valoriser l’architecture. Aujourd’hui il abrite un musée et sa collection de tableaux et de meubles créés au XVIIIe siècle. JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 13 4 5 6 14 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 15 LA VILLE AU XVIIIE SIÈCLE Les constructions de toute cette 1re partie du XVIIIe siècle témoignent de la dualité entre l’esprit baroque et l’esprit classique. L’étude en plans des hôtels particuliers construits à des périodes différentes montre bien comment l’organisation spatiale devient plus complexe, plus raffinée, plus subtile. On a le souci de paraître grand, de diversifier les volumes, d’étonner par des formes courbes, des axes qui peuvent être abordés sur la diagonale. La distribution devient la préoccupation majeure des architectes. Jacques-François Blondel (1705- 1774) voyait dans la méthode de distribution l’essence de tous les procédés de composition et la clef de voûte de la beauté architecturale. Il est le maître incontesté de tout ce siècle par ses ouvrages et les cours qu’il dispense à l’Académie d’architecture. Le XVIIIe siècle est fécond en nouveautés techniques et en virtuosités stéréotomiques telles que les voûtes plates et les escaliers. La pierre n’est plus le seul matériau utilisé pour le traitement des bandeaux et corniches. Le décor de la place d’Albertas à Aix est entièrement exécuté avec un mélange de plâtre et de chaux. Le plâtre reste un produit de luxe réservé aux demeures nobles et bourgeoises. De nombreux ouvrages traitant de l’amélioration des produits de construction sont publiés. On étudie la qualité de la pierre, la résistance des matériaux, le moyen de bien faire des fondations, d’élever des murs solides, de faire des charpentes résistantes, de construire des escaliers. L’Académie ne cesse d’examiner les nouveaux procédés qu’on lui soumet: mastic, dorure sur bois, persiennes en fer… L’Encyclopédie publie de nombreux articles sur les métiers du bâtiment. LE PARTI DE COMPOSITIONLA DISTRIBUTION Art de la division de l’espace, la distribution est donc considérée à présent comme l’objet premier du travail de l’architecte. Elle correspond aux règles de convenance qui sont considérées comme le principe premier de l’architecture. Pour que l’esprit de convenance règne dans un plan, il faut que chaque pièce soit située selon son usage et que, suivant le caractère de l’édifice, elle ait une forme et une proportion en relation avec sa fonction. L’organisation de l’espace devient plus rationnelle, plus fonctionnelle. Dans les édifices d’une certaine importance, on distingue toujours trois sortes d’appartements: ceux de société (destinés à recevoir la famille, les amis, situés à l’étage noble), ceux de parade (orné de tableaux, de meubles de valeur, c’est la demeure personnelle du maître de maison, où il reçoit) et ceux de commodité (situés parfois à l’entresol). LA DYNASTIE DES VALLON La famille des Vallon est une famille d’architectes qui ont façonné la ville d’Aix-en-Provence aux XVIIe et XVIIIe siècles, dont les principales réalisations architecturales et urbaines offrent quelques-uns des temps forts de cette vie architecturale en ce centre historique préservé. LAURENT II VALLON (1610-1697) Laurent II est le fils de Laurent I Vallon, né à Mane vers 1610. Arrivé à Aix en 1627, il entre en apprentissage chez deux maîtres-maçons: Jacques et Jean Drusian. Il se marie en 1633 avec Catherine Jaubert, fille de Jean Jaubert, maître maçon d’Aix, dont il aura deux fils: Jean Vallon, tailleur de pierre et architecte, et Laurent II Vallon, architecte de la ville d’Aix et de la Province. Il a d’abord été associé à son beau-père Jean Jaubert, puis à son beaufrère, Jean Jaubert, avec qui il réalise quantité de monuments dans la ville d’Aix, tel que l’hôtel d’Olivary (voir Lieux exceptionnellement ouverts) ou l’église de la Madeleine. JEAN VALLON (1645-1773), SON FILS AÎNÉ Jean Vallon est le fils aîné de Laurent II Vallon. Il est né à Aix-en-Provence le 19 novembre 1645. Il s’est marié le 16 décembre 1664 avec Marguerite Laurent dont il a eu un fils, Laurent (1666-1742) qui a été tailleur de pierre. Il a travaillé avec son père et avec son frère cadet. Il s’éteint à 78 ans. LAURENT III VALLON (1652-1724), SON FILS CADET Fils cadet de Laurent II, il est un architecte exerçant en Provence et principalement à Aix-en-Provence, né à Aix le 10 mars 1652, et mort dans la même ville le 24 juillet 1724 à 72 ans. Il est l’auteur de nombreux édifices publics ou privés d’Aix. Il a travaillé avec son père dès 1670 et avec son frère aîné. GEORGES VALLON (1688-1767) Fils de Laurent III Vallon (1652-1724) et d’Anne Alexis, né à Aix le 26 décembre 1688, marié en 1714 avec Anne Laugier, Georges Vallon, succède en 1724 dans la charge d’architecte de la Ville et de la Province à son père Laurent Vallon. Il est le concepteur de la Place d’Albertas. Il a aussi travaillé avec son frère aîné, Jean Vallon (1645-1723) également qualifié d’architecte. Il a participé en tant qu’architecte à la construction de l’Hôtel de Caumont, de l’hôtel Villeneuve d’Ansouis et de la fontaine des Bagniers. Il s’éteint le 7 novembre 1767 à l’âge de 78 ans. QUELQUES-UNS DE LEURS PRINCIPAUX CHANTIERS: LAURENT VALLON PÈRE ET FILS LE PALAIS ET LA PLACE DE L’ARCHEVÊCHÉ (1650 ET 1730) (N°14) La réalisation du Palais des Archevêques est confiée à Laurent Vallon et à son fils entre 1650 et 1730, qui lui apporte le faste souhaité. Après le XVIe siècle, la place de l’Archevêché a évolué à partir d’une rue étroite qui conduisait à une petite place jusqu’à un embellissement au XVIIIe siècle avec la création d’un vaste espace urbain sous l’autorité de Monseigneur Jean-Baptiste Antoine de Brancas (1729-1770). L’espace urbain de la place et la qualité architecturale du Palais se complètent et se renforcent dans un ensemble baroque de grande qualité. 14 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 15 JEAN ET LAURENT VALLON, MAÎTRE D’ŒUVRE DE L’HÔTEL D’ESTIENNE DE SAINT-JEAN (1671-1681) Joseph de Martiny, trésorier général de France, reconstruit en 1671 la maison familiale de son épouse, Françoise d’Estienne de Saint-Jean: de cette époque datent l’escalier et le décor peint du rez-de-chaussée. La façade sera refaite entre 1679 et 1681. Son ordonnance colossale et sobre, longtemps attribuée à Puget, serait l’œuvre en fait des maîtres d’œuvre Jean et Laurent Vallon selon les récentes recherches. LAURENT VALLON II L’ÉGLISE DE LA MADELEINE (1691-1703) L’église de la Madeleine construite entre 1691 et 1703 par Laurent Vallon, reste inachevée. Elle reçoit sa façade entre 1855 et 1860; un placage monumental de l’architecte-sculpteur Revoil. La fontaine des Prêcheurs réalisée en 1758 est l’œuvre de Jean-Pancrace Chastel, positionnée dans la perspective de la rue Portalis. LAURENT II ET GEORGES VALLON L’ÉGLISE DU SAINT-ESPRIT (1706-1728) Située sur l’emplacement de l’Hôpital du SaintEsprit et de maisons voisines rasées, cette église de conception nouvelle fut réalisée par les frères Vallon de 1706 à 1728. Son plan est une croix latine inscrite dans un rectangle. Le parti pris de faire communiquer les bras du transept avec les bas-côtés et le chœur constitue une innovation architecturale religieuse assurant plus d’équilibre et de fluidité entre les volumes. Sobriété et dépouillement caractérisent l’ordonnance de la façade soulignée par un jeu des verticales des pilastres colossaux. Elle reçoit lors de sa consécration en 1716 le titre de Saint-Jérôme en souvenir de son fondateur Monseigneur de Grimaldi. Classée en 1985, c’est dans cette église que fut célébré le mariage de Mirabeau avec Mademeoiselle de Marignane. LAURENT II ET GEORGES VALLON HÔTEL ET PLACE D’ALBERTAS (1724-1742) (N°15 ET 16) Cet ensemble mobilisera deux générations d’une famille d’architectes et d’artisans pour une conception architecturale exceptionnelle. Les Albertas exercent une des plus hautes magistratures de la Provence, celle de Premier Président de la Cour des Comptes. Leur hôtel situé au 10 rue Espariat, leur revient par alliance et héritage. En 1724, Henri Raynaud d’Albertas demande à Laurent Vallon III, fils, de reconstruire la façade et l’entrée de l’hôtel. Ce chantier sera achevé par son propre fils Georges Vallon. Il offre sur la façade un style Régence réinterprétant librement les thèmes baroques. De 1735 à 1741, la famille achète les maisons de l’îlot situé face à son hôtel, au sud d’une rue étroite, pour les abattre. Le fils Jean-Baptiste d’Albertas, charge dès 1742 Georges Vallon de construire la N°14- Palais de l'Archevêché N°15- Hôtel d'Albertas N°16- Place d'Albertas place suivant une ordonnance semi-colossale, empruntée aux places royales parisiennes, tempérée par la délicatesse du décor rococo. Au centre de cette place se dresse une fontaine construite au XIXe siècle. La vasque en fonte est réalisée en 1912 par les élèves de l’ENSAM. GEORGES VALLON - HÔTEL DE CAUMONT (1715-1742) Robert de Cotte (1656-1735) est formé par son beau-frère l’architecte Jules Hardouin-Mansart, 1er architecte du roi Louis XIV et Surintendant des bâtiments du roi, auteur entre autres du Grand Trianon (1687), de la Chapelle royale (1698-1710) au Château de Versailles et de l’hôtel de ville d’Arles, abritant ‘’un chef-d’œuvre de stéréotomie française’’ (CMH). Robert de Cotte dessine les plans de l’hôtel de Caumont construit dans le quartier Mazarin entre 1715 et 1742 sous la direction de Georges Vallon pour le président de la Cour des comptes, Joseph de Reauville, marquis de Cabanes. L’hôtel est bâti entre cour et jardin, les communs donnent sur une petite cour et sur une galerie qui communique avec le jardin. En façade, un avant-corps central à ordres superposés est décoré de deux frontons et d’un balcon en ferronnerie souligné d’une frise. Pour marquer l’avant-corps, contrairement au dessin original où figure un fronton droit unique au 1er étage : c’est un double fronton, l’un cintré pour couronner le 1er et un autre droit au-dessus de la corniche, pour affirmer davantage la travée centrale. Le vestibule conduit à l’escalier principal dont les ferronneries très ouvragées, sont considérées comme un chef d’œuvre. Ce dernier dessert également le 2e étage ce qui constitue une particularité, de même que les deux atlantes encadrant le passage vers l’escalier, œuvre du sculpteur Honoré Gastaud. Georges Vallon termine le chantier en 1742. HALLES AUX GRAINS (N°17) Sa reconstruction est entreprise entre 1759 et 1761 sur les plans de Georges Vallon et sa décoration confiée à Jean-Pancrace Chastel (1726 1793). Sa façade traitée comme celle d’un hôtel particulier comprend un avant-corps avec un étage de soubassement, étage noble et attique, lié par un ordre colossal surmonté d’un fronton sculpté représentant ‘’Le Rhône et Cybèle’’. HÔTEL MAYNIER D’OPÈDE (N°18) L’hôtel, bâti sur un emplacement cédé par l’Archevêché dès 1338, tient son nom de la famille des Maynier d’Oppède à qui il appartint de 1490 jusqu’en 1730, famille ayant donné plusieurs présidents au Parlement de Provence et un Premier conseil à la ville. Dans sa forme actuelle l’hôtel date de 1757, époque à laquelle il fut remodelé et agrandi. La façade, le vestibule, l’escalier ont été reconstruits par Georges Vallon et le sculpteur Jean-Pancrace Chastel. Ils ont apporté à la façade l’ordonnance semi-colossale que l’on retrouve à la Halle aux grains et à la place d’Albertas. Affecté à l’Université depuis 1846, l’hôtel accueille dès 1953 l’Institut d’études françaises pour étudiants étrangers. L’Association des Amis de l’hôtel Maynier d’Oppède créée en 2000, veille à sa rénovation tout en œuvrant de concert avec le Festival international d’Art lyrique. LA BASTIDE DU JAS DE BOUFFAN (N°19) Georges Vallon, architecte de la ville et de la Province est ami avec Gaspard Truphème, dont il est le témoin de mariage en 1734 et de celui de sa fille en 1769; il signe le testament en 1766. Selon Jean Boyer, il aurait œuvré pour la bastide du Jas à cette époque. Il aurait en particulier eu la charge de la réalisation du décor en gypserie portant les armoiries de la famille Truphème du cabinet de Léda au 1er étage. N°17- détail du Fronton de la façade principale, face nord. N°18- plan de la façade de l'hôtel Maynier d'Oppède N°19-Bastide du Jas de Bouffan 16 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | CLAUDE-NICOLAS LEDOUX (1736-1806), BÂTISSEUR VISIONNAIRE «Né le 27 mars 1736, sur les bords de la Marne à Dormans dans une famille modeste de marchands. Remarqué pour ses dons précoces, à treize ans il bénéficie de la protection d’Achille de Sassenage, abbé à Soissons qui l’envoie poursuivre ses études à Paris dans le collège de Beauvais, créé par Jean de Dormans au XIVe siècle, qui avait stipulé dans son règlement d’accueillir régulièrement parmi ses boursiers des élèves originaires du bourg natal de son fondateur. À 17 ans, il entre dans un atelier de gravure spécialisé dans les estampes à sujets militaires. C’est donc avec un solide bagage, équivalent à celui d’une jeune personne studieuse et ‘’bien née’’, qu’il peut faire fructifier un talent de dessinateur tôt reconnu. Ledoux témoigna à la fin de sa vie, de son attachement à cette période d’éducation, qui fût cruciale pour l’artiste. Créateur inspiré du siècle des Lumières, bâtisseur visionnaire, utopiste et écrivain d’inspiration maçonnique, l’architecte Claude Nicolas Ledoux exerça d’abord son art avec succès comme ingénieur ainsi que dans le domaine privé sous le règne de Louis XV. Protégé de Madame du Barry, il édifia - outre de nombreux hôtels particuliers - le pavillon de Louveciennes, le château de Bénouville et celui de Maupertuis. Puis, architecte du roi, il construisit sous Louis XVI la saline d’Arc-et-Senans commandée par Louis XV avant sa mort et les barrières de Paris. » En province, il reçoit la commande de la construction du Palais de Justice et de la prison, d’Aix-en-Provence pour lequel il fait trois propositions de plans. Pour la première fois, il décide de séparer les deux fonctions de Palais de Justice et de Prison. Il traduit ce choix à travers le traitement architectural qu’il appliquera à ces deux conceptions. Pour la construction du théâtre de la ville de Besançon (1775-1784), il fit là aussi progresser la réforme des lieux de spectacle. En effet, jusqu’alors, l’usage était que les nobles seuls étaient assis, le peuple restait debout. Mais cet état de fait suscitait des critiques auxquelles Ledoux souhaita répondre en créant le 1er parterre avec fauteuils offrant la possibilité au peuple d’être assis lui aussi durant le spectacle dans ce lieu symbolique. Il trouva pour ce faire un interlocuteur favorable, en la personne de Charles-André de Lacoré, l’intendant de Franche-Comté, un esprit éclairé qui consentit à le suivre. Ainsi le théâtre de Besançon se trouvat-il être le premier dont le parterre fut garni de fauteuils destinés aux abonnés, malgré les critiques, il conçut ce théâtre selon sa vision soit: ‘’comme une communion de tous les spectateurs, à caractère quasi religieux’’. Tombé en disgrâce à la Révolution, il fut incarcéré à la Force en 1793. Empêché d’exercer, il commence la rédaction de L’Architecture considérée sous le rapport de l’art, des mœurs et de La législation. Ce texte, superbement illustré de projets grandioses qui rendent compte de la surprenante modernité de sa vision, offre à la postérité toute l’étendue de la puissance créatrice de Ledoux et une solide réflexion sur l’implication sociale et politique de l’architecture. Lors des réformes urbanistiques de Paris au XIXe siècle, ses constructions furent pour les trois quarts détruites.’’ (Daniel Rabreau) LEDOUX URBANISTE Avant de décider du sort du vieux Palais des Comtes de Provence, l’Intendant et Premier Président du Parlement, Fauris de SaintVincent, écrivait à Versailles pour obtenir l’avis d’un architecte parisien à qui l’on puisse se fier. Claude-Nicolas Ledoux fait alors le voyage à Aix, en octobre 1776, accompagné d’une lettre de recommandation le présentant comme ‘’un artiste distingué qui a fait de beaux voyages’’. Il confirme le diagnostic de Esprit Joseph Brun, l’architecte de la ville, en déclarant les fondations du Palais Comtal ‘’hors d’état de supporter aucune restauration utile’’ et profite de l’occasion pour présenter aux Aixois plusieurs projets pour un nouveau palais de justice. Les deux premiers sont situés côté ouest en bordure de l’agglomération sur des terres agricoles. Associés à de grands travaux d’urbanisme, ils auraient modifié la physionomie de la ville, et permis de faire financer une partie de l’opération par une société d’hommes d’affaires, à laquelle on aurait laissé, en contrepartie, le lotissement du vaste quartier créé autour du monument. Le plus spectaculaire, le projet dit ‘’au bas du Cours’’, plaçait le Palais au centre d’une vaste place, dans l’axe du Cours Mirabeau au-delà de la Rotonde (pas encore créée). Grand visionnaire de l’architecture, Ledoux prolongeait alors le cours jusqu’aux remparts, redoublant ainsi sa longueur. Les magistrats et les délégués de l’assemblée des Communautés des Provence sont effrayés par de telles propositions. Ils insistent pour que le palais soit reconstruit sur l’emplacement exact de l’ancien, au cœur de la cité comtale, position à la fois pratique et hautement symbolique. Un troisième projet extra-muros de Ledoux, élaboré pendant l’interruption de la guerre d’Indépendance américaine (1778-1783), est refusé comme les précédents. En contrebas du Cours, et plus mesuré dans sa dimension urbanistique, il sépare pour la première fois les deux fonctions de justice et de punition jusque-là regroupées dans un seul édifice. Palais et prison sont deux bâtiments distincts. Cette disposition sera conservée in situ. LE PALAIS IN SITU DE LEDOUX (N°22) La reconstruction en lieu et place du Palais comtal est très contraignante. Une série d’études conservées à la Bibliothèque Méjanes d’Aix-enProvence témoigne de la recherche de Ledoux en 1784-1785, pour intégrer les deux bâtiments du palais et de la prison, tels qu’il les avait prévus hors les murs. Il renoncera à ses projets de grandes percées et calculera au plus juste en tenant compte des perspectives urbaines préexistantes, des bâtiments et espaces publics à préserver et du coût des maisons à exproprier. La séparation fonctionnelle proposée dans le dernier des projets urbanistiques n’est pas remise en cause malgré toute la difficulté qu’aura Ledoux à intégrer la prison dans le tissu très dense du quartier. Cette distinction va lui JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 17 18 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 19 permettre de traiter séparément les formes et les caractères architecturaux de ses bâtiments, et d’exploiter spatialement et rhétoriquement la dialectique entre justice et punition. De fait, il transpose intégralement le double plan de masse qu’il avait précédemment proposé au bas du cours. Alors que le Palais trouve naturellement sa place sur les ruines de l’ancien, sa façade bien calée dans l’axe de la rue de la Plateforme, aujourd’hui Émeric David, il faudra dégager l’emplacement nécessaire à la prison. Après plusieurs réflexions et propositions, il opte enfin pour le dispositif que l’on connaît aujourd’hui. La prison, dont il réduit légèrement la surface, est placée en arrière du Palais, décalée dans l’axe de la rue du Collège, aujourd’hui rue Manuel. Elle reste spatialement subordonnée au palais tout en présentant de loin son imposant portique d’entrée selon toute la largeur de la rue nouvellement créée. L’ALIGNEMENT AUTOUR DU PALAIS ET DE LA PRISON Autour des deux monuments, Ledoux impose un alignement de façades, dont il dessine même les élévations, d’une grande régularité. Comme le chantier des bâtiments, cet alignement sera interrompu en 1792, sans n’être jamais repris. Abouti de part et d’autre du Palais, il se perd progressivement aux abords de la prison. N°20-21-22- plans des trois projets proposés par Ledoux pour le projet du Palais de Justice 18 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | N°20 N°21 N°22 18 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 19 AVANT ET APRÈS LA RÉVOLUTION... DES ARCHITECTES AU SERVICE DU PALAIS DE JUSTICE D’AIX-EN-PROVENCE Suite à la création de la Place des Prêcheurs au temps du roi René à la fin du XVe siècle, faisons un saut dans le temps pour la retrouver trois siècles plus tard au XVIIIe siècle. Avec l’édification de la fontaine des Prêcheurs dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, la place retrouve son lustre d’antan, et le conseiller Gras n’hésite pas à remanier la façade de son hôtel, en face de la fontaine. C’est alors que les parlementaires décident de détruire la carcasse vétuste qui abritait le Parlement et d’élever à son emplacement un nouveau Palais de Justice et une prison dont la construction est confiée à l’origine à l’architecte Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806). Il n’aura le temps que d’en poser les fondations. La Révolution stoppe le projet tout net. La construction ne sera reprise qu’entre 1822 et 1833 par l’architecte Michel-Robert Penchaud (1772-1833). En 1850, la façade de l’église des Prêcheurs est remaniée par l’architecte-sculpteur Henri-Antoine Revoil (1822-1900). Dans chaque ville, il y a un cœur, tantôt historique, administratif ou judiciaire. Mais rares sont celles comme Aix-en-Provence, où l’édification et l’aménagement de leurs juridictions sont à ce point enchevêtrées d’histoire. Retour sur l’histoire de la 2e Cour d’appel de France nichée au cœur du centre historique, au service de laquelle œuvrent des architectes de grande qualité. DU PALAIS COMTAL AU PALAIS DE JUSTICE, PAR CLAUDE-NICOLAS LEDOUX, 1778- 1785 Demeure des comtes de Provence depuis le XIIe siècle, le Palais comtal accueille en 1501 le Parlement de Provence dans l’une de ses ailes. Ses attributions politiques et administratives voisinent alors avec la fonction judiciaire et celle des finances. Lieu de prestige, le palais accuse toutefois le poids des années et son réaménagement devient indispensable. En 1778 débute sa démolition, tandis que la reconstruction d’un nouveau palais de justice est confiée à l’architecte Claude-Nicolas Ledoux qui, pour la première fois, propose de séparer les fonctions de justice et de punition en deux bâtiments distincts. Pour la capitale de la Provence, où rien n’avait succédé aux innovations du Baroque, il conçoit deux monuments modernes, en plein cœur de la cité comtale, à une époque où il n’existait aucun modèle d’édifice conçu précisément pour cet usage. Ce sera sa première commande. Ledoux réalisa un plan ramassé. L’intérieur est occupé par deux grandes salles des pas perdus superposées. Tout autour bureaux et salles d’audience rayonnent sur la base d’une géométrie à la rigueur palladienne. À l’extérieur, depuis les quatre avant-corps jusqu’au N°23 - 24- Plan et élévation du projet du Palais de Justice JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 19 20 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 21 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | tempietto, composition pyramidale reprend le thème de la combinaison de l’axialité et de la centralité: problème de construction. Le fronton toscan de la façade principale confirme le caractère public du bâtiment. La Révolution française viendra cependant interrompre les travaux. LA CONSTRUCTION DU PALAIS DE JUSTICE DE VERDUN, PAR MICHEL-ROBERT PENCHAUD, 1809-1832 Le projet est repris en 1809. C’est désormais l’économie et l’utilité qui prévalent en matière d’architecture publique. La construction du Palais est confiée à Michel-Robert Penchaud qui conserve l’idée de séparation des fonctions de son prédécesseur Ledoux, et construit la prison derrière le Palais de Justice. Commencés en 1822, les travaux seront achevés en 1832. Mais les multiples interruptions et changements de plans modifient la salle des pas perdus. À l’origine conçue comme le cœur du palais dans le projet Ledoux, celle-ci est, à la demande du Ministre, déplacée à l’avant du bâtiment et remplacée par une cour ouverte. Couverte en 1860 à la suite d’intempéries, la cour est transformée en salle des pas perdus. Cette dernière réintègre alors le centre du palais, comme dans le projet initial. Une particularité, car peu de ces salles en France sont aussi vastes, carrées et centrales. Mais les locaux du Palais Verdun deviennent vite étroits pour une Cour au ressort grandissant. LA SURÉLÉVATION DU PALAIS DE JUSTICE DIT PALAIS VERDUN, PAR GASTON CASTEL, 1947-1955 En 1947, une expertise des charpentes et de la verrière menées par Gaston Castel révèle de sérieux problèmes à l’intérieur du bâtiment et réactive le projet d’extension. Les budgets alloués aux travaux sont votés en décembre 1955. L’architecte opte pour la surélévation d’un demi- étage au-dessus de la corniche du bâtiment, et pour une réorganisation de l’espace ainsi dégagé pour y installer les services du greffe et les archives. LE PALAIS MONCLAR, PAR JEAN-LOUP ROUBERT ET JEAN-MICHEL BATTESTI, 1995- 1998 (N°25) En 1995, débutent les travaux de requalification de l’ancienne prison désaffectée depuis 1991. Confiés aux architectes Jean-Michel Battesti et Jean-Loup Roubert, ils donnent l’occasion de découvrir des vestiges antiques, une noria du XIe -XIIe siècle, une partie du cimetière de l’église Sainte Catherine, ainsi que les anciens îlots urbains détruits à la fin du XVIIIe s. Le nouveau bâtiment est relié au Palais Verdun par un passage souterrain. Inauguré en janvier 1998, le Palais Monclar porte le nom du Procureur général du Parlement de Provence au XVIIIe siècle, Jean-Pierre-François Ripert de Monclar. La Cour d’appel demeure une institution centrale d’Aix-en-Provence. N°25- Façade du Palais Monclar L’HISTOIRE DE LA PLACE PRÊCHEURS -VERDUN AUJOURD’HUI... Trois siècles plus tard de nouveau, voici la place des Prêcheurs au cœur d’une réflexion urbaine d’envergure en ce début du XXIe siècle. En effet, la Ville a conçu l’ambitieux projet de réunir les trois places des Prêcheurs, de la Madeleine et de Verdun en un seul espace de promenade de 8600m2 . Elle en a confié la réalisation en mars 2016 à l’architecte urbaniste montpelliérain Antoine Garcia-Diaz. Aujourd’hui cet espace urbain fait l’objet d’une réhabilitation complète portée par une centralité magnifiée du Palais de Justice, car le quartier est aujourd’hui celui de la 2e Cour judiciaire de France, mais aussi par le choix d’une qualité esthétique et la convivialité d’espaces publics qualifiés arborés. CHANTIER ET ARCHÉOLOGIE Dans le cadre des travaux engagés pour ce projet, l’histoire croise de nouveau la vie de cette place avec les fouilles archéologiques menées récemment: TRAVAUX ET FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES SUR LA PLACE DES PRÊCHEURS ET DEVANT LE PALAIS VERDUN SOUS LES PAVÉS NOTRE HISTOIRE... Sur la place des Prêcheurs, les recherches archéologiques ont révélé le cimetière dépendant de l’ancien couvent des frères dominicains. Près de 300 tombes, datées entre le XIVe et la fin du XVIIe siècle, ont été exhumées. Leur étude va apporter de riches enseignements sur la N°26- Fouilles devant le Palais de Justice 20 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 21 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | population aixoise médiévale et moderne, et sur ses pratiques funéraires. Sur la place de Verdun, c’est le palais des comtes de Provence, devenu siège du Parlement en 1501, que les recherches exhument peu à peu de l’oubli. Le visiteur peut ainsi découvrir son aile orientale que bordait l’ancienne rue du Palais, également remise au jour. Une partie de l’urbanisme qui environnait le monument reprend vie avec l’îlot du conseiller du Bourguet notamment, qui faisait face au corps de bâtiment oriental du palais et fut détruit en même temps que lui, avec une centaine d’autres immeubles, pour permettre la réalisation de l’actuel palais de Justice et de son ancienne prison. LE PROJET AVANCE... L’immense chantier de réhabilitation des places Madeleine-Prêcheurs-Verdun avance en respectant les délais annoncés. La rénovation des réseaux de la 1re tranche (rue Portalis, parvis de l’église de la Madeleine…) a été suivie par les travaux de voirie. Cet espace devrait être rendu aux piétons d’ici fin 2018. Une étape fondamentale d’échanges entre les architectes, urbanistes et paysagistes, et la Ville pour préciser l’ensemble du projet a été posée: choix des essences pour les arbres, des revêtements de sol, des éclairages et mises en lumière en tenant compte des spécificités du lieu. L’étape actuelle est au stade de consultation des entreprises. Après ce zoom autour du personnage de ClaudeNicolas Ledoux et de cette place au riche historique dans la vie architecturale et urbaine d’Aix-en-Provence, reprenons le fil de l’histoire de la ville à l’aube des temps modernes... À L’AUBE DES TEMPS MODERNES... À la fin du XVIIIe siècle, on redécouvre les ruines de Pompéi et d’Herculanum en Italie. On assiste à un regain du style antique dans l’architecture néo-classique: colonnades à l’antique, frontons triangulaires... Caractéristiques que l’on retrouve dans les projets dessinés par Claude-Nicolas Ledoux d’inspiration Palladienne. Architecte visionnaire préfigure dans ses dessins de son ouvrage ‘’L’Architecture considérée sous le rapport de l’art, des mœurs et de la législation’’ les futures cités-jardins et villes utopiques. De même l’architecte-sculpteur Henri-Antoine Revoil (1822- 1900) s’en inspirera-t-il pour concevoir le placage monumental de l’église de la Madeleine, achevant ainsi sa décoration dont la construction avait été confiée entre 1691 et 1703 à Laurent Vallon. Après la création du Palais de Justice et la Révolution, Thiers apportera à sa ville la création de l’École Nationale Supérieure des Arts et Métiers, puis sera créée l’École Nationale des Institeurs et des Institutrices (actuel IUFM). Au XIXe la ville s’ouvre (N°28), abat ses remparts et ses portes d’entrée, s’élargit, trace ses boulevards, s’éclaire au gaz...La ville se tourne progressivement vers la modernité avec la création de sa gare de marchandises en contrebas de la place qui reçoit la fontaine de la Rotonde, à l’ouest de la ville, puis celle de voyageurs, en direction de Marseille au bout de l’avenue Victor Hugo. Un faubourg se forme hors des remparts dont les portes viennent à tomber. L’architecte J. Huot, pionnier de l’œuvre sociale, autorise la destruction des anciennes portes et remparts de la ville et sera l’auteur de quelques immeubles construits en lieu et place sur le Cours Victor Hugo. À l’exemple de Napoléon dans N°27- Projet de la future place 22 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 23 la capitale, on perce des avenues, on crée des alignements permettant la circulation aisée des piétons. Les maisons situées sur le Cours Saint-Louis, jadis adossées au rempart, présentent un aspect spécifique caractérisé par une inclinaison de leur façade et des ouvertures récentes de petites tailles, rappelant leur nature défensive dépourvues d’ouverture à l’origine. Félicien Agard fait ouvrir en 1846 le passage portant son nom reliant le cours Mirabeau à la place du Palais de justice. C’est également au XIXe siècle que le Théâtre du Jeu de Paume, créé en 1660, transformé en théâtre à l’italienne au XVIIIe siècle, prend sa physionomie actuelle. Propriété de la ville en 1829, elle confie un projet de rénovation en 1865 à l’architecte Huot. En 1896, grâce aux nouveaux matériaux (poteaux de fonte et poutres métalliques), la conception intérieure est repensée plus aérée. Les travaux sont confiés à l’ingénieur Guillaume. Le plafond est doté d’une coupole avec en médaillon le génie de la musique, œuvre de Louis Gautier. Si l’industrialisation apporte au XIXe siècle un nouveau bouleversement dans les villes françaises en général. Aix est peu touchée par l’ère industrielle. Quelques manufactures (manufacture des Allumettes-actuelle Bibliothèque Méjanes) ponctuent le paysage urbain, mais sans le défigurer. Le passé et l’avenir du développement urbain d’Aix s’articulent au niveau de la Place de la Rotonde et de son étoile routière. L’architecte visionnaire Claude-Nicolas Ledoux n’avait-il pas projeté un siècle plutôt ses premiers projets de création de Palais de justice précisément en cet espace de la ville ? L’entrée principale de la ville était assurée jusqu’alors par la porte des Augustins, au bas de la rue Espariat. Le Cours se terminait par un bassin avec des chevaux marins et une balustrade. Ces deux éléments sont supprimés, le Cours est ouvert. Restait la place à aménager. C’est ainsi qu’en 1860, sera érigée la fontaine de la Rotonde magnifiée par les sculpteurs Marius Ramus (1805-1886), François Truphème (1820-1888), Hyppolite Ferrat (1822-1882) et Louis Félix Chabaud (1824-1902). Les trois statues qui la surmontent représentent la Justice (vers le cours Mirabeau), l’Agriculture (vers Marseille), et les Beaux-Arts (vers Avignon). Il réalise de nombreuses sculptures pour les monuments publics, tels que les trois couples d’enfants portant les cartouches dédiées à Van Loo au Palais de Longchamp ou Bonaparte discutant le Code au Conseil d’État ainsi que les figures de L’Éloquence et de La Vérité pour le Palais de Justice de Marseille. L’architecte Gilbert Weil positionne le Pavillon de tourisme au sud de la Place et lui donne une ordonnance sobre de pierre et de verre aujourd’hui disparu. Il inspirera la conception de la construction de l’Apple store de ce début du XXIe siècle. Le Cours à carrosses, cette magnifique avenue créée au moment de l’arasement des remparts en 1651, prend le nom de ‘’Cours Mirabeau’’ en 1876 pour honorer la mémoire du tribun Gabriel Honoré de Riqueti (1749-1791), grand orateur de la Constituante et représentant du Tiers État. Sa statue se trouve aujourd’hui dans le Palais de Justice de la place Verdun. Outre le changement d’appellation, le Cours est repensé suite à l’édification de la fontaine de la Rotonde en 1860. Toujours dans un souci d’harmonie d’ensemble, que l’on retrouve au fil des siècles tel un fil d’Ariane à travers l’histoire urbaine et architecturale d’Aix-enProvence, le bas du cours sera marqué par deux sculptures commandées à François Truphème dans le même style que celles de la fontaine dans un esprit d’unité afin de relier esthétiquement la fontaine de la nouvelle place et le cours Mirabeau. Ces deux groupes allégoriques représentent côté nord, les Arts et les Sciences et côté sud les Industries et les Arts Décoratifs. Ainsi ce nouvel espace urbain subtilement relié au centre ancien, vient-il se fondre dans le décor de cette ville au riche passé historique. À chaque étape de sa vie urbaine et architecturale, Aix-en-Provence a su inspirer les architectes qui ont réfléchi à son urbanisme et à son esthétique. N°28- plan Makaire de la ville en 1869 N°29- Fontaine de la Rotonde 22 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 22 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 23 AIX ENTRE DANS LA MODERNITÉ... La Reconstruction d’après-guerre donnera libre cours à la nouvelle conception d’habitat moderne. La ville moderne est en effet confrontée à une explosion démographique sans précédent. Il faut loger, faire travailler, donner du loisir à des millions d’hommes et de femmes, et faciliter les échanges. La Charte d’Athènes est le manifeste architectural du nouvel urbanisme du XXe siècle, œuvre de Le Corbusier. Selon lui, la ville de l’ère industrielle sera une «ville - machine». L’immeuble-barre La Cité Radieuse à Marseille est un avant-goût des futurs habitats collectifs de banlieues. Mais à Aix le logement social d’après-guerre se fera sans faire table rase du passé en respectant - au contraire le patrimoine qui lui a été légué-, les proportions des bâtiments de la ville ancienne que ce soit avec Gaston Castel (N°30) qui conçoit les HBM de l’avenue des Belges, ou Fernand Pouillon avec la construction de ses ‘’200 logements, construits en 200 jours’’, avenue Zola. Les architectes Gaston Castel, Fernand Pouillon, Louis Olmeta et Georges Candilis répondront aux différentes demandes de constructions de logements sociaux faisant entrer la ville d’Aixen-Provence dans l’architecture moderne sans la défigurer. Dans la seconde moitié du XXe siècle, la ville va s’agrandir principalement à l’ouest avec la création des quartiers Encagnane, Corsy et Jas de Bouffan où sera édifiée ensuite la Fondation Vasarely (N°31) en 1976, par l’artiste d’origine hongroise Victor Vasarely, conçue pour faire connaître au plus grand nombre ses projets artistiques et comme centre d’échanges sur la création. Le bâtiment, volontairement identifiable par ses panneaux à décor géométrique, se présente luimême comme une œuvre d’art de très grand format, dont la forme annonce le contenu. N°30- Gaston Castel, Habitation à Bon Marché N°31- Fondation Vasarely FERNAND POUILLON (1912-1986) PORTRAIT D’ARCHITECTE, PARCOURS DANS LA VILLE L’ARCHITECTE Fernand Pouillon est né le 14 mai 1912. Figure marquante du courant moderne, il démarre son métier d’architecte à Aix-en-Provence et à Marseille entre 1934 et 1953. Dans le cadre de la reconstruction, commandes publiques comme privées lui permettent de poser les jalons de son style architectural. Il privilégie l’utilisation de la pierre extraite des carrières provençales : la pierre blonde de Fontvieille ou la pierre blanche des Estaillades. Sa démarche donne le sentiment d’une assimilation profonde de la culture régionale. Il utilise le vocabulaire architectural méditerranéen tel que : claustras, calades, génoises, fontaines. Associant les savoirs de l’ingénieur, de l’historien et du plasticien, il réactualise à l’occasion de ses différents projets les procédés de constructions les plus anciens, en améliore les performances et en réduit les coûts. Ainsi, il crée de nouveaux éléments de constructions : la brique spéciale pour cloisons porteuses (200 Logements), la brique fourrée (CREPS), le caisson céramique pour les loggias. Alliant l’utile à l’agréable, il accorde une importance prépondérante au traitement esthétique du gros œuvre par le jeu d’oppositions de pleins et de vides, d’ombres et de lumières, combinant différentes qualités de pierre et diverses nuances de couleur. À la fois entrepreneur, ami et mécène, il tisse des liens forts avec les artistes et les artisans céramistes, sculpteurs, menuisiers, ferronniers. Sa passion pour les traités d’architecture comme pour le bâti ancien l’amène à réaliser Ordonnances, un relevé d’hôtels particuliers d’Aix. Dès 1954 de grandes opérations de logements sociaux le propulsent à Alger, en région Parisienne et en Iran. Il crée en 1974 les éditions du Jardin de Flore. Il s’éteint dans son château de Belcastel près de Rodez le 24 juillet 1986. JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 23 24 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 25 DÉCOUVERTE DE SON ŒUVRE ARCHITECTURALE 1- PALAIS ALBERT 1ER (4 AVENUE DES BELGES) ET PALAIS VICTOR HUGO (23 AVENUE VICTOR HUGO) Ces deux œuvres de jeunesse représentent les premiers chantiers de Fernand Pouillon. Ils intègrent l’esthétique Art Déco de l’époque tout en s’inscrivant déjà dans une démarche rationaliste qui évoluera tout au long de son œuvre. 2-LA TRIBUNE DU STADE MUNICIPAL (1946-1957) STADE CARCASSONNE, QUARTIER DE LA TORSE La conception de cette tribune illustre l’originalité de Fernand Pouillon, alliant modernité et tradition. Elle est composée de gradins en pierre froide de Cassis, référence antique directe ou suggérée subtilement par cet auvent métallique en forme d’aile d’avion, protégeant les spectateurs tel un velum. La sensation de légèreté est obtenue par le contraste visuel entre les supports massifs en pierre de taille et la finesse des tirants d’acier retenant l’auvent, dont la forme aérodynamique préfigure le High Tech des années 70. Pour des raisons de sécurité, les bardages d’origine ont été démontés en 1995. 3-LA BIBLIOTHÈQUE DE LA FACULTÉ DE DROIT (1947-1955), 3 AVENUE ROBERT SCHUMAN Implantée au nord de la Faculté de Droit, on accède à la bibliothèque par une galerie à pilastres monumentaux, refermant une cour carrée autour de laquelle s’articulent trois corps de bâtiments. L’ensemble s’harmonise avec le style néo-classique de la faculté. Un soin particulier a été apporté aux ouvertures et au traitement de la lumière: sur la façade sud de la salle de lecture, rythmée par de grandes fenêtres à meneaux soulignées de blanc, ou au nord de l’édifice des magasins à livres, dont l’éclairage est diffusé par 26 travées très rythmées et en relief. 4-LE GYMNASE DU CENTRE RÉGIONAL D’ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE (1948-1951), QUARTIER PONT DE L’ARC La volonté qu’a l’architecte de faire parler un lieu, en synthétisant tradition et modernité, est ici confirmée. Les éléments de la bastide du XVIIIe siècle - bassins, rocaille, etc…. - sont conservés et les terres agricoles transformées en terrains de sport. L’élément majeur de la nouvelle composition est le gymnase, volume d’une grande pureté. Sa toiture blanche à large débord est traitée de façon originale par ses matériaux et sa faible pente. Elle contraste avec la minéralité des murs de briques fourrées et semble flotter au-dessus du volume principal. L’espace intérieur est démultiplié par la transparence et la légèreté des murs-rideaux de verre au nord et au sud, exécutés par les ateliers de Jean Prouvé. 5-RÉSIDENCE LES 200 LOGEMENTS (1951-1955), AVENUE JEAN MOULIN Ces «200 logements, construits pour 200 millions, en 200 jours », selon le slogan de l’architecte, répondent aux besoins d’habitat collectif de l’après-guerre. L’opération est commandée par la ville d’Aix. Dans sa composition, l’architecte souhaite recréer des espaces à l’échelle de la vieille ville. Neuf immeubles de faible hauteur forment, par une habile disposition, quatre placettes: l’une ornée d’une naïade, sculpture de Louis Arnaud, une autre d’une fontaine à obélisque de Jean Amado. Privilégiant la pierre, il offre un soin particulier à la décoration alliant l’utile à l’agréable dans une unité d’ensemble. Unité donnée par une trame régulière de 1mx1m qui règle l’ensemble des constructions; par la calade soulignant chaque édifice assurant l’évacuation des eaux de pluie ou encore par des toitures à génoises. Côté déco, les céramiques des frères Sourdive animent chaque hall d’entrée et le haut de certains édifices à l’image des pigeonniers de Provence. Au sol, brèches et marbres du Tholonet offrent une ponctuation colorée au bâti tout en repoussant la chaleur estivale. Cette conception offre à la fois une qualité décorative exceptionnelle et pose les fondements de ses recherches architecturales et urbanistiques qui lui serviront de référents tout au long de sa carrière. 6- LA CITÉ DES GAZELLES (1955-1959), AVENUE JULES FERRY Ce campus est ordonnancé comme un véritable quartier de ville, adapté à un site à forte déclivité. L’entrée est marquée par un édifice s’inspirant du modèle de la bastide du XVIIIe siècle. Les quatre immeubles de chambres sont reliés par des galeries aux lignes aériennes réalisées en voûtes de brique. 24 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 1 2 3 4 5 6 24 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 25 Poursuivons le voyage à travers l’histoire architecturale et urbaine de la ville d’Aix-en-Provence pour entrer de plain-pied dans la vie contemporaine... QUARTIER SEXTIUS MIRABEAU Créant le lien entre la ville ancienne et ce nouvel espace urbain, les ‘’Allées provençales’’ conçues par Bernard Reichen, constituent dans la perspective du cours Mirabeau le lien direct avec le nouveau quartier Sextius-Mirabeau. La conception d’ensemble est l’œuvre des urbanistes Bohigas et Wilmotte. Le Pavillon Noir de Rudy Ricciotti (2006), le Grand Théâtre de Provence en 2007, le mur végétal de Patrick Blanc et le nouveau Conservatoire Darius Milhaud par Kengo Kuma en 2014 y sont érigés. Pôle culturel où les arts sont hissés au 1er rang, propulsant la ville d’Aix au niveau d’excellence à l’aube du XXIe siècle. Ce forum culturel international apporte un florilège de signatures architecturales. La requalification de la Rotonde a été confiée à l’agence de François Guy - Atelier 9. La rénovation offre un espace harmonisé, repensé au profit du piéton par rapport à la voiture. Où l’on trouve le nouvel Office de tourisme d’Aix et du Pays d’Aix, une nouvelle gare routière de Jean-Marie Duthilleuil un Apple store - le seul édifice Apple en Europe, 7e conception architecturale de la firme au monde -, la statue de Paul Cézanne face à la Sainte-Victoire, le monument en Mémoire des Arméniens et un mémorial dédié aux anciens combattants. 1-LA BIBLIOTHÈQUE MÉJANES - CITÉ DU LIVRE Ancienne manufacture d’allumettes, transformée en complexe culturel en 1989, la Cité du Livre témoigne des recherches architecturales qu’apporte l’ère industrielle. Elle abrite la riche bibliothèque du marquis de Méjanes, noble arlésien (1729-1786), dont le fonds légué en 1786 était conservé de 1787 à 1989 au sein de l’hôtel de ville. Voici un très bel exemple de reconversion du patrimoine industriel. 8-10, rue des allumettes 2-LE CENTRE DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES D’AIX est l’œuvre de l’architecte Jean-Michel Battesti (2004). Il totalise 3600m2 et conserve principalement des archives issues d’institutions basées à Aix-en-Provence: l’Archevêché, la Chancellerie du comté de Provence, le Parlement, les États ainsi que la Sous-Préfecture et le Rectorat. 25 allée Philadelphie 3-LE PAVILLON NOIR BALLET PRELJOCAJ Le Pavillon Noir est un lieu dédié à la danse, conçu par l’architecte Rudy Ricciotti qui a associé le chorégraphe Angelin Preljocaj dans son processus de création. Ouvert en 2006. Ce lieu permet de mener le processus de création en intégralité, du travail en studio à la représentation sur scène. 530 avenue Mozart 4-LE GRAND THÉÂTRE DE PROVENCE Le Pays d’Aix a désormais « sa » grande salle de spectacle depuis 2007. Elle est à la mesure de ses ambitions culturelles: 1400 places, 8500 mètres carrés, une fosse d’orchestre pouvant accueillir une centaine de musiciens. L’architecte Vittorio Gregotti a souhaité « faire écho à la montagne Sainte-Victoire et intégrer l’œuvre dans son paysage aixois ». Ce bâtiment tout en rondeur, habillé de couleur sable, forme un contraste saisissant avec la structure noire et cubique du Pavillon Noir. 380 avenue Max Juvénal 5-LE CONSERVATOIRE DARIUS MILHAUD L’édifice signé par l’architecte Kengo Kuma a la forme d’un monolithe rythmé de lignes géométriques, composé d’éléments en bois et en métal s’inspirant d’un origami. Le bâtiment se développe sur une surface de 7000 m2 dédiés à l’enseignement de la musique, mais aussi de la danse et du théâtre. Il regroupe entre autres, 62 salles d’enseignement, 2 salles réservées à l’enseignement de l’art dramatique et 4 studios à la danse. Enfin, un auditorium de 500 places permet d’offrir concerts et spectacles. Ouvert en septembre 2013, les élèves bénéficient d’un espace d’enseignement moderne et fonctionnel. 380 avenue Mozart JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 25 1 2 3 4 5 26 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 27 6-L’OFFICE DE TOURISME D’AIX ET DU PAYS D’AIX Créé en 1969, l’Office de Tourisme d’Aix-enProvence, premier en 1997 à être certifié en France pour la qualité de son accueil, se trouve au départ du nouveau quartier depuis novembre 2011, offrant aux visiteurs un plus vaste espace avec un accueil numérique, un espace d’exposition et une boutique. 300 avenue Giuseppe VerdiPlace François Villon 7-LA GARE ROUTIÈRE PAR JEAN-MARIE DUTILLEUL Allier efficacité fonctionnelle, innovation et performances énergétiques, tel fut le défi de Jean-Marie Dutilleul, architecte des gares TGV françaises, pour la création de cette gare routière. Il y a installé le plus grand mur végétal de France et a illuminé la gare de lumière. Inaugurée en juin 2014, moderne et écolo, la nouvelle gare devrait fluidifier le trafic et faciliter les déplacements sur le territoire régional. avenue de l’Europe LE XXIE SIÈCLE Le monde bouge, la société se transforme et la ville se renouvelle. C’est une métamorphose incessante qui chemine à travers l’espace-temps. En ce début de XXIe siècle, la ville doit faire face à de nouveaux défis: nuisances sonores, pollution, pression sociale... et s’adapter. Les programmes de réhabilitation (loi SRU sur le renouvellement urbain) apportent des réponses aux attentes en matière de logement. La convention signée avec l’ANRU par la ville d’Aix, a offert un renouveau à plusieurs quartiers d’Aix : rénovation d’appartements, requalifications d’immeubles, création de nouveaux espaces publics: dans les Cités Beisson et Corsy ou à Encagnane. On cherche par ailleurs à favoriser une plus grande mixité sociale. Ces ensembles construits dans les années 60 ne correspondent plus aux besoins d’aujourd’hui. La rénovation de ces quartiers destinée à offrir aux citoyens un quotidien meilleur, ne doit pas effacer ce passé et les souvenirs, personnels ou collectifs qui s’y attachent. L’enjeu de demain est en partie dans ce subtil équilibre à trouver entre passé et présent, entre architecture et humanités. CITÉ BEISSON (N°32) Située au nord de la Ville, la cité Beisson, construite par l’architecte Louis Olmeta dans les années 1960, classée au patrimoine du XXe Siècle, bénéficie d’une situation topographique remarquable, en position de surplomb sur la ville. Elle fait actuellement l’objet d’un plan de réhabilitation visant à requalifier le bâti et à aménager ses espaces publics extérieurs. L’artiste Jean-Michel Othoniel, en collaboration avec Paul Petel, paysagiste, a conçu et réalisé une ‘’Rose des vents’’ sur le belvédère naturel qui borde la cité Beisson. La dynamique aixoise repose sur le lien patrimoine, qualité de vie et culture partagée. Une exposition (fin 2013- début 2014) signée Marc Couturier, archéologue du présent, a sondé ‘’l’âme de Beisson’’ lors d’une résidence et en a révélé ‘’les trésors’’ en lien avec les habitants de la cité. La ville du futur devra prendre en compte l’ensemble des activités, économiques, sociales, culturelles, personnelles, et être plus respectueuse de la complexité de la vie humaine et d’un environnement urbain plus écologique, soumettant les «écovilles » à des règles, principes et critères plus ou moins stricts. La plupart des réalisations actuelles révèlent les grandes tendances de l’urbanisme et de l’architecture du XXIe siècle. Certaines intègrent les éléments de la mondialisation des échanges et des cultures, s’inspirent de cultures nationales ou régionales traditionnelles et se veulent, d’une certaine manière, des «ponts entre les civilisations». N°32- La Cité Beisson dans les années 60 6 7 26 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 27 URBANISME ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Le mouvement des écovilles débuté en Allemagne, a pris en France un nouveau départ avec les propositions du Grenelle de l’environnement. Parmi les principes du nouvel urbanisme : diminution de l’impact écologique de la ville, respect de la nature et de la biodiversité, utilisation de matériaux renouvelables, récupérables et de récupération (terre, paille, bois...) - Fernand Pouillon fut un précurseur en la matière, murs et toitures végétalisés tel que le mur végétal de Patrick Blanc illustre le propos à l’ouest du Grand Théâtre de Provence, des eaux de ruissellement, mobilité plus écologique en facilitant le transport par la marche, le vélo, le le bus à haut niveau de service (BHS)... autant de volontés mises en œuvre à Aix-en-Provence et pour le Pays d’Aix comme en témoigne l’écoquartier Aix-La Duranne, le Campus international imaginé par l’architecte Corinne Vezzoni (Prix femme architecte en 2015), dont l’ouverture est prévue fin 2017. PARMI LES PLUS RÉCENTS PROJETS ARCHITECTURAUX ET URBANISTIQUES: UN APPLE STORE TOUT EN LÉGÈRETÉ (N°37) Situé à la place de l’ancien office de tourisme avec vue sur la Rotonde, la grande fontaine de la ville, Apple a inauguré son nouveau concept de magasin dans l’hexagone, le ler du genre: des murs de verre, un toit très fin qui donne l’impression de flotter, un espace conçu en lignes horizontales. Conçu en interne par les architectes de la division Retail, ce nouveau Apple store joue la carte de la transparence et de la légèreté. À l’intérieur, l’espace est divisé en deux rectangles séparés par un mur. Le magasin d’Aix est le 7e Apple store conçu par les architectes d’Apple dans le monde, sur 400 dans le monde. LA BASTIDE DU JAS DE BOUFFAN: UN PROJET AUTOUR DE CÉZANNE (N°34) Plus qu’une étape essentielle, le Jas de Bouffan représente pour Cézanne le lieu de toutes les maturations, celles de l’homme et de l’artiste, fruit de quarante années de vie et de travail en ces murs. Ainsi la famille Cézanne dans la bastide du Jas apporte-t-elle à cet espace -outre sa qualité architecturale et paysagère- une grande portée symbolique. Après travaux (2018-2019), le site a pour ambition de devenir le point de départ des parcours et sites cézanniens emblématiques sur Aix et ses alentours. Au 1er étage, la bastide accueillira des expositions temporaires, grâce au partenariat du musée Granet notamment. Au 2e étage l’atelier de l’artiste complètera la muséographie proposée dans le cadre de la découverte du lieu. L’AMÉNAGEMENT DU QUARTIER DE LA CONSTANCE, CHRISTIAN DEVILLERS, ARCHITECTE-URBANISTE Dans le prolongement sud du Jas de Bouffan, avec la volonté de répondre aux défis du logement, de l’emploi et de la cohérence du tissu urbain, la ville s’engage à aménager le quartier de la Constance. Elle le fera dans le respect des paysages, du patrimoine et des sites cézanniens ainsi que dans une logique d’écoquartier et de ville intelligente et connectée. Ce projet d’urbanisation concerté avec les riverains, a été dessiné par l’architecte-urbaniste Christian Devillers, Grand Prix d’Urbanisme, Prix de la Biennale de l’habitat durable, concepteur du littoral d’Euroméditerranée à Marseille. Avec ses vastes espaces publics, ses parcours cézanniens, son label quartier durable méditerranéen et son Pôle numérique French Tech, le quartier de la Constance qui va naître correspondra à l’identité de la ville : une ville fière de ses paysages et de son patrimoine, tout en étant tournée vers l’avenir avec le déploiement des nouvelles technologies smart city, pour une identité urbaine forte. N°33- Apple Store N°34- Bastide du Jas de Bouffan 28 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 29 ANIMATIONS JEUDI 14 SEPTEMBRE CONFÉRENCES LIEU HORAIRE OBSERVATIONS ‘’Fernand Pouillon: le choix d’Aix-en-Provence'' Salle Armand Lunel à la cité du livre Entrée libre et gratuite à 18h30 par Jean-Lucien Bonillo, architecte et historien, professeur à l’ENSA Marseille. par les Amis de la Méjanes VENDREDI 15 SEPTEMBRE CONFÉRENCES LIEU HORAIRE OBSERVATIONS ''Max Juvénal, la Résistance, le barreau, la politique '' Centre aixois des Archives départementales, 25 allée de Philadelphie à 18h30 par Jean-Marie-Guillon, professeur émérite de l’université d’AixMarseille. par les archives départementales d'Aix-en-Provence CONFÉRENCE MUSICALE LIEU HORAIRE OBSERVATIONS ''De l'usage du Psaultier dans le culte protestant'' Temple rue de la masse à 19h durée : 1h30 par Paul Giraud, organiste du Temple de la rue de la masse SPECTACLE LIEU HORAIRE OBSERVATIONS ''Récital avec Philippe Franceschi'' Cour de l'hôtel Maynier d'Oppède Entrée libre dans la limite des places disponibles. lieu: 23 rue Gaston de Saporta à 20h - durée : env. 45 min (sous réserve d'intempéries) par Philippe Franceschi, chef de chœur et direction avec son orchestre, Fabien Barcelo, compositeur. Le récital sera précédé d'un temps de présentation et suivi le lendemain d'un temps de rencontre et d’échanges avec les artistes le samedi à 14h dans l'amphithéâtre Zyromski de l'hôtel Maynier d'Oppède. ''Coup de théâtre au Musée! Jupiter et Thétis prennent la pose...'' Patio, Musée Granet Entrée libre dans la limite des places disponibles. lieu: Place St-Jean de Malte à 21h durée : env. 1h (sous réserve d'intempéries) par Maïlys Castets et Yoann Fayolle, Compagnie Le Millefeuille. Le Musée Granet vous invite à pénétrer dans l'univers poétique et truculent de l'un de ses chefs d'œuvre… Dans un spectacle où se mêlent théâtre, danse et chant, les comédiens se glissent dans la peau du Dieu Jupiter et de la nymphe Thétis prenant la pose sous le pinceau d'Ingres! VISITES GUIDÉES LIEU HORAIRE OBSERVATIONS Visites aux chandelles de l'hôtel d’Olivary'' 10, rue du 4 septembre Tarif d'entrée par personne: 6e - 4e pour les enfants à 21h, 22h et 23h par Alexandre Mahue, guide-conférencier des Monuments historiques pour les Salons d'Olivary. Réservation obligatoire au 04.42 26 86 07 ou sur salonsdolivary@hotmail.fr SAMEDI 16 SEPTEMBRE CONFÉRENCES LIEU HORAIRE OBSERVATIONS HÔTEL MAYNIER D'OPPÈDE ‘’Fernand Pouillon Une architecture habitée'' amphithéâtre Zyromski, Hôtel Maynier d'Oppède, 23 rue Gaston de Saporta à 10h (env. 45mn) Projection du documentaire sur l'architecture, précédée d'une présentation par la réalisatrice Marie-Claire Rubinstein, Productions Le Fil à soie. (film de 36 min). Projection – durée du documentaire 36 min + présentation de 10 min environ Rencontre avec les artistes d'Ixibab, le dessein des cieux et discussion amphithéâtre Zyromski, Hôtel Maynier d'Oppède, 23 rue Gaston de Saporta à 11h (durée : 1h30) par Colette Albiolo, artiste internationale, Fabien Barcelo, compositeur, Philippe Franceschi, chef de chœur et direction d'orchestre. ''Relations entre musique et architecture, entre baroque et classicisme: le Pavillon Vendôme". amphithéâtre Zyromski, Hôtel Maynier d'Oppède, 23 rue Gaston de Saporta à 14h (durée :1H30) par Lionel Pons en partenariat avec les Amis du Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence ''Images de pierre, images de bois : regard sur la restauration des sculptures de la Madeleine'' amphithéâtre Zyromski, Hôtel Maynier d'Oppède, 23 rue Gaston de Saporta à 16h par Brigitte Lam Kam Sang, Direction Patrimoine et Musées, conservateur du Patrimoine , chef de service Valorisation des Biens mobiliers Derrière les portes closes de l’église de la Madeleine, depuis 2013, se poursuit un travail de fond: le chantier de restauration des œuvres d’art qui ornaient l’édifice, lui conférant le statut de musée d’art sacré. 9 statues sont en cours de restauration, 10 autres suivront prochainement. Des réserves aux ateliers de restauration, elles retrouvent leurs couleurs, nous livrent leurs techniques de fabrication. 28 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 29 Rencontre avec Patrice Cauchetier, costumier, autour de l’exposition Don Giovanni, l’opéra des opéras (sous réserve) Chapelle du Musée des Tapisseries Entrée libre dans la limite des places disponibles. 11h (durée : 1h) par Patrice Cauchetier, costumier des productions de Don Giovanni en 1976 et 1981 ''Fondation Vasarely: autour du projet de restauration de la fondation Vasarely avec un axe architecture'' Fondation Vasarely, 1 avenue Marcel Pagnol à 11h (durée : 1h30) par Pierre Vasarely, Président de la Fondation Vasarely et Jacques Repiquet, architecte mandataire. Conférence-débat. "L'asile d'aliénés : une conception architecturale évoluant au gré des remises en question des doctrines médicales, sur fond de rivalités nationales". auditorium Gaujoux du Centre Hospitalier Montperrin. Entrée libre. réservation possible au 04 42 16 49 38. à 11h par Dr Pierre-Louis LAGET, chercheur dans le service du patrimoine culturel, Conseil régional Hauts-de-France. Cette conférence sera suivie d’une présentation par l’ingénieur du Centre Hospitalier Montperrin, Monsieur Pascal TOULY, des projets de construction et de rénovation en cours. 150 ans d’histoire. ''Saint-Mitre, sa vie, son culte'' chapelle Saint-Mitre, 525 route d'Eguilles à 16h par Noël Coulet, Professeur émérite d'Histoire médiévale à l'Université de Provence EXPOSITIONS LIEU HORAIRE OBSERVATIONS Fondation Vasarely: architecture du XXe siècle 1 avenue Marcel Pagnol de 10h à 18h Centre architectonique d'Aix-en-Provence, unique au monde dans sa configuration, propose une démonstration et architecturale exceptionnelle. Présentation thématique autour de l'architecture du lieu et du projet de restauration de 2013. "Plans de Claude Nicolas Ledoux" salle adultes, Bibliothèque Méjanes, 8-10 rue des allumettes de 10h à 19h Samedi 16 septembre et du Mardi 19 septembre au samedi 30 septembre de 14h à 19h. du mardi au samedi. Par la Bibliothèque Méjanes ''Rencontrer la photographie argentique: une écriture, un style, une manière de penser. Sensibilisation aux techniques de Laboratoire Papier argentique'' 60 rue Celony de 10h à 19h par Bernard Lesaing, directeur artistique et Aure De Thieulloy, chargée de mission. contact: 04 42 26 04 04- contact@imagesetrecherche.org Images et Recherche présente une exposition d’une quinzaine de photographies argentiques noir et blanc. Une évocation de la ville d’Aix, des scènes de vie des années 1970 à aujourd’hui. Exposition photographique à la Gallery 15 rue Van Loo de 10h à 19h La Gallery présente une vingtaine de photographies couleur sur ''Un nouveau regard sur la Provence''. Par Camille Moirenc Exposition sur les fouilles archéologues Collège des Prêcheurs de 10h à 18h Sur les fouilles archéologiques effectuées sur les places PrêcheursVerdun, présentée au Collège des Prêcheurs. par les agents de la Direction Archéologie et Muséum de la ville d'Aix-en-Provence ''Hommage à Claude Nicolas Ledoux'' Hôtel Maynier d'Oppède, salle en RDC, 23 rue Gaston de Saporta de 10h à 18h par l'Association Philathélique du Pays d'Aix L'association philatélique du Pays d'Aix propose un bureau temporaire de La Poste, une exposition philatélique ainsi qu'à titre exceptionnel à l'occasion des journées du patrimoine l'émission d'un timbre personnalisé de Claude-Nicolas LEDOUX et un souvenir philatélique inédit. Contact: appa.aix@free.fr ''Don Giovanni, l'Opéra des opéras'' Musée du Palais de l'Archevêché, place des Martyrs de la Résistance de 10h à 18h par Musée du Palais des Tapisseries En écho au spectacle de la saison 2017, l'exposition retrace les sept productions ayant jalonné l'histoire du Festival d'Aix. Costumes, maquettes originales, éléments de décors et photos témoignent de la diversité des représentations de "l'opéra des opéras" en près de 70 ans. ''L'atelier Buffile, 70 ans de céramique'' Musée Estienne de Saint-Jean, 17 rue Gaston de Saporta de 10h à 18h par le Musée du Vieil Aix Cette exposition se décline sur plusieurs lieux de la Ville d'Aix, le musée du Vieil Aix consacre un espace dédié aux pièces «historiques» créées par Jean et Léonie Buffile de 1945 à 1984. ''L'atelier Buffile, 70 ans de céramique'' Pavillon de Vendôme, 13 rue de la Molle de 10h à 18h par le musée du Pavillon de Vendôme Le Pavillon de Vendôme consacre ses espaces aux créations réalisées de 1948 à aujourd'hui. ''Joseph Milon 1868-1947'' Atelier Paul Cézanne, 9 avenue Paul Cézanne de 10h à 12h30 et de 14h à 18h par l'Atelier Cézanne Élève du sculpteur et conservateur du musée Granet Henri Pontier, et des peintres Honoré Gibert et Joseph Villevielle, cet ancien avoué à la Cour d’appel d’Aix-en-Provence exposa ses œuvres au salon des Artistes français à Paris. Témoignage de l’attachement que Joseph Milon portait aux gens simples, artisans et paysans, cette exposition marque le 70e anniversaire de sa mort et regroupe des œuvres, dessins et peintures, issues de collections particulières et du fonds du musée du Vieil Aix. 30 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 31 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | EXPOSITIONS LIEU HORAIRE OBSERVATIONS "L'Oeil de Planque-Hollan Garache" Granet XXe - Chapelle des Pénitents blancs de 10h à 18h droits d’entrée: Accès à l’exposition inclus dans le droit d’entrée au musée Granet, site Saint-Jean de Malte et site «Granet XXe , collection Jean Planque ».Tarif plein: 8 €, Tarif réduit: 6 € Claude Garache réinvente depuis près de 50 ans le nu féminin, tandis qu’Alexandre Hollan consacre son œuvre au thème privilégié de l’arbre. Passion de l'art- galerie Jeanne Bucher Jaeger depuis 1925" Musée Granet, place St-Jean de Malte de 10h à 18h droits d’entrée: Accès à l’exposition inclus dans le droit d’entrée au musée Granet, site Saint-Jean de Malte et site «Granet XXe , collection Jean Planque ». Tarif plein: 8 €, Tarif réduit: 6 € ''Du parc au verger, de la chapelle à la cour d'honneur - Vues sur le passé, le présent et perspectives du Domaine du Grand Saint-Jean'' 4855 chemin du Grand Saint-Jean, Puyricard de 11h à 17h par le CPIE du Pays d’Aix Ulrike Fischer, chargée de mission, l'ARPA Pierre Dussol, président de l'Arpa, le Fonds de dotation d’Estienne de Saint-Jean, Jean-Pierre d’Estienne d’Orves, président. Présentation de l’historique des lieux. Possibilité de pique-niquer dans le parc ligne de bus 250 départ gare routière à 12h15 arrêt C06 "Évolution de la Photographie contemporaine'' Hôtel de Gallifet, 52 rue cardinale de 12h à 18h Exposition jusqu'au 30 septembre. Exposition: «Penser l’espace du soin: 150 ans d’architecture comme thérapeutique (1867-2017)» 3bisF Lieu d'arts contemporains, Centre Hospitalier Montperrin, 109 av. du Petit Barthélémy. Entrée libre de 13h à 17h À l’occasion de l’anniversaire des 150 ans du Centre Hospitalier Montperrin, sera présentée une exposition relative à l’histoire du CHM des origines à nos jours (1867-2017). «La nature existe, c’est rigolo» 3bisF Lieu d'arts contemporains, C. H. Montperrin, 109 avenue du Petit Barthélémy - Entrée libre de 13h à 17h Les étonnantes rencontres entre la nature et l’objet culturel, Thierry Lagalla rentre par la porte de l’art pour ressortir par celle de la culture. Suivez le guide ! ITINÉRAIRES, FILMS, NOUVEAUTÉS ET NOUVELLES TECHNOLOGIES... Projection-débat ''Fernand Pouillon Une architecture habitée'' amphithéâtre Zyromski, Hôtel Maynier d'Oppède, 23 rue Gaston de Saporta à 10h (env. 45mn) par l’Association"Les Productions le Fil à Soie". Projection du documentaire sur l'architecture, précédée d'une présentation par la réalisatrice MarieClaire Rubinstein, assistée de Marie Padlewski. (film de 36 min) Spectacle - Projection MAO Son et Lumière en lien avec le spectacle d'Ixibab et quelques œuvres majeures d'Albiolo place de l'Archevêché ou place des Martys de la Résistance à 20h (durée : env. 1h) par Albiolo, artiste internationale, Julien Ponsoda, Sound designer Émission Nationale d'un timbre personnalisé de l'architecte ClaudeNicolas Ledoux ''Hommage à Claude-Nicolas Ledoux'' Hôtel Maynier d'Oppède, salle en RDC, 23 rue Gaston de Saporta de 10h à 18h par l'Association Philathélique du Pays d'Aix. L’association philatélique du Pays d’Aix propose un bureau temporaire de La Poste, une exposition philatélique ainsi qu’à titre exceptionnel à l’occasion des journées du patrimoine l’émission d’un timbre personnalisé de l’architecte ClaudeNicolas Ledoux et un souvenir philatélique inédit. Contact: appa.aix@free.fr Projection d'un diaporama sur la Chapelle Saint-Mitre - ''Saint-Mitre, sa vie, son culte'' chapelle Saint-Mitre, 525 route d'Eguilles entre 10h et 18h – durée 15 minutes lors de la présence de visiteurs. Performance Visite guidée inédite du Centre hospitalier Montperrin dans les années 80 3bisF Lieu d'arts contemporains, CH Montperrin, 109 av. du Petit Barthélémy sur réservations au 04 42 16 49 38 à 16h Durée prévue : de 35 à 45 minutes par l’artiste performeuse Charlie Chine. Départ: RDV à l’ancienne entrée du centre hospitalier (rond-point gare routière avenue des Belges) VISITES GUIDÉES LIEU HORAIRE OBSERVATIONS ''Visite Les architectes et la ville'' RDV devant l'Office de Tourisme d'Aix-en-Provence et du Pays d'Aix à 10h et à 15h durée 2 h env. par le Service des guides conférenciers de l'Office de Tourisme d'Aix et du Pays d'Aix Inscriptions via le site internet: www.aixenprovencetourism.com ''Visite de la Cour d'appel d'Aix-enProvence'' Palais Monclar, 20 place de Verdun. à 9h, 10h,11h 14h, 15h et 16h uniquement le samedi. Modalités: Inscription préalable obligatoire à effectuer en ligne: http: //ww.ca-aixenprovence.justice.fr; cliquer sur la rubrique Journées du Patrimoine et suivre les indications. Se présenter au moins 30min à l’avance. Prévoir une carte d’identité et le passage sous les portiques de sécurité + fouille ainsi que le ticket obtenu sur internet. 'Visites guidées des réserves des Archives départementales'' Centre aixois des Archives départementales, rue 25 allée de Philadelphie de 13h à 18h (dernier départ à 17h) par l'équipe des Archives départementales 30 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 31 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | ''L'architecture de la manufacture d'allumettes'' à 11h entrée libre par Vincent Sablayrolles, assistant de conservation au service Patrimoine de la bibliothèque Méjanes. Présentation des plans originaux ayant servi à la construction de la manufacture d’Allumettes qui accueille aujourd’hui la bibliothèque Méjanes 'Visites guidées du Pavillon Noir'' 530 avenue Wolfgang Amadeus Mozart, Quartier Sextius-Mirabeau à 15h à 18h par le Ballet Preljocaj. Les visites guidées du Pavillon Noir permettent au public de découvrir l’architecture du lieu, les activités d’un Centre Chorégraphique National, l’histoire et l’organisation du Ballet Preljocaj. Visites du Grand Théâtre de Provence 380 avenue Max Juvenal à 12h à 14h et à 16h Visites des coulisses du bâtiment conçu par l'architecte Vittorio Gregotti, haut lieu de l'excellence musicale de la communauté du pays d'Aix. 3 visites guidées de la salle, des coulisses, des parties techniques et administratives du Grand Théâtre de Provence avec un descriptif complet du lieu et de l'utilisation technique de l'outil théâtre, par Isabelle Bort, responsable des relations avec les publics. Inscription obligatiures: 08 2013 2013 Fondation Vasarely: architecture du XXe siècle 1 avenue Marcel Pagnol de 10h à 18h en fonction de l'affluence du public Centre architectonique d'Aix-en-Provence, unique au monde dans sa configuration, propose une démonstration et architecturale exceptionnelle. Présentation thématique autour de l'architecture du lieu et du projet de restauration de 2013. ''Rencontrer la photographie argentique: une écriture, un style, une manière de penser. Sensibilisation aux techniques de Laboratoire Papier argentique'' 60 rue Celony de 10h à 19h contact: 04 42 26 04 04- contact@imagesetrecherche.org Une visite de l’atelier et une démo en laboratoire photo. (durée : env.30mn) par Bernard Lesaing, directeur artistique et Aure De Thieulloy, et chargée de mission "Visites des coulisses d'un théâtre à l'italienne du XVIIIe siècle'' Théâtre du Jeu de Paume, 17-21 rue de l'Opéra départs des visites à 10h, 12h - 14h et 16h durée : 1h par Suzanne Berling, secrétaire générale adjointe et responsable des relations publiques du théâtre du Jeu de Paume Inscriptions obligatoires auprès du théâtre au 08 2013 2013 Également visite libre de la salle dimanche 18 septembre de 10h à 18h. ''Le XVIIIe siècle aixois, cours Mirabeau, quartier Mazarin'' Cour Maynier d'Oppède 23 rue Gaston de Saporta à 11h (durée : env. 1h30) inscription préalable demandée. Au stand de l'ARPA par Daniel Chol, Docteur en histoire de l'art et Expert d'art. ''Évolution de la Photographie contemporaine''' Hôtel de Gallifet, 52 rue cardinale en fonction de l'affluence entre 10h et 18h Exposition jusqu'au 30 septembre par l'Hôtel de Gallifet ''Visites historiques de l'hôtel d’Olivary'' 10, rue du 4 septembre Tarif d'entrée par personne : 4 euros, gratuit pour les moins de 8 ans. à 10h , 11h, 14h 15h, 16h, 17h, 18h par Alexandre Mahue, conférencier des Monuments Historiques pour les Salons d'Olivary ''Visites aux chandelles de l'hôtel d’Olivary'' 10, rue du 4 septembre à 21h, 22h et 23h par Alexandre Mahue, guide conférencier des Monuments historiques pour les Salons d'Olivary. Réservation pour les visites aux chandelles au 04.42 26 86 07 ou sur: salonsdolivary@hotmail.fr Visites Passage Agard départ: stand place Verdun de la Direction Archéologie et Muséum de la Ville à 14h et à 16h durée : 50mn par Marc Panneau et Margot Hoffelt, archéologues Visite de chantier de fouilles archéologiques Visite sur la place Verdun durée : 45/50mn. à : 10h, 11h et à 14h, 15h et 16h départ: stand place Verdun de la Direction Archéologie et Muséum de la Ville. Par les agents de la Direction archéologie de la ville Visites découvertes Le Pavillon de Vendôme… histoire d'une folie du XVIIe siècle Pavillon de Vendôme, 13 rue de la Molle, Aix-en-Provence à 10h30 par Anne Deirmendjian, Cloé Tordjmann et Marjolaine Sichi, médiatrices culturelles. Visites de chantier de fouilles archéologiques Visite sur la place Verdun durée : 45/50 min. départ: stand place Verdun de la Direction Archéologie et Muséum de la Ville. Par les agents de la Direction archéologie de la ville Visites guidées de la cathédrale ''Des architectes au service de Dieu'' Cathédrale St-Sauveur de 10h à 12h et de 14h30 à 18h (durée : 20 min par site) Départ devant le Cardo, le mur romain et les portes sculptées et Parcours dans la cathédrale: la chapelle de Côme et Damien, le baptistère antique et la coupole Renaissance par Pierre et Antoine Laurens, la restauration du chœur par Revoil, la façade par Pierre de Souquet et Simon Lauvergnat, la nef baroque par Laurent Vallon. par l'équipe de Cathédrale vivante Planétarium Peiresc 166 avenue Jean Monnet sur inscription : 04 42 20 43 66 32 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 33 VISITES GUIDÉES LIEU HORAIRE OBSERVATIONS Visite de l'Hôtel d'Estienne de Saint Jean, et du Modello de Giovanni Battista Gaulli 17 rue Gaston de Saporta à 11h30 et 15h30 Cette visite sera l'occasion de partir à la découverte de l'architecture et des décors d'un Hôtel particulier aixois du XVIIe siècle, mais aussi d'un chef d’œuvre de l'art italien du XVIIe siècle: le Modello de Giovanni Battista Gaulli. Par Claudine Ripoll, médiatrice du musée du Vieil Aix Le Palais de l'Archevêché et son histoire place des Martyrs de la résistance ou place de l'Archevêché à 14h30 Visite découverte du palais de l'archevêché avec présentation de son histoire, de son architecture, de ses collections et du Festival d'art lyrique installé dans sa cour intérieure. Par les médiatrices des musées Visites guidées de l'Atelier Cézanne Atelier Paul Cézanne, 9 avenue Paul Cézanne en fonction de l’affluence de 10h à 12h30 et de 14h à 18h par l'Atelier Cézanne. Cet atelier de Paul Cézanne est un témoignage inestimable. Après cette visite émouvante, vous ne regarderez plus jamais de la même façon un tableau de Cézanne. Informations: 04 42 21 06 53 Visite guidée des carrières de Bibémus -dans les traces du peintre Paul Cézanne 3090, chemin de Bibémus 13100 Aix-en-Provence. Départ de la navette à 9h15 précise du parking des 3 Bons Dieux. 1h - hors transport en navette. Visites gratuites sur réservation*. Formulaire de demande d’inscription sur: reservation.aixenprovencetourism.com Dans la limite des places disponibles. * Prévoir 1,20€ pour le transport en navette A/R. Parcours pédestre escarpé dans un site de pleine nature, nécessitant une bonne mobilité. Chaussures de marche recommandées ''Visite du jardin de la Bastide Romégas'' Adresse : “Romégas” 3992, chemin de Saint-Donat NORD samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h par Marie-Ange Rater, propriétaire. Entrée pour la visite des jardins 4 €, gratuit enfant moins de 15 ans. ''Du parc au verger de la chapelle à la cour d'honneur- rencontres, causeries et promenades autour du Domaine du Grand Saint-Jean'' 4855 chemin du Grand Saint-Jean, Puyricard visites à 11h30, 14h30 et 16h par le Fonds de dotation d’Estienne de Saint-Jean et le CPIE du Pays d'Aix. Le Parcours à travers le domaine permettra de voir les bâtiments de l’extérieur (château, chapelle, communs) et les jardins: bassins, fontaines... Possibilité de pique-niquer dans le parc. Le patrimoine architectural et le patrimoine arboré Centre Hospitalier Montperrin, 109 avenue du Petit Barthélémy à 14h durée 1h réservation obligatoire: 04 42 16 49 38. départ: Rdv à l'ancienne entrée du centre, côté rond- point gare routière avenue des Belges. À l’occasion de l’anniversaire des 150 ans du Centre Hospitalier Montperrin, sera présentée une exposition relative à l’histoire du CHM des origines à nos jours (1867-2017). ''Fouilles de l'oppidum d'Entremont'' 960 avenue Fernand Benoit, site de l'oppidum d'Entremont, route de Puyricard, D14. samedi à 15h durée : environ 2 h. Visite proposée par Jean-Louis Charrière et l'association Archélogique d'Entremont. contact@asso-archeo-entremont.com. La visite sera reportée en cas de pluie au lendemain, le dimanche 17 septembre à 15h). L’oppidum gaulois d’Entremont est une ville fortifiée du 2e siècle avant notre ère et qui fut la capitale du peuple salyen. Non accessible aux personnes à mobilité réduite. Planétarium Peiresc 166 avenue Jean Monnet Sur réservations 04 42 20 43 66 VISITES LIBRES LIEU HORAIRE OBSERVATIONS Visite de l'ancien couvent, aujourd'hui Collège des Prêcheurs : Cloître et jardin Place des Prêcheurs de 10h à 18h. Visite libre du lieu. Lieu placé sous la responsabilité des agents de la Direction Archéologie et Muséum de la Ville d'Aix-en-Provence. Visite de la Chapelle Saint-Mitre chapelle Saint-Mitre, 525 route d'Eguilles de 10h à 18h Visite libre du lieu Église Protestante Réformée Évangélique d'Aix-en-Provence - L'histoire de l'Églisele temple et l'orgue rue de la Masse de10h à 19h Visite libre du lieu Pavillon de Trimond (1703) 11 rue de Fontenaille 13100 Aix-enProvence de 14h à 18h Visite libre du lieu Construit au début du XVIIIe siècle par les Thomassin de Mazaugues, famille de parlementaires aixois, ce pavillon aux portes d'Aix est resté dans son environnement intact. 32 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 33 Bastide Romégas et son ''jardin remarquable'' classé 3992 Chemin de Saint-Donat Nord- 13100 Aix-en-Provence de 10h à 14h et de 14h à 18h Entrée : 4 Euros- gratuit enfant de moins de 10ans. Réservations: bastideromegas@gmail.com Archétype d'une bastide aixoise de milieu du XVIIe siècle avec son jardin à la française du XVIIIe . Exposition d’artistes. ''Du parc au verger de la chapelle à la cour d'honneur- rencontres, causeries et promenades autour du Domaine du Grand Saint-Jean'' 4855 chemin du Grand Saint-Jean, Puyricard visite libre de 11h à 17h par le Fonds de dotation d’Estienne de Saint-Jean et le CPIE du Pays d'Aix. Présentation historique des lieux. Possibilité de pique-niquer dans le parc. JEUNE PUBLIC LIEU HORAIRE OBSERVATIONS Le Jeu des Musées- Jeu-concours pour les enfants entre 8 et 12 ans dans quatre sites des musées aixois Lieu de diffusion: dépliant diffusé dans quatre sites des musées aixois: le Musée du Vieil Aix, le Musée des Tapisseeries, le Pavillon de Vendôme et l'Atelier de Cézanne. à partir de 10h par l'association des Amis des Musées d’Aix-en-Provence Contact: amismuseesdaix@gmail.com Rencontrer la photographie argentique: une écriture, un style, une manière de penser. Sensibilisation aux techniques de Laboratoire Papier argentiqueExposition, visite et atelier 60 rue Celony Samedi de 10h à 19h et dimanche de 11h à 17h. Atelier-démo en laboratoire photo. (durée : env.30mn) par Bernard Lesaing, directeur artistique et Aure De Thieulloy, chargée de mission inscriptions: 04 42 26 04 04- contact@imagesetrecherche.org Atelier créatif au Pavillon de Vendôme Pavillon de Vendôme, 13 rue de la Molle, Aix-en-Provence en fonction de l'affluence entre 10h et 17h par Anne Deirmendjian, Cloé Tordjmann et Marjolaine Sichi, médiatrices culturelles. Atelier de sculpture Jardin du Pavillon de Vendôme de 10h à 12h et de 14h à 17h par l’association Les Amis de la Pierre www.lesamisdelapierre.fr Visite en famille de l’exposition Passion de l'art, Galerie Jeanne Bucher, depuis 1925 Musée Granet entre 16h (durée : 1h) Proposée aux adultes et enfants à partir de 6 ans. Entrée payante / visite gratuite après acquittement du droit d'entrée. Sans réservation, dans la limite des places disponibles. Ateliers pour enfants Place Verdun 10h 11h – 14h 15h et 16h - durée : 1h La Direction Archéologie et Muséum de la Ville d'Aix-en-Provence propose trois ateliers différents: atelier de fouilles, atelier de découvertes de paysages, atelier d'architecture. Contes gréco-romains Place Verdun. après-midi (se renseigner auprès des stands d’information) durée : 1h30 Intervention par Marco Claude, sous la responsabilité de la DAMVA Ateliers découvertes - Fondation Vasarely: architecture du XXe siècle 1 avenue Marcel Pagnol, salle de médiation culturelle entre 10h et 18h- horaires des ateliers non préciséscontacter la fondation. Présentation thématique autour de l'architecture du lieu et du projet de restauration de 2013. Informations au: 04 42 20 01 09 - ou par mail : sandrine.make@ fondationvasarely.org ''Du parc au verger de la chapelle à la cour d'honneur- rencontres, causeries et promenades autour du Domaine du Grand Saint-Jean'' 4855 chemin du Grand Saint-Jean, Puyricard dimanche de 11h à 17h par le CPIE du Pays d’Aix Parcours ludique, spécial jeune public de 5 à 12 ans encadré par des éducateurs en environnement du CPIE du Pays d'Aix. SPECTACLES LIEU HORAIRE OBSERVATIONS ''Scènes de Guinguette'' place de l'université, face à la cathédrale Saint-Sauveur à 14h30, 15h15, 16h, 16h45 et 17h30 - durée : 20-25 min par Histoires d'Aix et de Provence. Histoires d’Aix et de Provence imagine une Guinguette au bord de l’Arc en 1899 , à l’image des guinguettes de bord de la Marne et de la Seine: On y vient à tout âge pour se détendre, rire, chanter, danser, voir, se faire voir, oublier le quotidien. ''Spectacle de Danse au Pavillon Noir - Représentation du G.U.I.D du Ballet Preljocaj'' 530 avenue Mozart à 16h par le Groupe Urbain d’Intervention Dansée du Ballet Preljocaj Extraits du répertoire d’Angelin Preljocaj de 1985 à nos jours, suivi d’un débat avec le public. Planétarium Peiresc 166 avenue Jean Monnet Sur réservations 04 42 20 43 66 34 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 35 CONCERTS LIEU HORAIRE OBSERVATIONS Concert Marie Laforge, Flûtiste et le Quatuor Agate, quatuor à cordes chapelle, Musée des Tapisseries deux concerts à 15h30 et à 17h (durée : env. 1/2 h) Par le Quatuor Agate et Marie Laforge. Sur réservation: brotonsv@mairie-aixenprovence.fr ou 04 42 28 61 83. Libre participation aux frais. ''Notes en partage'' Chapelle des Oblats, Haut du Cours Mirabeau de 15h à 16h durée : 1h par les musiciens de l’AMA. musique instrumentale et lyrique Concert au musée du Vieil Aix Musée du Vieil Aix 17 rue Gaston de Saporta à 16h30 par le Quatuor Vilain DIMANCHE 17 SEPTEMBRE CONFÉRENCES LIEU HORAIRE OBSERVATIONS ''Fernand Pouillon Une architecture habitée'' amphithéâtre Zyromski, Hôtel Maynier d'Oppède, 23 rue Gaston de Saporta à 10h (env. 45mn) Projection du documentaire sur l'architecture, précédée d'une présentation par la réalisatrice Marie-Claire Rubinstein, Productions Le Fil à soie. (film de 36 min) ''L’école normale d’instituteurs d’Aix-enProvence: les extensions de l’architecte Joseph Letz'' amphithéâtre Zyromski, Hôtel Maynier d'Oppède, 23 rue Gaston de Saporta à 11h Par Philippe VANHALST, Architecte-Urbaniste, Adjoint au Maire, délégué à l’Urbanisme et au Patrimoine de la Roque d’Anthéron ''Vasarely et ses suiveurs ou L'art cinétique de Victor Vasarely à aujourd'hui’' amphithéâtre Zyromski, Hôtel Maynier d'Oppède, 23 rue Gaston de Saporta à 14h30 (durée : 1h30) par Pierre Vasarely, président de la Fondation Vasarely et Daniel Chol, président de l'Association des Amis de la Fondation Vasarely En prélude à la grande rétrospective du maître de l'Op art prévue à Beaubourg en 2019 en synergie avec la Fondation Vasarely, une exposition exceptionnelle ''L'abstraction géométrique, après Vasarely'' présentera vingt artistes internationaux, considérés comme les héritiers du maître. Ils présenteront leurs œuvres réunies sous le hautcommissariat de Denis Kilian, directeur de la Galerie Denise René à Paris, ainsi que Corinne Theret, galeriste, et Pierre Vallauri, plasticien, et l'association des Amis de la Fondation Vasarely. EXPOSITIONS LIEU HORAIRE OBSERVATIONS Fondation Vasarely: architecture du XXe siècle Fondation Vasarely 1 avenue Marcel Pagnol de 10h à 18h par la Fondation Vasarely. Présentation thématique autour de l’architecture du lieu et du projet de restauration de 2013. ''Hommage à Claude Nicolas Ledoux'' Hôtel Maynier d'Oppède, salle en RDC, 23 rue Gaston de Saporta de 10h à 18h par l'Association Philathélique du Pays d'Aix L'association philatélique du Pays d'Aix propose un bureau temporaire de La Poste, une exposition philatélique ainsi qu'à titre exceptionnel à l'occasion des journées du patrimoine l'émission d'un timbre de Claude-Nicolas Ledoux. ''L'atelier Buffile, 70 ans de céramique'' Musée Estienne de Saint-Jean, 17 rue Gaston de Saporta de 10h à 18h par le Musée du Vieil Aix. Le musée du Vieil Aix consacre un espace dédié aux pièces «historiques » créées par Jean et Léonie Buffile de 1945 à 1984. ''L'atelier Buffile, 70 ans de céramique'' Pavillon de Vendôme, 13 rue de la Molle de 10h à 18h par le musée du Pavillon de Vendôme. Le Pavillon de Vendôme consacre ses espaces aux créations réalisées de 1948 à aujourd’hui. ''Don Giovanni, l'Opéra des opéras'' Musée du Palais de l'Archevêché, place des Martyrs de la Résistance de 10h à 18h par Musée du Palais des Tapisseries Le Don Giovanni de Mozart est l'opéra fondateur du Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence. En écho au spectacle de la saison 2017, l'exposition retrace les sept productions ayant jalonné l'histoire. ''Joseph Milon 1868-1947'' Atelier Paul Cézanne, 9 avenue Paul Cézanne de 10h à 12h30 et de 14h à 18h par l'Atelier Cézanne Cette exposition marque le 70e anniversaire de sa mort et regroupe des œuvres, dessins et peintures, issues de collections particulières et du fonds du musée du Vieil Aix. "L'Oeil de Planque-Hollan Garache" Granet XXe - Chapelle des Pénitents blancs de 10h à 18h droits d'entrée : Accès à l'exposition inclus dans le droit d'entrée au musée Granet, site Saint-Jean de Malte et site «Granet XXe , collection Jean Planque » . Tarif plein: 8 €, Tarif réduit: 6 € Claude Garache réinvente depuis près de 50 ans le nu féminin, tandis qu’Alexandre Hollan consacre son œuvre au thème privilégié de l’arbre. 34 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 35 "Passion de l'art- galerie Jeanne Bucher Jaeger depuis 1925" Musée Granet, place St-Jean de Malte de 10h à 18h droits d'entrée : Accès à l'exposition inclus dans le droit d'entrée au musée Granet, site Saint-Jean de Malte et site «Granet XXe , collection Jean Planque».Tarif plein: 8 €, Tarif réduit: 6 € -Gratuité : moins de 18 ans, étudiants de moins de 26 ans, demandeurs d’emploi de longue durée (à partir de 6 mois) Le musée Granet met à l'honneur en 2017 une galerie atypique dans le paysage de l'art par son ancienneté, par ses choix artistiques et son éthique. "Évolution de la Photographie contemporaine'' Hôtel de Gallifet, 52 rue cardinale de 12h à 18h Exposition jusqu'au 30 septembre. ''Rencontrer la photographie argentique: une écriture, un style, une manière de penser. Sensibilisation aux techniques de Laboratoire Papier argentique'' 60 rue Celony de 11h à 17h par Bernard Lesaing, directeur artistique et Aure De Thieulloy, et chargée de mission Une évocation de la ville d’Aix, des scènes de vie des années 1970 à aujourd’hui. contact: 04 42 26 04 04- contact@imagesetrecherche.org Exposition photographique à la Gallery 15 rue Van Loo de 11h à 17h. par Camille Moirenc - La Gallery présente une vingtaine de photographies couleur sur ''Un nouveau regard sur la Provence''. ''Du parc au verger de la chapelle à la cour d'honneurVues sur le passé, le présent et perspectives du Domaine du Grand Saint-Jean'' 4855 chemin du Grand Saint-Jean, Puyricard de 11h à 17h par le CPIE du Pays d’Aix Ulrike Fischer, chargée de mission, l'ARPA Pierre Dussol, président de l'Arpa, le Fonds de dotation d’Estienne de Saint-Jean, Jean-Pierre d’Estienne d’Orves, président Exposition de vues sur le passé, le présent et perspectives du domaine, réalisée par l’ARPA, ainsi que des panneaux explicatifs ponctuent la promenade. Présentation de l’historique des lieux. Possibilité de pique-niquer dans le parc. Exposition: «Penser l’espace du soin: 150 ans d’architecture comme thérapeutique (1867-2017)» 3bisF Lieu d'arts contemporains, Centre Hospitalier Montperrin, 109 avenue du Petit Barthélémy de 13h à 17h Entrée libre À l’occasion de l’anniversaire des 150 ans du Centre Hospitalier Montperrin, sera présentée une exposition relative à l’histoire du CHM des origines à nos jours (1867-2017). «La nature existe, c’est rigolo» 3bisF Lieu d'arts contemporains, Centre Hospitalier Montperrin, 109 avenue du Petit Barthélémy de 13h à 17h Entrée libre Rencontres entre la nature et l’objet culturel, Thierry Lagalla rentre par la porte de l’art pour ressortir par celle de la culture. Suivez le guide ! PROJECTIONS, FILMS, LECTURES ET NOUVELLES TECHNOLOGIES Flm-débat ''Fernand Pouillon Une architecture habitée'' amphithéâtre Zyromski, Hôtel Maynier d'Oppède, 23 rue Gaston de Saporta à 10h (env. 45mn) Projection du documentaire sur l'architecture, précédée d'une présentation par la réalisatrice Marie-Claire Rubinstein, assistée de Marie Padlewski. (film de 36 min). Par l’Association "Les Productions le Fil à Soie" Émission Nationale d'un timbre personnalisé de l'architecte ClaudeNicolas Ledoux. ‘’Hommage à Claude -Nicolas Ledoux'' Hôtel Maynier d'Oppède, salle en RDC, 23 rue Gaston de Saporta de 10h à 18h Contact: appa.aix@free.fr par l'Association Philathélique du Pays d'Aix L'association philatélique du Pays d'Aix propose un bureau temporaire de La Poste, une exposition philatélique ainsi qu'à titre exceptionnel à l'occasion des journées du patrimoine l'émission d'un timbre personnalisé de l'architecte Claude-Nicolas Ledoux et un souvenir philatélique inédit. Lecture de ''Raccords Sainte-Victoire'' Prairie des Infernets entre le château du Tholonet et la mairie du Tholonet. à 16h Lecture en extérieur d'un texte des éditions Contre-Pied, par Sarah Kéryna-Champroux et l'Association Route Cézanne du Tholonet Projection d'un diaporama sur la Chapelle Saint-Mitre. ''Saint-Mitre, sa vie, son culte'' chapelle Saint-Mitre, 525 route d'Eguilles - entre 10h et 18h par les Amis de la Chapelle Saint-Mitre durée 15 minutes lors de la présence de visiteurs Performance Visite guidée inédite du Centre hospitalier Montperrin dans les années 80 3bisF Lieu d'arts contemporains, Centre Hospitalier Montperrin, 109 avenue du Petit Barthélémy. Entrée libre à 16h Durée prévue : de 35 à 45 minutes Proposition gratuite sur réservations au 04 42 16 49 38, dans la limite des places disponibles. RDV à l’ancienne entrée du centre hospitalier (rond-point gare routière avenue des Belges). Par l’artiste performeuse Charlie Chine. 36 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 37 VISITES GUIDÉES LIEU HORAIRE OBSERVATIONS ''Visite Les architectes et la ville'' RDV devant l'Office de Tourisme d'Aix-en-Provence et du Pays d'Aix à 10h et à 15h par le Service des guides conférenciers de l'Office de Tourisme d'Aix et du Pays d'Aix - durée 2 h env. Pour le confort des visites, nombre limité à 20-25 personnes par conférencier. Inscriptions via le site internet: www.aixenprovencetourism.com ''Visites guidées du Pavillon Noir'' 530 avenue Wolfgang Amadeus Mozart, Quartier Sextius-Mirabeau à 15h à 18h par le Ballet Preljocaj. Visites pour découvrir l’architecture du lieu, les activités d’un Centre Chorégraphique National, l’histoire et l’organisation du Ballet Preljocaj. ''Visites guidées des réserves des Archives départementales'' Centre aixois des Archives départementales, rue 25 allée de Philadelphie de 13h à 18h (dernier départ à 17h) Par le servie des Archives départementales. ''Rencontrer la photographie argentique: une écriture, un style, une manière de penser. Sensibilisation aux techniques de Laboratoire Papier argentique'' 60 rue Celony de 11h à 17h Une visite de l’atelier. (durée : env.30mn) par Bernard Lesaing, directeur artistique et Aure De Thieulloy, et chargée de mission Une évocation de la ville d’Aix, des scènes de vie des années 1970 à aujourd’hui. contact: 04 42 26 04 04- contact@imagesetrecherche. org Fondation Vasarely: architecture du XXe siècle 1 avenue Marcel Pagnol de 10h à 18h - visites en fonction de l'affluence du public par la Fondation Vasarely Présentation thématique autour de l’architecture du lieu et du projet de restauration de 2013. "Visites des coulisses d'un théâtre à l'italienne du XVIIIe siècle'' Théâtre du Jeu de Paume, 17-21 rue de l'Opéra départs des visites à 10h, 12h - 14h et 16h - durée : 1h par Suzanne Berling, secrétaire générale adjointe et responsable des relations publiques du théâtre du Jeu de Paume Inscriptions obligatoires auprès du théâtre au 08 2013 2013. Également visite libre de la salle dimanche 18 septembre de 10h à 18h. Visites Passage Agard stand place Verdun de la Direction Archéologie et Muséum de la Ville à 14h et à 16h durée : 50mn par Marc Panneau et Margot Hoffelt, archéologues Visites de chantier de fouilles archéologiques stand place Verdun de la Direction Archéologie et Muséum de la Ville 10h, 11h et à 14h, 15h et 16h par les agents de la Direction archéologie de la ville durée : 45/50mn Visite de l'Hôtel d'Estienne de Saint Jean et du Modello de Giovanni Battista Gaulli 17 rue Gaston de Saporta à 11h30 et 15h30 Cette visite sera l'occasion de partir à la découverte de l'architecture et des décors d'un Hôtel particulier aixois du XVIIe siècle, mais aussi d'un chef d’œuvre de l'art italien du XVIIe siècle : le Modello de Giovanni Battista Gaulli. Par Claudine Ripoll. Visite guidée – Le Palais de l'Archevêché et son histoire place des Martyrs de la résistance ou place de l'Archevêché à 14h30 Visite découverte du palais de l'archevêché avec présentation de son histoire, de son architecture, de ses collections et du Festival d'art lyrique installé dans sa cour intérieure. Par les médiatrices du musée des Tapisseries Visite découverte - Le Pavillon de Vendôme… histoire d'une folie du XVIIe siècle Pavillon de Vendôme, 13 rue de la Molle, Aix-en-Provence à 10h30 par Anne Deirmendjian, Cloé Tordjmann et Marjolaine Sichi, médiatrices culturelles. Visite guidées de l’exposition Passion de l'art, Galerie Jeanne Bucher, depuis 1925 Musée Granet à 10h30, 11h30, 14h, 15h, 16h30 (durée : 1h) Visite sans réservation de l'exposition Passion de l'art, Galerie Jeanne Bucher, depuis 1925, limité à 25 personnes par visite. Entrée payante / visite gratuite après acquittement du droit d'entrée. Sans réservation, dans la limite des places disponibles. Visites guidées de l'Atelier Cézanne Atelier Paul Cézanne, 9 avenue Paul Cézanne en fonction de l’affluence de 10h à 12h30 et de 14h à 18hdurée 30mn par l'Atelier Cézanne. Visites en fonction de l'affluence du publicInformations: 04 42 21 06 53 Cet atelier de Paul Cézanne est un témoignage inestimable. Après cette visite émouvante, vous ne regarderez plus jamais de la même façon un tableau de Cézanne. 36 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 37 Évolution de la Photographie contemporaine Hôtel de Gallifet, 52 rue cardinale en fonction de l'affluence entre 10h et 18h Exposition jusqu'au 30 septembre par l'Hôtel de Gallifet Visites historiques de l'hôtel d’Olivary 10, rue du 4 septembre Tarif d'entrée par personne: 4 eurosgratuit pour les moins de 8 ans. à 10h , 11h, 14h 15h, 16h, 17h, 18h par Alexandre Mahue, conférencier des Monuments Historiques pour les Salons d'Olivary Visites aux chandelles de l'hôtel d’Olivary 10, rue du 4 septembre Tarif d'entrée par personne: 6 euros- 4 euros pour les enfants à 21h, 22h et 23h par Alexandre Mahue, guide conférencier des Monuments historiques pour les Salons d'Olivary. Réservation pour les visites aux chandelles au 04.42 26 86 07 ou sur: salonsdolivary@hotmail.fr Visites guidées de la cathédrale ''Des architectes au service de Dieu'' cathédrale St-Sauveur de 14h30 à 17h (durée : 20 min par site) Départ devant le Cardo, le mur romain et les portes sculptées et Parcours dans la cathédrale : la chapelle de Côme et Damien, le baptistère antique et la coupole Renaissance par Pierre et Antoine Laurens, la restauration du chœur par Revoil, la façade par Pierre de Souquet et Simon Lauvergnat, la nef baroque par Laurent Vallon. par l’équipe de Cathédrale vivante Visite guidée des carrières de Bibémus -dans les traces du peintre Paul Cézanne 3090, chemin de Bibémus 13100 Aix-en-Provence. Départ de la navette à 9h15 précise du parking des 3 Bons Dieux. 1h - hors transport en navette. Visites gratuites sur réservation*. Formulaire de demande d’inscription sur: reservation.aixenprovencetourism.com Dans la limite des places disponibles. * Prévoir 1,20€ pour le transport en navette A/R. Parcours pédestre escarpé dans un site de pleine nature, nécessitant une bonne mobilité. Chaussures de marche recommandées Visites guidées sur la Route Cézanne deux départs à la même heure à 15h Deux visites guidées proposées avec deux itinéraires différents. Chaussures de marche recommandées. Par l'Association Route Cézanne du Tholonet Départ 1- Château du Tholonet, Le Tholonet: rendez-vous devant le château du Tholonet, à l'entrée de la commune en venant d'Aix. Visite en direction de Château noir puis les Artauds et arrivée au Château du tholonet – durée : env. 1H30. Départ 2- Atelier de Léo Marchutz : sortie Est d'Aix en direction du Tholonet, à 10 min du square Charles Tillon. Arrivée : Château du Tholonet. Durée : 1heure. Visite du jardin de la Bastide Romégas Romégas” 3992, chemin de SaintDonat NORD de 10h à 12h et de 14h à 18h par Marie-Ange Rater, propriétaire Entrée pour la visite des jardins 4 €, gratuit enfant moins de 15 ans. Visite de la Bastide la Félicité Chemin Malouesse Nord- 595 route des Milles, D9, 13100 Aix-enProvence visites guidées en fonction de l'affluence de 9h à 12h et de 14h à 17h Précaution d'usage: La bastide se situe entre le Pont de l'Arc et les Milles. Il faut se garer le long de l'allée de platanes pour votre sécurité. Édifiée en 1710 par Jean-Baptiste de félix du Muy, conseiller au Parlement, cette bastide XVIIIe siècle a conservé son jardin à la française. Les descendants d'une branche de la famille, issues de Louis de Félix, nous ouvrent exceptionnellement les portes de leur jardin et de la chapelle de cet ensemble ainsi que cette année une partie du rez-dechaussée de la bastide sera ouverte. La bastide n'est pas visitable. Visites guidées par les propriétaires des lieux. Du parc au verger de la chapelle à la cour d'honneur- rencontres, causeries et promenades autour du Domaine du Grand Saint-Jean 4855 chemin du Grand Saint-Jean, Puyricard à 11h30, 14h30 et 16h par le Fonds de dotation d’Estienne de Saint-Jean et le CPIE du Pays d'Aix. Transport entre Aix et le Domaine du Grand St-Jean, uniquement le 17/09: Navette gratuite. Départ: Aix-en-Provence, devant Eurodif, avenue des Belges: 13h45. Retour: départ Grand Saint-Jean, Puyricard: 16h15 Le patrimoine architectural et le patrimoine arboré Centre Hospitalier Montperrin, 109 avenue du Petit Barthélémy à 11h et à 14h durée 1h- réservation obligatoire: 04 42 16 49 38. départ: Rdv à l'ancienne entrée du centre, côté rond- point gare routière avenue des Belges. C’est 150 ans d’histoire de la psychiatrie à Aix-en-Provence qui sont retracés à travers le patrimoine architectural du Centre Hospitalier Montperrin (1867-2017). 38 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 39 VISITES LIBRES LIEU HORAIRE OBSERVATIONS Visite de l'ancien couvent, aujourd'hui Collège des Prêcheurs : Cloître et jardin Place des Prêcheurs de 10h à 18h. Visite libre du lieu. Lieu placé sous la responsabilité des agents de la Direction Archéologie et Muséum de la Ville d'Aix-en-Provence. Visite de la Chapelle Saint-Mitre chapelle Saint-Mitre, 525 route d'Eguilles de 10h à 18h Visite libre du lieu. Église Protestante Réformée Évangélique d'Aix-en-Provence - L'histoire de l'Églisele temple et l'orgue rue de la Masse de10h à 19h (cultes à 10h30 et à 17h) Visite libre du lieu. Le temple, inauguré en 1876, est bâti sur une structure métallique de type Baltard, célèbre architecte des Halles à Paris. Pavillon de Trimond (1703) 11 rue de Fontenaille 13100 Aix-en-Provence de 14h à 18h Visite libre du lieu. Construit au début du XVIIIe siècle par les Thomassin de Mazaugues, famille de parlementaires aixois, ce pavillon aux portes d’Aix est resté dans son environnement intact. Bastide Romégas et son ''jardin remarquable'' classé 3992 Chemin de Saint-Donat Nord- 13100 Aix-en-Provence de 15h à 18h Entrée : 4Euros- gratuit enfant de moins de 10ans Réservations: bastideromegas@gmail.com Archétype d'une bastide aixoise de milieu du XVIIe siècle. Jardin à la française. Exposition d’artistes Du parc au verger de la chapelle à la cour d'honneur- rencontres, causeries et promenades autour du Domaine du Grand Saint-Jean 4855 chemin du Grand Saint-Jean, Puyricard visite libre de 11h à 17h par le Fonds de dotation d’Estienne de Saint-Jean et le CPIE du Pays d'Aix. Transport entre Aix et le Domaine du Grand St-Jean, uniquement le 17/09: Navette gratuite. Départ: Aix-en-Provence, devant Eurodif, avenue des Belges: 13h45. Retour: départ Grand Saint-Jean, Puyricard: 16h15. Présentation historique des lieux. Possibilité de pique-niquer dans le parc. visite libre de la Route Cézanne Route Cézanne, 4,7 kilomètres entre le Rond-Point Charles Tillon et Le Tholonet, jusqu'au Château du Tholonet. de 14h à 18h par l'Association Route Cézanne du Tholonet. La route Cézanne du Tholonet, rendue piétonne, permet de marcher sur les traces du grand maître Paul Cézanne, de reconnaître et d’approcher quelquesuns des points de vue de ses célèbres paysages. "Visites des coulisses d'un théâtre à l'italienne du XVIIIe siècle'' Théâtre du Jeu de Paume, 17-21 rue de l'Opéra de 10h à 18h ATELIERS / JEUNE PUBLIC LIEU HORAIRE OBSERVATIONS Le Jeu des Musées- Jeu-concours pour les enfants entre 8 et 12 ans dans quatre sites des musées aixois Lieu de diffusion: dépliant diffusé dans quatre sites des musées aixois: le Musée du Vieil Aix, le Musée des Tapisseeries, le Pavillon de Vendôme et l'Atelier de Cézanne. à partir de 10h par l'association des Amis des Musées d’Aix-en-Provence Contact: amismuseesdaix@gmail.com ''Rencontrer la photographie argentique: une écriture, un style, une manière de penser. Sensibilisation aux techniques de Laboratoire Papier argentique'' 60 rue Celony de 11h à 17h Atelier-démo en laboratoire photo. (durée : env.30mn). inscription: 04 42 26 04 04- contact@imagesetrecherche.org par Bernard Lesaing, directeur artistique et Aure De Thieulloy, et chargée de mission Atelier créatif au Pavillon de Vendôme Pavillon de Vendôme, 13 rue de la Molle Aix-en-Provence en fonction de l'affluence entre 10h et 17h par Anne Deirmendjian, Cloé Tordjmann et Marjolaine Sichi, médiatrices culturelles. Atelier de sculpture Jardin du Pavillon de Vendôme de 10h à 12h et de 14h à 17h par l’association Les Amis de la Pierre www.lesamisdelapierre.fr Visite en famille de l’exposition Passion de l'art, Galerie Jeanne Bucher, depuis 1925 Musée Granet à 16h (durée : 1h) Proposée aux adultes et enfants à partir de 6 ans. Entrée payante / visite gratuite après acquittement du droit d'entrée. Sans réservation, dans la limite des places disponibles. 38 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 39 Ateliers découvertes - Fondation Vasarely: architecture du XXe siècle 1 avenue Marcel Pagnol, salle de médiation culturelle entre 10h et 18h - horaires des ateliers non précisés - contacter la fondation. Centre architectonique d'Aix-en-Provence, unique au monde dans sa configuration, propose une démonstration et architecturale exceptionnelle. Présentation thématique autour de l'architecture du lieu et du projet de restauration de 2013. Informations au: 04 42 20 01 09- ou par mail : sandrine.make@ fondationvasarely.org Contes tirés du sac Le Tholonet, rendez-vous place du château du Tholonet (à l’entrée de la commune en venant d'Aix). à 15h et à 16h Contes pour enfants de 5 à 12 ans. Groupe de 15-20 personnes enfants et accompagnateurs. Par l'Association Route Cézanne du Tholonet ''Du parc au verger de la chapelle à la cour d'honneur- rencontres, causeries et promenades autour du Domaine du Grand Saint-Jean'' 4855 chemin du Grand Saint-Jean, Puyricard de 11h à 17h par le CPIE du Pays d’Aix - Parcours ludique, spécial jeune public de 5 à 12 ans encadré par des éducateurs en environnement du CPIE du Pays d'Aix. Dimanche navette gratuite- Départ: Aix-en-Provence, devant EURODIF, avenue des Belges: 13h45. Retour départ Grand St-Jean, Puyricard: 16h15 ''Scènes de Guinguette'' place de l'université, face à la cathédrale Saint-Sauveur à 14h30, 15h15, 16h, 16h45 et 17h30 durée : 20-25 min par Histoires d'Aix et de Provence Histoires d’Aix et de Provence imagine une Guinguette au bord de l’Arc en 1899 , à l’image des guinguettes de bord de la Marne et de la Seine : On y vient à tout âge pour se détendre, rire, chanter, danser, voir, se faire voir, oublier le quotidien. ''Balade caritative en véhicules anciens'' en haut du cours Mirabeau, près de la statue du roi René de 9 à 18h par les Vieux Volants de Provence. Stand d'information sur l'association avec vente de billets pour promenade en véhicule anciens. Les bénéfices seront reversés pour l'achat de matériels pour l'association choisie. ''Spectacle de Danse au Pavillon Noir - Représentation du G.U.I.D du Ballet Preljocaj'' 530 avenue Mozart à 16h par le Groupe Urbain d’Intervention Dansée du Ballet Preljocaj. Extraits du répertoire d’Angelin Preljocaj de 1985 à nos jours, suivi d’un débat avec le public. CONCERTS LIEU HORAIRE OBSERVATIONS L'Ensemble Café Zimmermann invite le baryton Andri Björn Robertsson chapelle, Musée des Tapisseries à 11h Nombre de places limité. Sur réservation: brotonsv@mairieaixenprovence.fr ou 04.42.28.61.83. Libre participation aux frais (voir "Les Jeunes ont du talent" «En attendant Don Juan: petit glossaire amoureux»: airs d’opéra et chansons amoureuses, autour de l’exposition Don Giovanni, l’opéra des opéras Lieu: chapelle, Musée des Tapisseries à 15h30 Avec les Ateliers de la Voix d’Aix-en-Provence (AVA) Nombre de places limité. Sur réservation: brotonsv@mairie-aixenprovence.fr ou 04.42.28.61.83 . Libre participation aux frais Lieu: chapelle, Musée des Tapisseries Par les Professeurs d’AVA: Laure Florentin, Gilles Schneider, Marion Schüur, Rosanne Laut, chant; accompagnés au piano par Vladik Polionov ''Concert dans les jardins'' dans les jardins du parc Jourdan, près de la bastide à 14h30 (durée : 1h10) par l'Orchestre d'Harmonie d'Aix-en-Provence 'Notes en partage'' Chapelle des Oblats,Haut du Cours Mirabeau de 15h à 16h (durée : 1h) par les musiciens de l’AMA. musique instrumentale et lyrique Concert au musée du Vieil Aix Musée du Vieil Aix 17 rue Gaston de Saporta à 16h30 par le Quatuor Vilain ''Concert d'orgue'' cathédrale Saint-Sauveur à 17h30 (durée : 1h) par Chantal de Zeeuw, organiste titulaire, sur les grandes orgues de la cathédrale St-Sauveur LES JEUNES ONT DU TALENT… Cette année en synergie avec le thème national de la ‘’Jeunesse’’, nous donnons l’occasion à de jeunes musiciens en plein envol professionnel international de se produire dans différents espaces patrimoniaux : principalement au Musée des tapisseries, situé dans le Palais de l’Archevêché, écrin du Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence, mais aussi au Musée du vieil Aix ainsi qu’à l’hôtel Maynier d’Oppède où se déroulera le concert inaugural vendredi 15 septembre à 20h sous la houlette du chef d’orchestre Philippe Francesci. Tous musiciens passionnés et professionnels nous proposent différents programmes durant ce week-end des Journées du Patrimoine. Bon concert! Et Bon vent à ces jeunes talents en devenir... VENDREDI 15 SEPTEMBRE CONCERT INAUGURAL DANS LA COUR DE MAYNIER D’OPPÈDE ‘’Récital avec Philippe Franceschi’’ Concert à 20h - durée: 45 min (sous réserve d’intempéries) Lieu: cour de l’hôtel Maynier d’Oppède, 23 rue Gaston de Saporta par Philippe Franceschi, chef de chœur et direction avec son orchestre, Fabien Barcelo, compositeur. Le récital sera précédé d’un temps de présentation et suivi le lendemain d’un temps de rencontre et d’échanges avec les artistes, samedi à 11h dans l’amphithéâtre Zyromski de l’hôtel Maynier d’Oppède. SAMEDI 16 SEPTEMBRE CONCERTS AU MUSÉE DES TAPISSERIES Concert Marie Laforge, flûtiste, et le Quatuor Agate Deux concerts à 15h30 et à 17h (durée:de 50min) Lieu: Chapelle de l’ancien Palais de l’Archevêché (Jauge 55 personnes). Sur réservation: brotonsv@mairie-aixenprovence.fr ou 04 42 28 61 83 La Flûtiste aixoise Marie Laforge, Lauréate de Prix internationaux, et le Quatuor Agate , composé de jeunes musiciens d’horizons différents, poursuivent leur formation au sein de la prestigieuse Hoschule de Berlin. Ils réunissent leurs talents le temps d’un concert. au programme : W A Mozart, C Debussy, G Rossini et R Schumann. CONCERT AU MUSÉE DU VIEIL AIX Concert par le Quatuor Vilain Concert à 16h30 Lieu: dans le hall du Musée du Vieil Aix. (durée: 45 min) Laure Bertrand de Balanda, soprane, Matteo Sammartano, alto, Aurélien Plazza, basse, David Yaniche, ténor. Ces quatre jeunes aixois interprètent la musique vocale de la Renaissance. De Josquin des Pres à Janequin, Lassus ou Sermisy. Entre chants sacrés et chants profanes, le Quatuor Vilain interprète les œuvres d’époque en faisant sonner les harmonies et la poésie de ce riche répertoire.» ANIMATION SUR LA FAÇADE DU PALAIS DE L’ARCHEVÊCHÉ Projection Son et Lumière en lien avec le spectacle d’Ixibab et les œuvres majeures d’Albiolo Projection à 20h30 (durée: env. 45mn) Lieu: place de l’Archevêché ou place des Martys de la Résistance par Albiolo, artiste internationale, Julien Ponsoda, Sound designer Au croisement des Arts... L’artiste Albiolo crée des œuvres visuelles de micro format nommées diachromies® conçues pour se métamorphoser en tableaux monumentaux. Ses 1ers spectacles diachromiques se sont déroulés à Aix-en-Provence et dans la région, mais aussi à Boston (EtatsUnis), à Carthage (Tunisie) et à Arusha (Tanzanie). Dans l’univers de l’art lyrique, les femmes pouvant porter leur livret à sa destination musicale et scénique sont encore trop rares. C’est pourtant ce qu’est arrivée à réaliser l’artiste Colette Albiolo en nous offrant Ixibab son premier Opéra diachromique, présenté pour la 1re fois en mai 2017 au Théâtre du Jeu de Paume, soutenu par l’association «Les Amis d’Albiolo». L’histoire d’Ixibab propose un récit ‘’quasi intemporel’’, une réflexion philosophique sur les valeurs humaines en devenir. DIMANCHE 17 SEPTEMBRE CONCERTS AU MUSÉE DES TAPISSERIES L’ensemble Café Zimmermann invite le baryton Andri Björn Robertsson Concert à 11h Lieu: Chapelle, Musée des Tapisseries Observations : Nombre de places limité. Sur réservation: brotonsv@mairie-aixenprovence.fr ou 04 42 28 61 83 Libre participation aux frais Au programme : Cantates de Telemann et de Bach Distribution: Andri Björn Robertsson, basse, Pablo Valetti, violon, Mauro Lopes Ferreira, violon, Patricia Gagnon, alto, Petr Skalka, violoncelle, Daniel Szomor, contrebasse, Emmanuel Laporte, hautbois, Céline Frisch, orgue Cette année, c’est avec le baryton Andri Björn Robertsson, lauréat HSBC 2014, que Café Zimmermann interprétera un programme hommage à deux compositeurs emblématiques de la période baroque, J.S. Bach et G.P. Telemann. Un travail autour du répertoire vocal baroque est riche pour ces jeunes chanteurs et instrumentistes issus de l’Académie du Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence . «En attendant Don Juan: petit glossaire amoureux» airs d’opéras et chansons amoureuses, autour de l’exposition Don Giovanni, l’opéra des opéras Concert à 15h30 Lieu: chapelle, Musée des Tapisseries - Sur réservation: brotonsv@mairie-aixenprovence.fr ou 04 42 28 61 83 Mozart était touché par les amours simples paysannes et ancillaires. Des airs d’opéras tirés de Don Giovanni mais aussi d’autres opéras sont mis malicieusement en regard avec des arrangements du répertoire traditionnel français représentatifs du bon sens amoureux. «Les Ateliers de la Voix » (AVA) créés en mars 2016, ont pour but d’offrir à des amateurs de tous âges et de tous niveaux de nouvelles opportunités dans l’apprentissage et la pratique du chant sous ses différentes formes, à travers des ateliers et des stages animés par des professionnels. Dès ses débuts, un partenariat a été engagé avec le Musée des Tapisseries pour l’organisation de concerts assurés par les enseignants, les élèves et des artistes invités, en lien avec les expositions temporaires. Laure Florentin, Gilles Schneider, Marion Schüur, Rosanne Laut, chant; accompagnés au piano par Vladik Polionov 40 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | FORUM DES ACTEURS DU PATRIMOINE Cour de l’Hôtel Fonsclombe et de Maynier d’Oppède, 21 et 23 rue Gaston de Saporta. SAMEDI 16 ET DIMANCHE 17 SEPTEMBRE DE 10H À 18H ASSOCIATIONS L’Association pour la Restauration et la Sauvegarde du Patrimoine Aixois et du Pays d'Aix ARPA - 04 42 96 91 50 aix-arpa@wanadoo.fr Centre Permanent d'Inittiatives pour l'Environnement du Pays d'Aix (CPIE du Pays d'Aix) 04 42 28 25 10 j.boyer@cpie-paysdaix.com Les Amis de la Fondation Vasarely 04 42 38 73 05 amisdelafondation@vasarely.net Les Amis du Festival International d'Art Lyrique 04 88 19 93 53 info@amisdufestival-aix.org Association Philatélique du Pays d'Aix 04 42 27 06 46 appa.aix.free.fr Image de Ville 04 42 57 30 83 imagedeville.org Librairies Le Blason Grande sélection de livres sur le Patrimoine, l’Histoire et la Culture d’Aix-en-Provence et de sa région. Dédicaces d’ouvrages par leurs auteurs. 04 42 63 12 07 leblason@librairieleblason.com «Oh! Les Papilles» Sélection de livres jeunesse sur le patrimoine de la région. Dédicaces d’ouvrages par des auteurs et illustrateurs. 04 42 93 12 76 suzanne@ohlespapilles.com INSTITUTIONS Direction du Patrimoine et des Musées Mise en œuvre de la politique patrimoniale et muséale, mise en place des études historiques et patrimoniales, suivi des dossiers et des travaux de restauration, organisation de conférences, inventaires et restaurations des collections, connaissance du patrimoine contemporain, publications, assistance conseil pour tous travaux dans le secteur sauvegardé Direction du Patrimoine et des Musées Contact: 04 42 91 99 12 Communication: 04 42 91 96 43 zuninoi@mairie-aixenprovence.fr Atelier du Patrimoine : 04 42 91 99 40 atelier-patrimoine@mairieaixenprovence.fr. Fondation du Patrimoine Sa mission est d’aider à la restauration du patrimoine régional en apportant aides fiscales et subventions aux propriétaires privés et aux collectivités/associations. Fondation du Patrimoine Bouches-du-Rhône contact: hjcfoures@free.fr et www.paca.fondation-patrimoine.org CONCERT AU MUSÉE DU VIEIL AIX Concert par le Quatuor Vilain Concert à 16h30 Lieu: dans le hall du Musée du Vieil Aix. (durée: 45 min) Laure Bertrand de Balanda, soprane, Matteo Sammartano, alto, Aurélien Plazza, basse, David Yaniche, ténor. Ces quatre jeunes aixois interprètent la musique vocale de la Renaissance. De Josquin des Pres à Janequin, Lassus ou Sermisy. Entre chants sacrés et chants profanes, le Quatuor Vilain interprète les œuvres d’époque en faisant sonner les harmonies et la poésie de ce riche répertoire. » 41 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | Hôtel Boyer de Fonscolombe Les amis de la Pierre - atelier (au Pavillon de Vendôme) 42 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 43 LIEUX OUVERTS EXCEPTIONNELLEMENT THÉÂTRE DU JEU DE PAUME Visites en coulisses d'un théâtre à l'italienne du XVIIIe siècle Samedi 16 et dimanche 17 septembre horaires : visites libres de 10h à 18h Lieu: Théâtre du Jeu de Paume, 17-21 rue de l'Opéra Visites guidées par Suzanne Berling, secrétaire générale adjointe et responsable des relations publiques du théâtre du Jeu de Paume. Inscription obligatoire : 08 2013 2013 GRAND THÉÂTRE DE PROVENCE Visites des coulisses du bâtiment conçu par l'architecte Vittorio Gregotti, haut lieu de l'excellence musicale de la communauté du pays d'Aix. Samedi 16 septembre horaires : visites guidées à 12h à 14h et à 16h Lieu: 380 avenue Max Juvenal Trois visites guidées de la salle, des coulisses, des parties techniques et administratives du Grand Théâtre de Provence avec un descriptif complet du lieu et de l'utilisation technique de l'outil théâtre, par Isabelle Bort, responsable des relations avec les publics. Inscription obligatoire: 08 2013 2013 HÔTEL DE GALLIFET Samedi 16 et dimanche 17 septembre horaires : visites libres de 10h à 18h et visites guidées en fonction de l'affluence.de l’Hôtel de Gallifet et l’Exposition ''Évolution de la Photographie contemporaine''. Lieu: 52 rue cardinale HÔTEL D’OLIVARY Un hôtel particulier du Siècle d'or et son jardin classé Samedi 16 septembre de 10h à 18h et dimanche 17 septembre de 10 h à 17 h. Visites guidées payantes (voir conditions ci-après) Lieu: 10, rue du 4 septembre Cet hôtel particulier du XVIIe siècle du quartier Mazarin, à proximité de la Place des quatre dauphins, a été construit en 1656 selon les plans de l'architecte flamand Jean Daret (1613-1668) et inscrit à l'inventaire en 1943. Les travaux ont été confiés aux maîtres maçons Jean Jaubert et Laurent Vallon et la décoration au maître gypsier Jacques Escursan, assistés du géomètre Louis Cundier, du sculpteur Jacques Fossé. Son jardin à la française, avec ses allées de buis, son bassin répertorié et son jet d'eau en calice en font un attrait supplémentaire. Prix d'entrée: 4 euros- gratuit pour les moins de 8 ans. Visites historiques et visites à la chandelle de l’hôtel, uniquement sur réservation: 04 42 26 86 07 ou sur salonsdolivary@hotmail.fr 42 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 43 LABORATOIRE PAPIER ARGENTIQUE -GALERIE date: Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 10h à 19h Lieu: 60 rue Celony contact: 04 42 26 04 04 contact@imagesetrecherche.org Images et Recherche présente une exposition d’une quinzaine de photographies argentiques noir et blanc. Une évocation de la ville d’Aix, des scènes de vie des années 1970 à aujourd’hui. Rencontrer la photographie argentique: une écriture, un style, une manière de penser. Sensibilisation aux techniques de Laboratoire Papier argentique. MONUMENT JOSEPH SEC (1715- 1794) Samedi 16 et dimanche 18 septembre de 10h à 18h Lieu 6 avenue Pasteur Né à Cadenet en 1715, il passa toute sa vie à Aix-en-Provence, dont il fut le bienfaiteur grâce à son activité dans le commerce du bois et la rente immobilière. On lui doit la construction du Faubourg Notre-Dame (1765-1777). Admirateur de la Révolution, Sec a voulu faire de son mausolée «un hymne à la gloire de la Loi », monument composé d'une superposition de deux ordres antiques avec pilastres. Dans le jardin les sept grandes statues du XVIIe siècle sont de Pierre Pavillon, représentant des personnages de l’Ancien Testament et proviennent de l’ancien couvent des Jésuites, acquises en 1791. TEMPLE-EGLISE PROTESTANTE RÉFORMÉE EVANGÉLIQUE D'AIX-EN-PROVENCE Samedi 16 et dimanche 17 septembre horaires : de10h à 19h 10h à 19h- dimanche : cultes à 10h30 et à 17h. Lieu: rue de la Masse - visite libre du lieu. La communauté réformée d’Aix-en-Provence existe depuis le milieu du XVIe siècle, comme en témoigne la lettre adressée par Jean Calvin, en 1561 (extrait au fond du temple). Le temple, inauguré en 1876, est bâti sur une structure métallique de type Baltard, célèbre architecte des Halles à Paris. Le petit orgue de composition Armand a été conçu pour un rôle d’accompagnement de chœur. L'orgue actuel du XVIIIe a été installé dans le temple en 1892 par Mader. Sur le vitrail, au-dessus de la chaire, vous lirez Flagro non comburor le buissonardent de Moïse brûle, mais ne se consume pas… alors que le nom de Dieu est révélé aux hommes… THÉÂTRE NÔ, UNE SCÈNE UNIQUE EN EUROPE Samedi 16 et dimanche 17 septembre horaires : de10h à 18 Lieu: Parc Saint-Mitre, 166 avenue Jean Monnet - visite libre du lieu. Le théâtre Nô a été offert en 1992 à la Ville d’Aixen-Provence par la famille Kano, dynastie réputée de l’art ancestral du Nô. Tanshū Kano est Maître de Nô de l’école Kita et citoyen de la ville de Kumamoto. C'est la seule scène de théâtre Nô en dehors de l’archipel, construite bois de cyprès du Japon. Ce don de grande marque a été le point de départ de multiples échanges avec Aix-enProvence et demeure un élément important dans les relations de la Ville avec celle de Kumamoto, honorées en ce mois juin 2017. Son installation dans le parc Saint Mitre inscrit la scène (le butaï) et permettra d’élargir sa fonction initiale d'élément patrimonial à d’autres usages: culturels, éducatifs, touristiques et même environnementaux. PAVILLON DE TRIMOND (1703) Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14h à 18h Visite libre du lieu Lieu: 11 rue de Fontenaille- 13100 Aix-en-Provence Construit au début du XVIIIe siècle par les Thomassin de Mazaugues, famille de parlementaires aixois, ce pavillon aux portes d'Aix est resté dans son environnement intact. C'est un édifice de taille modeste, mais d'une qualité remarquable dans ses proportions et la justesse de ces éléments. Cécile David, propriétaire, a l'amabilité de recevoir les visiteurs au Pavillon de Trimond les deux après-midi des journées du patrimoine. BASTIDE LA FÉLICITÉ Dimanche 17 septembre Horaires : visite guidées en fonction de l'affluence de 9h à 12h et de 14h à 17h Lieu: Chemin Malouesse Nord- 595 route des Milles, D9, 13100 Aix-en-Provence PLAN Précautions d'usage: La bastide se situe entre le Pont de l'Arc et les Milles. Il faut se garer le long de l'allée de platanes pour votre sécurité. Édifiée en 1710 par Jean-Baptiste de félix du Muy, conseiller au Parlement, cette bastide XVIIIe 44 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | siècle a conservé son jardin à la française. Les descendants d'une branche de la famille, issues de Louis de Félix, nous ouvrent les portes de leur jardin et de la chapelle de cet ensemble ainsi que cette année une partie du rez-de-chaussée de la bastide. La bastide n'est pas visitable. Visites guidées par les propriétaires des lieux. BASTIDE ROMÉGAS ET SON ''JARDIN REMARQUABLE'' CLASSÉ Samedi et dimanche de 15h à 18h Entrée: 4 Euros- gratuit enfant de moins de 10ans Lieu: 3992 Chemin de Saint-Donat Nord- 13100 Aix-en-Provence Bastide construite en 1640 par la famille de Romégas, famille appartenant à la sénéchaussée aixoise. Achetée au XVIIIe siècle par les ancêtres des propriétaires actuels. On compte parmi ceuxlà, l'Historien, Académicien et Ambassadeur François Mignet. Archétype d'une bastide aixoise de milieu du XVIIe siècle : façade épurée, toit à quatre pentes, génoise; ferme attenante, aire de battage. Jardin à la française du XVIIIe avec un parterre traditionnel de buis, ombragé de pins multicentenaires, le tout prolongé d'une thèse typique de l'époque. En perspective la montagne Sainte-Victoire. RENDEZ-VOUS EXCEPTIONNELS ''RÉCITAL AVEC PHILIPPE FRANCESCHI'' vendredi 15 septembre à 20h -durée: 45 min (sous réserve d'intempéries) Lieu: Cour de l'hôtel Maynier d'Oppède, 23 rue Gaston de Saporta par Philippe Franceschi, chef de chœur et direction avec son orchestre, Fabien Barcelo, compositeur. Le récital sera précédé d'un temps de présentation et suivi le lendemain d'un temps de rencontre et d'échanges avec les artistes le samedi à 11h dans l'amphithéâtre Zyromski de l'hôtel Maynier d'Oppède. ''COUP DE THÉÂTRE AU MUSÉE ! JUPITER ET THÉTIS PRENNENT LA POSE...'' vendredi 15 septembre à 21h -durée: 1h (sous réserve d'intempéries) Lieu: Patio, Musée Granet par Maïlys Castets et Yoann Fayolle, Compagnie Le Millefeuille Entrée libre dans la limite des places disponibles. Le Musée Granet vous invite à pénétrer dans l'univers poétique et truculent de l'un de ses chefs d'œuvre… Dans un spectacle où se mêlent théâtre, danse et chant, les comédiens se glissent dans la peau du Dieu Jupiter et de la nymphe Thétis prenant la pose sous le pinceau d'Ingres! ''VISITES AUX CHANDELLES DE L'HÔTEL D’OLIVARY'' date: vendredi 15, samedi 16 et dimanche 17 septembre à 21h, 22h et 23h Lieu: 10, rue du 4 septembre par Alexandre Mahue, guide-conférencier des Monuments historiques pour les Salons d'Olivary Tarif d'entrée par personne: 6 euros- 4 euros pour les enfants Réservation obligatoire au 04.42 26 86 07 ou sur salonsdolivary@hotmail.fr RENCONTRE AVEC PATRICE CAUCHETIER AU MUSÉE DES TAPISSERIES, costumier, autour de l’exposition Don Giovanni, l’opéra des opéras (sous réserve) samedi 16 septembre à 11h (durée: 1h) Entrée libre dans la limite des places disponibles. Lieu: Chapelle du Musée des Tapisseries Patrice Cauchetier a créé les costumes de deux JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 45 productions de Don Giovanni au Festival d’Aixen-Provence, en 1976 et 1981, en collaboration avec le metteur en scène Jean-Pierre Vincent. Il est également le créateur des costumes de La Cenerentola de Rossini (1983), Idoméneo de Mozart (1986), Les Liaisons dangereuses de C. Prey (1980), et récemment, Orphée aux enfers d’Offenbach (2009). Collaborateur régulier de metteurs en scène de théâtre et d’opéra (Chéreau, Vincent, Françon, Villégier…). Il a obtenu plusieurs distinctions prestigieuses au cours de sa longue carrière, dont le Molière du meilleur créateur de costumes en 1990. Il a fait don à la Ville d’Aix-en-Provence d’un ensemble de maquettes conçues pour les productions aixoises, parmi lesquelles celles de ses Don Giovanni, présentées dans l’exposition. ''VISITE DE LA COUR D'APPEL D'AIX-EN-PROVENCE'' samedi 16 septembre à 9h, 10h,11h 14h, 15h et 16h- uniquement le samedi. Lieu: Palais Monclar, 20 place de Verdun. Découverte de l'architecture des lieux, de l'histoire et de l'organisation de la Justice. Modalités: Inscription préalable obligatoire à effectuer en ligne : http: //ww.ca-aixenprovence. justice.fr; cliquer sur la rubrique Journées du Patrimoine et suivre les indications. Se présenter au moins 30min à l'avance. Prévoir une carte d'identité et le passage sous les portiques de sécurité + fouille ainsi que le ticket obtenu sur internet. ANIMATION SON ET LUMIÈRE EN LIEN AVEC LE SPECTACLE D'IXIBAB ET QUELQUES ŒUVRES MAJEURES D'ALBIOLO Samedi 16 septembre à 20h30 (durée: env. 45 min) Lieu: place de l'Archevêché ou place des Martys de la Résistance Par Albiolo, artiste internationale, Julien Ponsoda, Sound designer. Dans l'univers de l'art lyrique, les femmes pouvant porter sur scène leur livret sont encore trop rares. C'est pourtant ce qu'est arrivée à réaliser l'artiste Colette Albiolo en nous offrant Ixibab son premier Opéra diachronique, présenté pour la 1re fois en mai 2017 au Théâtre du Jeu de Paume, soutenu par l'association "Les Amis d'Albiolo". L'histoire d'Ixibab propose un récit ''quasi intemporel'', une réflexion philosophique sur les valeurs humaines en devenir. À LA DÉCOUVERTE DE ROUTE CÉZANNE dimanche 17 septembre de14h à 18h - Fermeture exceptionnelle de la route du Tholonet. Lieu: route Cézanne, 4,7 kilomètres entre le Rond-Point Charles Tillon jusqu'au Château du Tholonet. La route Cézanne du Tholonet permettra de marcher sur les traces du grand maître Paul Cézanne, de reconnaître et d'approcher quelques-uns des points de vue de ses célèbres paysages. L'association offre : Visites guidées sur la Route Cézanne, Contes tirés du sac, Lecture de ''Raccords Sainte-Victoire. ÉMISSION NATIONALE D’UN TIMBRE PERSONNALISÉ : ‘’HOMMAGE À CLAUDE -NICOLAS LEDOUX’’ Hôtel Maynier d’Oppède, salle en RDC, 23 rue Gaston de Saporta Samedi 16 et Dimanche 17 septembre de 10h à 18h par l’Association Philathélique du Pays d’Aix L’association philatélique du Pays d’Aix propose un bureau temporaire de La Poste, une exposition philatélique ainsi qu’à titre exceptionnel à l’occasion des journées du patrimoine l’émission d’un timbre personnalisé de l’architecte ClaudeNicolas Ledoux et un souvenir philatélique inédit. 46 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 47 PRÉSENTATION DES 26 COMMUNES PARTICIPANTES 1-BOUC-BEL-AIR EGLISE SAINT-ANDRÉ Rue Bourbon L’édifice a été à plusieurs reprises remanié et restauré, mais le portail d’entrée plein cintre date du XIe siècle, classé aux Monuments Historiques. L'église abrite un orgue réalisé en 2006 par Jean Daldosso, un buste reliquaire de Saint-André récemment restauré et une partie de la collection municipale d’ex-voto (du XVIIe au XIXe siècle). Ouverture: Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14h à 18h. CHÂTEAU DU CENTRE ANCIEN Rue Auguste Valère Le château fut édifié au VIIIe siècle sur un rocher à pic à 279 m d'altitude afin de résister aux invasions sarrasines. Il fut un important poste fortifié entre Aix et Marseille qui percevait un droit de passage. Des artistes aux sensibilités très différentes s'y réunissent pour une exposition. Ouverture – en accès libre: Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 10h à 13h et de 15h à 18h. ÉVANESCENCE : EXPOSITION DE PEINTURE ET SCULPTURE Une exposition d’arts visuels d’une grande qualité dans le cadre exceptionnel du château de Bouc-Bel-Air. Artiste pluridisciplinaire, Sandrine Berthon se nourrit de différentes techniques alliant la création numérique à l’ajout de matières telles que peintures, pastels, encres, feuilles d’or. Pour Corine Glaich, la lumière, le vide et l'air sont des matières au même titre que la pierre ou le métal. Elle aime les inviter au cœur de son travail, sentir leur présence et tenter de les apprivoiser. Lieu: dans le Château Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 10h à 18h BALADES DÉCOUVERTES DU PATRIMOINE DE BOUC-BEL-AIR Samedi de 9h à 12h30 Balades découvertes des sites patrimoniaux insolites de la commune de BoucBel-Air, animées par des passionnés et des artistes. Conditions : Visites gratuites sur inscriptions auprès du service Promotion de la ville: 04 42 94 93 33 VISITES DU VIEUX VILLAGE DE BOUC-BEL-AIR par Pierre Marroc Conditions : Visites gratuites sur inscriptions auprès du service Promotion de la ville: 04 42 94 93 33 JARDINS D'ALBERTAS Route départementale 8 Les Jardins d'Albertas, classés Monument Historique, ont été créés par le marquis d'Albertas, au XVIIIe siècle. Ce parc à la française, inspiré de Lenôtre et célébré par Stendhal, s'étend sur plusieurs hectares. Il est composé de terrasses, d'escaliers, de bassins étagés et d'une cascade. Visite des Jardins d’Albertas (sous réserve) Route départementale n°8 Samedi 16 et dimanche 17 septembre La famille propose deux visites guidées gratuites à 15h et à 17h (sans inscription), également visites libres des jardins de 14h à 18h. Tarif unique d'entrée unique et réduit pour les Journées du Patrimoine: 3 € www.jardinsalbertas.com/ Renseignements Mairie Bouc-Bel-Air 04 42 94 93 58 culture@boucbelair.com / www.boucbelair.com 46 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 46 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 47 2-CABRIÈS Le château de Cabriès appelé musée Edgar Mélik, situé sur un piton rocheux couronné autrefois d’une enceinte fortifiée, s’ouvre au détour des ruelles du XIIe siècle. Il a conservé la forme d’un quadrilatère et l’accès se pratique toujours par une porte en arc brisé, construite dans une tour carrée du XIIe siècle. En pénétrant dans le musée, on découvre au 1er étage notamment des plafonds à la française restaurés en 1979. A l’extérieur, le mur fortifié bien conservé forme un ensemble massif avec le château, la tour carrée , «le four banal» et l’église romane du XIIe siecle. Dans les années 40, le peintre Edgar Mélik, dernier seigneur des lieux, succède à Gaspard de Maurellet de La Roquette. L’atelier offre une vue imprenable sur la Montage Sainte-Victoire et le Mont Ventoux. La chapelle du XVIIe siècle est entièrement décorée par le peintre entouré de ses amis au Paradis. EXPOSITION ANTOINE SERRA Jusqu'au 1er octobre 2017 Antoine Serra est né le 6 mars 1908 à La Maddalena, dans l’île de même nom, en Sardaigne. Il arrive à Marseille avec sa mère et ses trois soeurs en 1914. La famille est pauvre et le jeune Antoine travaille très tôt sur les quais phocéens. Fasciné par un artiste qui a posé son chevalet sur les rives du Vieux-Port, il décide de devenir peintre. À l’âge de 16 ans, il réussit à être admis à l’école des BeauxArts de Marseille où son talent est rapidement reconnu. Il expose ses premières œuvres en 1928, avec le groupe des « Jeunes peintres ». Ainsi commence une carrière artistique qui ne se terminera qu’à sa mort, le 6 mai 1995, dans le petit village de Mouriès au pied des Alpilles… CONFÉRENCE ‘’PARLEZ-MOI D’AIX’’ AU MUSÉE MELIK Samedi 16 septembre à 16h30 par Daniel Chol, Docteur en Histoire de l’art Un dictionnaire amoureux vous invitant à redécouvrir le patrimoine d’Aix-enProvence à la rencontre de personnalités méconnues et attachantes ayant contribué au cours des siècles à façonner l’histoire de cette ville. MUSÉE EDGAR MÉLIK Ouverture (sous réserve) Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 10 à 12h et de 14h à 18h Renseignements Musée Edgar Mélik 04 42 22 42 81 musee.edgarmelik@yahoo.fr www.musee.melik.fr 3-CHÂTEAUNEUFLE-ROUGE ÉDIFICE ARTEUM, Musée d’Art Contemporain (Hôtel de Ville, RN7) Installée depuis 1990 dans les magnifiques salles du château de l’Hôtel de Ville de Châteauneuf-le-Rouge, l’Association ARTEUM, Musée d’Art Contemporain est un espace dédié à l'art contemporain installé au 2e étage d'un château dont les parties les plus anciennes datent du XVIIe siècle. EXPOSITION Nouveaux Regards au Mac Arteum du 2 au 17 septembre Samedi 16 septembre à 12h -Performances Impliqué depuis le début des Nouveaux Regards initiés par l’Atelier de Cézanne et l’Office de Tourisme d’Aix-en-Provence, en partenariat avec l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence, Arteum confirme son inscription dans une démarche volontaire pour soutenir les jeunes talents issus de l’école. Une exposition accueille cette année du 2 au 17 septembre plusieurs jeunes artistes. L’exposition se clôture par les Journées du Patrimoine et des performances artistiques le samedi 16 septembre à midi. Ces journées sont l'occasion de valoriser les salles d'exposition du château et son parc attenant, dont les buis plusieurs fois centenaires de l'ancien jardin à la française constituent un patrimoine naturel exceptionnel. Samedi 16 septembre de 12h à 18h Dimanche 17 septembre de 14h à 18h Renseignements ARTEUM 2e étage de l'Hôtel de Ville 13790 Châteauneuf-le-Rouge 04 42 58 61 53 www.mac-arteum.com 4- COUDOUX L'histoire de ce village a toujours été liée à celle de l'olive et de l'amande, de la vigne et du miel, mais aussi de l'élevage. D'ailleurs son nom vient de "collis dulcis", la douceur de ses collines. VISITES LIBRES Église du XVIIIe siècle, façade à deux pans, ornée d’une niche avec la vierge et l’enfant. Le moulin à huile, un des derniers moulins traditionnels de France, fabrication à l’ancienne. Ouvert samedi 16 septembre de 14h à 18h Renseignements Service culture 04 42 52 19 38 adjoint-culture@coudoux.fr. JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 47 48 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 49 5- EGUILLES LE VILLAGE C'est de la place Gabriel Payeur que s'offre au regard du touriste l'une des plus belles vues de la campagne aixoise. Sur celle-ci fut construit au XVIIe siècle le château d'Eguilles. En 1651, Vincent Boyer acquiert le fief et commande auprès de l'architecte et sculpteur Pierre Pavillon l'édification d'une nouvelle résidence seigneuriale. DOMAINE DE FONTLAURE Côté jardin, la municipalité a acquis récemment un parc boisé classé nommé "Domaine de Fontlaure", situé au cœur d'Eguilles. Dans celui-ci se trouve la résidence où vécut Marie Gasquet (1872-1960), filleule de Frédéric Mistral, reine du Félibrige. Paul Cézanne y fit de fréquents séjours. Le parc de Fontlaure est en accès libre au public toute l’année. Samedi 16 et dimanche 17 septembre: ouvert de 10h à 18h. Lieu: 1 rue Marie Gasquet Attention: pas de parking JARDIN DE MAX SAUZE (SOUS RÉSERVE) ''Le Jardin d’Éguilles'' est un jardin d’artiste tout en longueur sur 950 m2 labellisés jardin remarquable par le Ministère de la Culture et de la Communication. Jardin d’atmosphère et d’ambiance, oasis de verdure au cœur du village, il abrite une centaine d’œuvres. Des sculptures inattendues en métal, bois, ciment, papier se mêlent à une végétation riche et variée et à des petits bassins pour la fraîcheur et le gazouillis de l’eau. Les plantes imitent les œuvres, les œuvres imitent les plantes. Samedi 16 et dimanche 17 septembre: ouvert de 10h à 18h Entrée payante : 4€/personne Renseignements Office de Tourisme 04 42 92 49 15 tourisme@mairie-eguilles.fr 6-FUVEAU PROGRAMME DES ANIMATIONS VIEUX LAVOIR Route de Rousset Édifié en 1873 sur le chemin de Rousset, il était alimenté par la galerie d'évacuation des eaux de la mine vers la mer. Il se compose d'un rafraîchisseur et de deux bassins destinés au lavage proprement dit. Il a été utilisé jusqu'en 1968. Samedi 16 septembre à 12h - Apéritif d’ouverture - Animation par «La Fuvello» 14h-18h Ouverture du site Dimanche 17 septembre 10h-18h Ouverture du site Avec l’aimable participation de l’Association «La Fuvello», reconstitutions de la vie du lavoir, danses, Chants, Animations… EXPOSITION PHOTO «Jeunesse et Patrimoine de Provence et de Sicile» Samedi 16 et dimanche 17 septembre Exposition thématique avec l’aimable participation de l’Association «Arc Images », du Comité de Jumelage de Fuveau et du Club photo de Santa Theresa di Riva de Sicile. Salle de la Galerie SPECTACLE «De fil en musique » Samedi 16 septembre à 16h (durée: 1h30) Spectacle proposé par l’association «La Fuvello» CONFÉRENCE «Les trois chapelles de Fuveau» Samedi 16 septembre à 18h Conférence par Alain ESTEVE, accompagné par Jean-François ROUBAUD et Jean-Paul LEROY. Conférence illustrée en musique et costumes du XVIIIe à début XXe CHAPELLE SAINT MICHEL Samedi 16 septembre 48 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 48 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 49 Ouverture du site 14h-18h Dimanche 17 septembre Ouverture du site 10h-12h et 14h-18h CHAPELLE SAINT JEAN DE MELISSANE Dimanche 17 septembre 15h à 18h CHAPELLE SAINT ROCH Dimanche 17 septembre 14h30 à 18h Présentation de rares ex-voto. VISITE DU VILLAGE Rendez-vous Cours Leydet: Dimanche 17 septembre 10H30: Balade «Le vieux Fuveau et ses anecdotes » par Secret d’Ici - Passage du groupe à la Chapelle Saint Roch. ( durée 1H30 ) CONSERVATOIRE PROVENÇAL DU PATRIMOINE DE VÉHICULES ANCIENS (CPPVA) Ancien Chemin d’Aix, 13710 Fuveau Samedi 17 septembre et Dimanche 18 septembre 10h à 12h30 et 14H à 18H Musée du Train, CPPVA, Conservatoire Provençal du patrimoine de Véhicules anciens. E-mail : contact@cppva.com Site web: www.cppva.com Tél. : 06 40 97 03 18 MARCHE POPULAIRE (FFSP) Cette année les Journées du Patrimoine sont associées avec la Marche Populaire organisée par l’Office de Tourisme dans le cadre de son affiliation à la Fédération Française des Sports Populaires. Une «marche du Patrimoine » a été préparée par l’Office de Tourisme qui propose aux marcheurs intéressés un circuit de 10 kilomètres environ passant par les points patrimoniaux de la Commune. Les départs/arrivées se font sur le Cours Leydet de 9h à 12h. Sur le Cours Leydet se tiendra également le Marché des Producteurs qui proposera aux visiteurs les meilleurs produits locaux. Renseignements Office de Tourisme 04 42 50 49 77 officedetourisme-fuveau@wanadoo.fr 7-GARDANNE EXPOSITION ''QUAND LES LIEUX PARLENT PROVENÇAL'' Évolution architecturale de la ville. Samedi 16 septembre de 9h à 12h et de 14h à 17h adresse: Musée Gardanne Autrefois, 21 rue Courbet VISITE LIBRE DU MUSÉE GARDANNE AUTREFOIS Découvrez l'histoire de Gardanne à travers ce musée, où vous découvrirez de nombreux objets du quotidien, une ancienne école, épicerie... et l'exposition ''les cérémonies au fil du temps''. Samedi 16 septembre de 9h à 12h et de 14h à 17h adresse: Musée Gardanne Autrefois, 21 rue Courbet CHASSE AU TRÉSOR Parcours dans la vieille ville pour découvrir les points remarquables (livret gratuit à retirer au musée). Samedi 16 septembre de 9h à 12h et de 14h à 17h adresse: Musée Gardanne Autrefois, 21 rue Courbet VISITE DE LA TUILERIE Visite libre ou guidée et atelier tout le week-end. La Tuilerie Bossy présentera son patrimoine singulier, et les savoir-faire de tous les métiers d'Art présents sur le site. Durant tout le Week End, la famille Bossy expliquera l'histoire de cette ancienne fabrique de céramique depuis 1837, son évolution au cours des XIXe et XXe siècles et son évolution au XXIe siècle en centre de métiers d'art. Vous pourrez ainsi parcourir ces 180 ans d'histoire, quelques aperçus de la vie de ceux qui se sont succédé sur place, et qui sont nos ancêtres communs, paysans, ouvriers, artisans. JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 49 50 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 51 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | Et comme le patrimoine n'est pas que du passé, mais aussi une histoire en devenir, les différents artisans qui travaillent sur le lieu - Céramistes, sculpteur, ébéniste, marqueteur, tapissier d'ameublement, horloger d'art, luthier guitares, peintre en décor du patrimoine, designers, ouvriront leurs ateliers et vous proposeront des activités en plein air, pour vous initier aux gestes précis et travaillés qui produisent le patrimoine de demain. Ces rencontres seront ludiques et techniques, dans une atmosphère festive, donnant libre cours à l'expression de chacun par la réalisation d'ouvrages collectifs. Samedi 16 et dimanche 17 septembre -visite toute la journée dès 10h. Renseignements Office de Tourisme 04 42 51 02 73 contact@tourisme-gardanne.fr wwww.tourisme-gardanne.fr 8-GRÉASQUE LE CHÂTEAU Pendant le Moyen Âge, Gréasque est qualifié de villa, c’est-à-dire de village sans château ni rempart. Le château fut bâti par les Ollières au début du XVIIe siècle. Le Marquis de Castellane - Majastre seigneur s’est longtemps battu pour conserver sa terre et son château, jusqu’à ce qu’il soit cédé par concession à la société des charbonnages des Bouches-du-Rhône. Le 13 juin 1990, le Maire Suzanne Maurel-Chordi et son Conseil Municipal l’acquièrent et le restaurent dans les règles de l’art. LA MINE De l’agriculture à la mine. En 1820 le 1er puits vertical, le puits Dubreil de 70 m de profondeur, est foncé. L’extraction est faite au moyen d’un manège, d’abord mû par 12 à 20 hommes, ensuite par des chevaux. Sous le règne de Louis Philippe en 1830, Gréasque connaît son 1er événement industriel . Un puits vertical est foncé, le puits St Jacques patron de la paroisse. Il se trouvait au milieu de l’actuel lotissement des castors. Il est le 1er de la région à grande profondeur et permettait l’extraction du charbon et le pompage des eaux, tous les deux à la vapeur. Le Pôle Historique Minier de Gréasque, ouvert au public depuis le 6 novembre 2000, montre un ancien puits de mine de charbon, le Puits Hély d’Oissel. Ce dernier a fonctionné de 1922 à 1958, son âge d’or se situant dans les années 50-55. L’exploitation du charbon avait une grande place sur le bassin minier de Provence, sa production de charbon atteignant le 3e rang français en 1948, à titre d’exemple. Par conséquent, la sauvegarde et la diffusion de ce patrimoine minier provençal revêtent une importance historique. Le Pôle Historique Minier témoigne de cette volonté en incarnant un emblème de l’histoire minière locale, d’autant mieux qu’il n’existe aucune autre structure de cet acabit, restaurée et ouverte au public, dans le département. Le Pôle Historique Minier propose des visites autour de thèmes riches et variés: des thèmes transversaux à la mine tels que la formation du charbon, son impact sur l’aménagement du territoire, son exploitation, le métier de mineur et les dangers qui lui sont inhérents...mais aussi des aspects spécifiques au puits Hély d’Oissel grâce au treuil d’origine qui permettait les mouvements de la cage, des maquettes redonnant vie au puits... Saison haute: Avril à septembre inclus Ouverture les mercredis, vendredis et samedis de 9h à 12h et de 14h à 18h30. Fermés les lundis, mardis et jeudis. Visites guidées à 10h, 14h30 et 16h30. Visite libre possible avec audioguide. Ouverture la plupart des dimanches de 9h à 12h et de 14h à 18h. Se renseigner au 04 42 69 77 00 ou sur www.poleminier.com. 9-JOUQUES CONFÉRENCE « CONSTRUISONS L’AQUEDUC ROMAIN DE TRACONNADE » Cette conférence replace l’aqueduc dans la perspective du travail des architectes et des constructeurs romains grâce à plusieurs études récentes: choix du parcours, profil longitudinal, débit, nivellement, choix entre tunnels, ponts ou tranchées, organisation du chantier, construction d’un tunnel, construction en tranchée en particulier le coffrage de voûte ; les regards: espacement, fermeture… , construction de ponts-aqueducs. Vendredi 15 septembre de 17h30 Lieu: salle du Réal à Jouques RALLYE-DÉCOUVERTE DU PATRIMOINE DANS LE VILLAGE Lors d’un rallye, les enfants de 6 à 11 ans, accompagnés, d’au moins un adulte, pourront découvrir le patrimoine architectural du village de Jouques. Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14h à 15h30 RDV: au Musée, 74 rue Grande CIRCUIT DES CONSTRUCTIONS EN PIERRE SÈCHE (BORIES) Jouques est riche en constructions en pierre sèche, souvent appelées "bories". La visite permet de comprendre l’histoire, la construction et le statut (donc l’avenir) de ces constructions. Circuit proposé par les Amis de Jouques. 50 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 50 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 51 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | Le samedi, une randonnée de 3h permet de découvrir une partie de ce patrimoine. Le dimanche, un autre circuit est proposé, et la voiture est utilisée en covoiturage pour relier les différents sites. Les sentiers sont caillouteux, prévoyez des chaussures en conséquence, même le dimanche (pas de talons, chaussures de ville déconseillées, plutôt des chaussures de sport ou de marche). Samedi 16 et dimanche 17 septembre à 14h RDV: place des anciens combattants VISITE DE L’ATELIER DU SCULPTEUR PIERRE VALLAURI Pierre Vallauri, artiste vivant et travaillant à Jouques depuis 35 ans, « citoyen du patrimoine » à double titre, vous propose la visite de son atelier de création qui se situe dans le cadre magnifique d’un ancien moulin, le long du Réal. L’artiste souhaite, en parallèle, peut-être, avec le sculpteur Antoine Sartorio, et en toute modestie, faire partager aux visiteurs son amour de l’art contemporain. Il pourra parler de la technique de la fonte de bronze et de la fabrication de la pâte à papier ou encore de ses premiers travaux de lissier. Un dialogue fructueux, espère-t-il, autour d’«un savoir être et faire », qui, selon lui, et en toute simplicité, constitue un patrimoine en devenir. Lieu: Le Pey Gros, 501 route des Estrées, Jouques Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14h à 19h- Durée de la visite variable. L’accès se fait à pieds à partir du village (voitures garées au parking de l’église.). Pour les personnes handicapées, il est possible, exceptionnellement de stationner sur le parking privé. VISITE DE L'ATELIER DU SCULPTEUR ANTOINE SARTORIO L'atelier du sculpteur Antoine Sartorio, artiste des années trente, est spécialement ouvert pour les Journées du Patrimoine. Dans l'atelier sont exposées de nombreuses maquettes des œuvres de cet artiste international, décédé en 1988. Parmi ses nombreuses œuvres, citons le Monument National aux Héros de l'Armée d'Orient à Marseille, l'attique de l'opéra de Marseille et le bas-relief " l'Afrique " sur la façade du Palais de Chaillot à Paris. Visite commentée par les Amis d’Antoine Sartorio. Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14h à 18hancien Archevêché Les ouvertures de lieux et animations suivantes sont assurées par les Amis de Jouques : CIRCUIT DES CONSTRUCTIONS EN PIERRES SÈCHES (BORIES OU BÒRI) Circuit de découverte des constructions en pierres sèches sur la commune par les Amis de Jouques. Le samedi le circuit est effectué à pied (randonnée de 3h). Le dimanche la voiture est utilisée pour une partie du circuit. Jouques est riche en constructions en pierres sèches, souvent appelées "bories". Samedi 19 et dimanche 20 septembre rendez-vous à 14h, Place des anciens combattants L’AQUEDUC ROMAIN DE TRACONNADE- RANDONNÉE D'UNE JOURNÉE ORGANISÉE PAR JOUQUES ET MEYRARGUES Ce chef d’œuvre de notre patrimoine construit il y a bientôt 2000 ans amenait les eaux des sources de Jouques à Aix distant d’environ 30 km à travers et sous les collines. «Les Amis de Jouques » et la municipalité de Meyrargues proposent de vous en faire découvrir les plus beaux vestiges au cours d’une randonnée d’environ 8 heures (de Jouques à Meyrargues) entrecoupée d’une pausedéjeuner et d’une conférence. Une participation de 6 € sera demandée pour le transport en car. Des chaussures de marche et une bonne condition physique sont nécessaires ainsi qu’une lampe de poche, une bouteille d’eau et des vêtements adaptés au temps. Les mineurs doivent être accompagnés. Rendez-vous, chemin du Loubatas (Peyrolles) à proximité du centre équestre «Bégadan» à 9 h précises pour transfert à Jouques en car. La randonnée se terminera à Meyrargues vers 18 h. Inscription obligatoire au Musée de Jouques de 15 h 30 à 19 h, tous les jours sauf dimanche et mardi. Nombre de participants limité. Tél.: 04 42 63 76 12 L'AQUEDUC DE LA TRACONNADE- RANDONNÉE D'UNE DEMI-JOURNÉE EN, SUIVANT L'AQUEDUC À JOUQUES Cet aqueduc romain amenait les eaux des sources de Jouques à Aix distante d’environ 30 km à travers et sous les collines. De nombreuses traces sont encore visibles. Vous verrez quelques segments connus sur le territoire de Jouques au cours d’une promenade dans les collines. Conditions pour la randonnée: Les chaussures de marche sont nécessaires. Les mineurs doivent être accompagnés. Inscription obligatoire au Musée de Jouques de 15 h 30 à 19 h, tous les jours sauf dimanche et mardi. Nombre de participants limité. Tel: 04 42 63 76 12 dimanche 17 septembre à 9h - durée: 3h RDV: au parking du pont de la route de Vauvenargues, sortie du village, direction Rians, parking du Couloubleau. Carrefour de la D561 et de la D11 vers Vauvenargues. VISITE DU VILLAGE DE JOUQUES En parcourant les ruelles du vieux village, nous observerons des façades, des monuments et des vestiges; du sommet, nous découvrirons des perspectives sur le village et les collines du Pays d’Aix. Dimanche 17 septembre à 15h- durée: 2h RDV: place des Anciens Combattants, parking près de la pharmacie. EXPOSITION DES ŒUVRES DE MÈRE GENEVIÈVE GALLOIS, 1888-1962 Cette artiste, proche de Toulouse-Lautrec, passionnée de dessin et surdouée, expose ses premières toiles dès 1907. Convertie au catholicisme, elle entre en 1917 chez les Bénédictines et y poursuit son œuvre (peinture, dessin, gravure et vitrail). Un musée lui est consacré à l’abbaye bénédictine Notre-Dame de Fidélité, Pey de Durance à Jouques. Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14h30 à 17h30 adresse: abbaye bénédictine Notre-Dame de Fidélité, Pey de Durance, route des Estrets 51 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 52 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 53 CHAPELLE NOTRE-DAME DE LA ROQUE Campée au sommet de la colline rocheuse contre laquelle s'adosse le village, elle domine les toits du bourg depuis le XIe siècle. Le clocher, construit en 1390, est une tour massive, carrée, avec une toiture originellement en terrasse, qui a été rehaussée. Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14h à 18h ÉGLISE SAINT-PIERRE Ancienne chapelle du cimetière, modifiée au fil des siècles, cette église paroissiale a été restaurée. Construite autour de l'an mil, elle est l'église paroissiale depuis le XVe siècle. Composée à l'origine d'une seule nef et de trois travées de style roman, elle fut souvent réaménagée au cours des siècles. Entre 1540 à 1574 sont ajoutées deux nefs latérales: celle de Saint-Joseph au nord et celle du Rosaire au midi. Au XIXe siècle, cette dernière est agrandie par suppression de la sacristie, reconstruite plus tard à l'extérieur. À cette époque est adjointe sur la façade ouest une abside à pans coupés pour recevoir les fonts baptismaux . Les archevêques d’Aix ont fait des dons importants pour la décoration de l’église et les confréries rivalisaient pour la magnificence des chapelles dont elles avaient la responsabilité. La remarquable crèche de Jean Salgé (1876-1935) sera ouverte. Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14h à 18h ESCALIER MONUMENTAL DU CHÂTEAU L’escalier qui conduit à la terrasse a été construit entre 1750 et 1751 par les seigneurs d’Arbaud, il enjambe la rue des Baumes. 5 rue des Baumes Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14h à 18h MUSÉE RURAL ET D’HISTOIRE LOCALE Dans l'ancienne chapelle Saint-Jean du XVIIe siècle, le musée évoque la vie quotidienne et artisanale d’autrefois et présente une intéressante collection d'ex-voto. 74 rue Grande Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14h à 18h CHAPELLE NOTRE-DAME-DE-CONSOLATION Située sur un oppidum dominant la Durance, cette belle chapelle médiévale a été restaurée par les Amis de Jouques. Ce sanctuaire se dresse en haut d’un oppidum bien conservé. La construction a l’allure rustique d’une bastide plutôt que celle d’un édifice religieux, mais l’ensemble dégage harmonie et sérénité. Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14h à 18h Renseignements Musée rural et d’histoire locale de 15 h à 19 h 74, rue Grande, 13490 Jouques 04 42 63 76 12 lesamisdejouques@orange.fr 10- LAMBESC CONFÉRENCE ''LÉON DURY: DE RAMBESUKU À NAGASAKI'' Bien plus connu au Japon qu'en France, Léon Dury (1822-1891) était à la fois médecin et enseignant, en France tout d'abord puis au «pays du soleil levant » où il passa 17 ans de sa vie. Consul de France à Nagasaki puis consul honoraire du Japon à Marseille, ce lambescain devint rapidement une figure emblématique des relations francojaponaises au XIXe siècle et œuvra pour son pays d'adoption bien au-delà de sa mission diplomatique. par Sandrine Chabre, Historienne de l'art Vendredi 15 septembre à 18h30, médiathèque, 6 avenue de la Résistance VISITE : CIRCUIT DES PETITS MONUMENTS RELIGIEUX DE LAMBESC Départ office de tourisme. Cette visite vous emmènera sur les traces du petit patrimoine religieux rural, vers oratoires, chapelles et chemin de croix. Sur réservation - 20 pers. Max par visite par Jacquers Thibaut visite sur réservation-04 42 17 00 62 - email: tourisme@lambesc.fr samedi 16 septembre à 16h-Départ de la Maison du Tourisme et de la Culture VISITES DES ORGUES- MONUMENTS HISTORIQUES DU FACTEUR D'ORGUE ISNARD découverte des orgues: historique, visite commentée de l'intérieur des orgues, du buffet… et perspectives de restauration. Par Stéphane Rigat, organiste titulaire et conservateur. Visites en fonction de l'affluence du public. Durée: env. 15mn. Samedi 16 septembre de 15h à 19h Dimanche 17 septembre de 10h à 12h et de 14h à 17h VISITE D'UN MOULIN À VENT DE BERTOIRE Entièrement restauré dans son style d'origine. Explication de sa construction XIXe siècle, avec les étapes de sa rénovation, son fonctionnement grâce à ses ailes de 14mètres d'envergure et ses 34 m² de toile. Et si le vent le permet, mouture du blé en farine. Visites assurées par les acteurs de sa restauration. adresse: Avenu Léo Lagrange, près du Parc des Sports. Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 10h à 18h par l'association Conservation du Patrimoine de Lambesc ATELIERS DÉCOUVERTE AUTOUR DU MOULIN À VENT Pour découvrir les métiers en lien avec les moulins, la fabrication de cordages, de la farine avec meules (néolitithique, romaine, moderne), tamisage. Fabrication du pain et cuisson dans un four à bois. Possibilités d'apporter ses graines de sarrasin, épeautre et de partir avec sa farine. Possibilités de pique-nique sous les pins. Par Jean-Claude Bernard Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 10h à 18h par l'association Conservation du Patrimoine de Lambesc 52 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 52 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 53 VISITE NORIA CAMEJEAN Visite commentée d'une noria en cours de restauration, servant à remonter l'eau d'un puits pour l'irrigation à l'aide d'une chaîne de godets grâce à la traction d'un âne. par Albert Antoniol, membre de l'association, acteur de sa rénovation. par l'association Conservation du Patrimoine de Lambesc CONCERT ACOUSTIQUE DE MUSIQUE CLASSIQUE Concert de musique classique en célébration des 500 ans de la Réforme. Lieu: Église Réformée de France Samedi 16 septembre à 17h45 (durée: 1heure) CONCERT TRIO BAMBOO ORCHESTRA ET ATELIERS CRÉATION Fondateur du Bamboo orchestra au Japon et en France, Makoto Yabuki, entourée des musiciens habités par les sons que dégage cette curieuse graminée, fait chanter le bambou. Ensemble de percussions (Bambou, Slittams, Marimbas, tambours japonais...) qui constitue de par son instrumentarum, un décor en sol . Une musique qui s'écoute autant qu'elle se regarde... Ateliers -dimanche 17 septembre à 14h et à 15h sur inscription: 04 42 17 00 62 Concert dimanche 17 septembre à 16h30 (durée: 1heure) LIEUX À VISITER : ÉGLISE NOTRE DAME DE L’ASSOMPTION, CLASSÉE MONUMENT HISTORIQUE Place des Poilus Bâtiment du XVIIIe siècle. Avec son dôme, sa nef allongée, et sa façade pyramidante comme plaquée sur l’édifice, l’église rappelle le style italien fin Renaissance. L’église abrite une dizaine de chapelles, toutes décorées d’autels, retables et peintures d’artistes du XVIIe et XVIIIe siècle. En particulier dans la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes se trouve un tableau représentant «La vision de Saint-Jean de Matha » peint en 1636 par Nicolas Mignard et classé en 1912. Les sculptures de la façade datent du XIXe siècle : on peut en particulier admirer la sculpture du fronton supérieur représentant une Assomption qui donna son nom à l’église, œuvre d’un artiste lambescain: Ambroise Pascal Liotard. Samedi 19 de 10h à 12h et Dimanche 20 septembre de 14h à 17h LE JACQUEMARD, RUE GRANDE CLASSÉ MONUMENT HISTORIQUE Bâtiment classé, emblématique de Lambesc, c’est une des anciennes portes de la ville fortifiée (la porte de Salon). Il a été construit en deux temps. Tout d'abord, en 1526 est commencée la tour de l'horloge au sommet de laquelle était placée une cloche actionnée par un mannequin à l'intérieur de la tour et visible de l'extérieur. Puis en 1645, la tour actuelle est bâtie et le sommet est muni d'un campanile en fer forgé renfermant les cloches et les personnages animés: homme, femme, et leurs deux enfants, appelés par les lambescains les «Jacquemards ». Ouverture samedi et dimanche: de 10h à 13h et de 14h à 17h LE LAVOIR « LOU LAVADOU » CLASSÉ MONUMENT HISTORIQUE Boulevard de la République Daté de 1759, ce lavoir est une solide bâtisse en pierres de Lambesc, comme beaucoup d'hôtels, car jusqu'à la fin du XIXe siècle, début XXe siècle, les carrières de Lambesc donnaient des pierres appréciées par les maîtres d'œuvre. Les arches soutiennent un toit en pierres plates qui abrite quatre doubles bassins alimentés par les eaux de la Bonne Fontaine. Visite libre MUSÉE D’ART LOCAL ET D’ARCHÉOLOGIE 2 rue du Jas Ouverture samedi et dimanche de 10h à 12h et de 15h à 18h Visites assurées par l’association «Les amis du vieux Lambesc » C'est un musée d'ethnographie folklorique, d'histoire locale, créé en 1937 par "Les Amis du Vieux Lambesc". Trois grandes salles exposent le patrimoine historique de la commune et une salle est réservée aux pièces archéologiques découvertes sur Lambesc. Informations: 04.42.59.36.20 CHAPELLE SAINT-ROCH Route d’Avignon Samedi 16 septembre de 10h à 12h et de 15h à 18h Dimanche 17 septembre de 10h30 à 12h et 15h à 18h Édifice inscrit à l’inventaire des monuments historiques, cette chapelle a été construite en 1643 sur l'initiative de la congrégation Notre-Dame de la Rose, sur l'emplacement d'une léproserie puis abandonnée en 1585. Sous la Révolution, la chapelle est vendue comme bien national. En 1820, mise en vente par son propriétaire, elle est achetée par sept lambescais qui vont la remettre en état et en faire don à la paroisse en 1821. La chapelle appartient aujourd'hui à la commune qui en laisse la jouissance à l'Église Protestante pour la célébration du culte. EXPOSITION DANS LA CHAPELLE : ''LÉON DURY: UN LAMBESCAIN AU JAPON'' Présentation de sa vie, études, vie professionnelle Renseignements Maison du tourisme et de la culture 04 42 17 00 62 tourisme@lambesc.fr www.lambesc.fr JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 53 54 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 55 11- MEYRARGUES Samedi 16 septembre de 9h à 17h EXPOSITION ''LES MÉTHODES DE RESTAURATION À L’ANCIENNE'' Toute la journée: exposition de l’association le Gabion (centre de formation aux métiers de l’éco-construction et de restauration de bâtiments anciens). Des maquettes et des photos explicatives seront présentées pour montrer au public les méthodes de restauration à l’ancienne. VISITE GUIDÉE DE LA MÉDIATHÈQUE, UN BÂTIMENT ARCHITECTURAL CLASSÉ BÂTIMENT DURABLE MÉDITERRANÉEN à 10h et à 14h30: visite guidée de la médiathèque, un bâtiment architectural classé Bâtiment durable méditerranéen (BDM). Explications sur son fonctionnement singulier notamment son système d’économie d’énergie (eau, chauffage…). Limitée à 15 personnes par session: sur inscription à infosmairie@meyrargues.fr ou 04 42 57 50 09 Dimanche 17 septembre DÉCOUVERTE DE L’AQUEDUC DE LA TRACONNADE Balade le long des vestiges de l’aqueduc à la découverte de l’histoire l’aqueduc de la Traconnade. par Yannick Ronzoni et Marc Fuhry pour la balade le long de l’aqueduc de la Traconnade Renseignements au 04 42 57 50 09 L’AQUEDUC ROMAIN DE LA TRACONNADE AMENAIT LES EAUX DE JOUQUES À AIX-EN-PROVENCE. Par Gérard MORFIN pour la Conférence à la Médiathèque "L’aqueduc romain de la Traconnade amenait les eaux de Jouques à Aix-en-Provence. Il traverse sur son parcours d’environ 30 kilomètres des collines le long de la vallée de la Durance, passe en souterrain sous la chaîne de la Trévaresse pour arriver à Aix. Sur le territoire de Meyrargues, la conduite a donné lieu à la construction de plusieurs ponts-aqueducs. La conférence sera l’occasion, de faire découvrir ce monument, notamment la réalisation du chemin de découverte“. L’arrière-pays de Meyrargues s’adosse à ses collines, entrecoupées de vallons comme ceux de Réclavier et du Pas de l’Etroit. C’est dans ces creux que les hommes ont joué d’ingéniosité pour faire cheminer l’eau dans des réalisations monumentales que sont les aqueducs. Deux vestiges de ces ouvrages historiques et patrimoniaux laissent entrevoir le travail des Romains pour acheminer l’eau (si précieuse dans nos territoires) jusqu’à Aix-en-Provence. Ce que l’on oublie souvent, c’est que ces ouvrages grandioses étaient toujours associés à un canal. Tout aussi remarquable d’ingéniosité, de technique et de bon sens pour conduire l’eau si précieuse entre collines et vallons jusqu’à sa destination finale. C’est donc au travers de ce réseau d’eau sous-terrain, mais parfois mis à jour, que nous avons imaginé un sentier du patrimoine qui à terme cheminera dans nos collines de Meyrargues en suivant le linéaire du canal romain de Traconnade. SITES À VOIR : Le château de Meyrargues, dont les fondations remontent au IXe ou Xe siècle, a été réaménagé au XVIIe par la famille d'Albertas, dont il a gardé le nom. Il figure, avec son parc, à l'inventaire des sites depuis 1952. -La chapelle La Mère de Dieu, près du château. -Les ruines romaines de l'aqueduc de la Traconnade, qui desservait autrefois la ville d'Aquae Sextiae. (classé Monument historique en 1922). -La chapelle Saint-Sébastien, à l'entrée nord du village. -L'église Saint-André (1737) a subi d'importantes modifications en 1822. Elle abrite le tableau de Mazzocchi, donné par Napoléon III, représentant la Vierge et Sainte-Catherine-de-Sienne Renseignements Mairie de Meyrargues Rue Albertas 13650 Meyrargues 04 42 57 50 09 12- MEYREUIL VISITES DE LA CHAPELLE SAINT-MARC LA MORÉE Située près de Pont de Bayeux, de style roman, la chapelle Saint-Marc la Morée fut construite au XIe siècle, au-dessus d’un temple romain, voué au dieu Mars. Son nom est dédié à Saint-Marc (nom proche du dieu Mars) et au quartier la Morée. Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14h à 18h par l'Association Les Amis de la Chapelle Saint-Marc la Morée Renseignements Mairie de Meyreuil 04 42 65 90 60 13- LES PENNES-MIRABEAU VISITE HISTORIQUE DU VIEUX VILLAGE Samedi 16 septembre à 10h Lieu de départ : Place Léon Depeyres Visite animée par les membres de l'Association du Patrimoine, Président, Louis GENARD. OPPIDUM DE LA CLOCHE (SITE CLASSÉ DEPUIS LE 28 SEPTEMBRE 2000) Accès libre - Parking du Plan des Pennes L’Oppidum de la Cloche, ville fortifiée d'une superficie estimée à 7600m2 dont l’occupation la plus lointaine remonte au IIIe siècle avant notre ère, présente d’innombrables traces de cultures. Les maisons, installées sur un terrain en pente, disposaient de places, d'aménagements publics. Les rues sont reliées par des escaliers et l'eau est canalisée par une imposante citerne. Cette eau va permettre la culture des céréales, des légumineuses, des oliviers et des vignes, comme en témoigne la présence d’objets retrouvés sur le site (faucille, serpette de vigneron, graines de céréales et noyaux d’olives carbonisés dans un foyer). À l’époque la végétation était plus abondante, et les vallons étaient couverts de pinèdes. UN HAMEAU AUTHENTIQUE LA PLACE MARIUS BERANGER, LE SQUARE FRANCIS MALAUSSE, L’AVENUE ÉTIENNE RABATTU «Plan de Campagne », tout le monde connaît le nom de ce lieu, comme celui d’un centre commercial, l’un des plus vastes d’Europe. Tout près, derrière l’espace commercial, vit toujours le hameau d’origine: le hameau de Plan de Campagne, posé comme une île au milieu d’un océan de commerces et d’activités industrielles variées. 54 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 54 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 55 Le lieu était à vocation rurale au début du XXe siècle, avec une large ouverture sur la plaine qui regarde Cabriès et Septèmes. La place Marius Béranger, le square Francis Malausse et l’avenue Étienne Rabattu sont restés en l’état et ont reçu le nom de héros du pays. Ces deux placettes et cette avenue, beaucoup moins connues et visitées, heureusement, et résistant au développement environnant, serviront de cadre aux Journées du Patrimoine. Renseignements Service Evénements Mairie 13758 Les Pennes-Mirabeau 04 42 02 24 10 14-PERTUIS JOURNÉES PORTES OUVERTES AUX ARCHIVES DE LA VILLE Curieux de savoir à quoi ressemblent «les couloirs du temps» de la ville? Venez découvrir les coulisses et le fonctionnement des Archives. Présentation de documents évoquant la Jeunesse pertuisienne, ainsi que les archives d'architectes, notamment Gaston Castel, né à Pertuis et ayant réalisé quelques projets pour sa ville natale. Visites guidées par petits groupes. Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 10h à 12h et de 14h à 18h. Par l'équipe des Archives municipales VISITE DU DONJON Dernier vestige de l'ancien château comtal édifié entre 1198 et 1209 par Guillaume II, Comte de Forcalquier. Départ de la Place de Mirabeau. Informations auprès de l'Office de Tourisme: 04 90 79 15 56 Samedi 16 septembre, 3 départs : 10h, 14h et 16h Dimanche 17 septembre, 3 départs: 10h, 14h et 16h. Par Jacques Barone, élu et Jea-Claude Lyonnet, bénévole DÉCOUVRIR LE RICHE PATRIMOINE PERTUISIEN DANS LE CENTRE ANCIEN visite guidée du patrimoine pertuisien sous forme d'une balade dans le cœur historique. Informations auprès de l'Office de Tourisme : 04 90 79 15 56 Samedi 16 et dimanche 17 septembre: départs en fonction de l'affluence: de 10h et 12h et de 14h et 16h DÉCOUVRIR LE RICHE PATRIMOINE PERTUISIEN À BICYCLETTE ET PIQUE-NIQUE SUR LA COLLINE DU ST-SÉPULCRE visite guidée du patrimoine pertuisien sous forme d'une balade en vélo dans le cœur historique et le terroir pertuisien. Repas tiré du sac. Informations auprès de l'Office de Tourisme: 04 90 79 15 56 Samedi 16 et dimanche 17 septembre: départs en fonction de l'affluence: de 10h et 12h et de 14h et 16h Par Jacques Barone, élu Renseignements Office de Tourisme 04 90 79 15 56 15-PEYNIER ÉDIFICES CHÂTEAU DE PEYNIER (AVENUE MIREILLE) Le Château de Peynier est une grande demeure seigneuriale bâtie au début du XVIe siècle par la famille de Matheron, originaire d’Aix-en-Provence. De par son architecture, il est semblable à bon nombre de bastides nobles de la campagne aixoise. Au XVIIIe siècle, il appartient aux Thomassin de Peynier, importante famille au Parlement de Provence, qui vont y faire de nombreux travaux (aménagement des façades, des jardins et des décors de gypseries). CHAPELLE SAINT-PIERRE (DERRIÈRE LE CIMETIÈRE) La présence de la Chapelle SaintPierre de Peynier est attestée dès l’an 1098, mais le bâtiment semble avoir été reconstruit entièrement dans le courant du XIIe siècle, sur le modèle de l’abbatiale Saint-Victor à Marseille, à qui elle appartient. Cette chapelle médiévale, parmi les mieux conservées en Pays d’Aix, possède un intérêt architectural remarquable. LE VILLAGE MÉDIÉVAL Le village de Peynier est apparu au cours du XIe siècle. Rapidement, les Vicomtes de Marseille et les Moines de Saint-Victor se partagent les droits de ce castrum, qui se fortifie dès les XIIe et XIIIe siècles. L’église, reconstruite à partir de 1686, possède encore des éléments d’architecture médiévale. Récemment, des fresques médiévales et baroques y ont été découvertes, dont quelques fragments pourront être présentés au public. PORTRAITS INTIMES- SAINTE-VICTOIRE- SAINT-TROPEZ EXPOSITION DES ŒUVRES DE VINCENT ROUX Exposition d’œuvres de Vincent Roux et interprétations de ses tableaux par les élèves de CP/ CE1 de l'Ecole Jean Jaurès de Peynier. VISITES PAR MADAME CORNUT-CARAL avec vidéo ''Impressions d'automne sur Sainte-Victoire'', Vincent Roux, Musée du Vieil Aix, 1985. Samedi 16 septembre à 10H30 à l'hôtel de ville et à 11h15 au Centre socio-culturel. Dimanche 17 septembre à 10H30 et de 14h30 à 18h à l'hôtel de ville et au Centre socio-culturel à 11h15 visite et vidéo ainsi que de 14h30 à 18h. Lieu: Centre Socio Culturel, Hôtel de Ville de Peynier. Par Michèle Cornut-Carat, Madame Vaschalde et l'association Vincent Roux appo-Littéralis JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 55 56 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 57 VISITES GUIDÉES : - à 10h-Rendez-vous à l'église St-Julien: cœur médiéval et objets classés Monuments historiques - à 11h-Place Yves Dollo: visite du village médiéval, remparts, château - de 15h à 18h: en continu: chapelle romane Saint-Pierre classée Monument historique - avec réservation seulement: visites des oratoires Visites contacter l'Oustau vendredi de 9h à 11h et mercredi de 15h à 17h au 06 61 17 08 34 Renseignements Mairie de Peynier 9 Cours Albéric Laurent 13790 Peynier 04 42 53 05 48 Association APPO- Vincent Roux www.vincent-roux.com 16-PEYROLLES EN PROVENCE CONFÉRENCE L'AQUEDUC ROMAIN DE TRACONNADE À PEYROLLES : UN HAUT DÉBIT ANTIQUE par Marc FUHRY, Responsable d’une mission de prospection-inventaire pour le SRA en 2016 Dimanche 17 septembre à 14h30 La conférence permet de découvrir les dernières recherches sur l’aqueduc romain de la Traconnade, et notamment une étude hydrologique sur le débit de l’ouvrage antique. Elle permet aussi de découvrir ce monument en animation numérique, et d’en aborder les principes d’architecture, par les nombreux vestiges du tracé dans la commune. VISITES GUIDÉES DES MONUMENTS HISTORIQUES DE PEYROLLES EN PROVENCE : grotte aux palmiers, château du roi René, chapelle, St-Sépulcre, église Saint-Pierre Dimanche 17 septembre de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h Grotte aux palmiers Lieu: terrain des Pommiers Cette grotte, située sous le château et redécouverte en 1979, est creusée dans le tuf. Unique en Europe elle renferme des fossilisations remontant à l’époque tertiaire (6 millions d’années). On peut observer les empreintes des troncs de palmiers. Château du Roy René Lieu: place de l’Hôtel de Ville D’abord simple castrum, le château fut la propriété des archevêques d’Aix-en-Provence, puis du Roy René. Constitué d’un corps central et de deux ailes, l’édifice classique est imposant, c’est l’un des plus considérables de Provence. La première construction féodale datant du XII fut un château de petite dimension. Les parties les plus anciennes visibles remontent au XIII siècle. Le château devient, par échange, propriété du Roy René de 1475 à 1480. La forteresse d'alors se transforme en résidence d'agrément. Au XVII siècle, Mr de Cazeneuve en obtient la jouissance et entreprend les travaux qui donneront son aspect actuel au château. Chapelle Saint-Sépulcre Place de Saint-Sépulcre Chapelle du XIIe , elle fut construite sur un promontoire rocheux. Sa forme quadrilobée d’inspiration orientale en fait toute l'originalité. L'intérieur renferme des fresques et un retable. Église Saint-Pierre Rue de l’Église Construite au XIIIe siècle, elle est surmontée par un imposant clocher. Son mobilier est riche. Renseignements Office de Tourisme Place Albert Laurent 13860 Peyrolles en Provence 04 42 57 89 82 17-LE PUY-SAINTE-RÉPARADE VISITES DES JARDINS DU CHÂTEAU D'ARNAJON 675 chemin des Arnajons Visites de jardins en terrasses datant de l'époque de la construction de la bastide (fin XVIIe ) dont notamment un aperçu depuis la porte d'entrée de la salle de fraîcheur (non-accessible du fait de l'extrême fragilité du site) et promenade à travers le jardin fin XIXe avec les différentes fabriques (jardin d'hiver, orangerie, poulailler, etc). Le site a été entièrement inscrit au titre des Monuments Historiques (à l'exception de l'ancienne ferme) en décembre 2010. Visites libres samedi 16 et dimanche 17 septembre de 10h à 12h et de 14h à 17h. Tarif: 2€50. Gratuit pour les moins de 12 ans. « LA QUILLE, UN CHÂTEAU IGNORÉ ? » RESTITUTION 3D DE LA FORTERESSE DU PUY SAINTE RÉPARADE Exposition dans la bastide du domaine viticole du château La Coste proposée par l'association Salluvienne. Association La Salluvienne: 06 17 02 93.75 En partenariat avec le Château La Coste ouvrant ses portes à un espace d'exposition exceptionnellement à l'occasion des Journées du Patrimoine. VISITES AU CHÂTEAU LA COSTE (SOUS RÉSERVE) Dès l’entrée du Château La Coste, une paroi en béton signée de Taddao Ando accueille les visiteurs en prélude au centre d’art dessiné par cet architecte japonais. Le bâtiment fait de béton lisse et de verre est souligné par un plan d’eau ponctué au nord d’une œuvre de Louise Bourgeois et au sud par un mobile de Calder. À l’arrière 56 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 56 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 57 du bâtiment d’Ando se trouve le pavillon de musique signé par Franck O. Gehry ainsi que le tout récent pavillon d’exposition, inauguré en mai 2017, de l’architecte iatlien Renzo Piano, dont la structure s’intègre parfaitement au milieu des vignes. Un chemin nous emmène vers différentes œuvres ponctuant le domaine où l’on retrouve par exemple, l’œuvre de l’artiste Carsten Holler «Revolving Hotel Room». Plus haut, une œuvre de Jean-Michel Othoniel marque l’entrée d’une chapelle. Visites guidées sur réservation obligatoire. Château La Coste: 04.42.61.92.92 reservations@chateau-la-coste.com Renseignements Syndicat d'Initiative : 04 42 50 06 97 syndicat-initiative-du-puystereparade@orange.fr www.ville-lepuysaintereparade.fr 18-ROGNES LES PLACES DE ROGNES À Rognes, tous les chemins mènent à une place… Promenades à travers ce séduisant village où chaque placette ou agora dévoilera pour vous son histoire, ses histoires, son passé, pour vous faire partager les richesses tantôt discrètes, tantôt éclatantes de son patrimoine religieux et architectural. EGLISE NOTRE-DAME-DE L’ASSOMPTION (1607) rue de l’église Samedi 16 septembre de 10 à 12h et de 15h à 17h Dimanche 17 septembre de 15h à 17h L’église paroissiale de Rognes a été construite en 1607. Les tours de la façade et l’entrée principale ont été ajoutées en 1880. Son architecture austère renferme cependant des trésors d’art, dont dix retables du XVIIe siècle, classés Monuments Historiques. VISITE DE LA CHAPELLE ET ERMITAGE SAINT-MARCELLIN Samedi 16 septembre de 15H à 16H L’ensemble des bâtiments est formé d’un enclos, d’une chapelle romane du XIIe siècle, et d’un ermitage du XVIIe siècle. La restauration des lieux a été entreprise en 1988. Chaque année les traditions sont reprises avec la messe, la bénédiction des vendanges et un repas champêtre à l'ombre de magnifiques chênes, le troisième dimanche de septembre. Ce lieu magnifique est ouvert à tous, croyants et promeneurs viennent y chercher le calme et un environnement naturel de grande qualité. Renseignements : Office de Tourisme 5 cours Saint Étienne 13840 Rognes Tél.04 42 50 13 36 ou office.tourisme.rognes@wanadoo.fr 19-LA ROQUE D'ANTHÉRON ABBAYE DE SILVACANE Pur témoin du rayonnement de l'ordre cistercien en Provence, l'Abbaye de Silvacane, construite dès le XIIe siècle, s'impose majestueusement face aux contreforts du Luberon, d'expression essentiellement romane. De mai à septembre, l'abbaye propose une programmation diversifiée rythmée par des temps forts où alternent expositions et concerts. Les expositions créent ainsi un lien entre le monument d'architecture romane et l'art contemporain. Les nombreux concerts donnés dans des registres musicaux différents mettent en valeur l'acoustique exceptionnelle du site. Visite libre du monument de 10h à 18h -Jeux de piste - Accès gratuit Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 10h à 18h CONCERT - ENSEMBLE CAFÉ ZIMMERMANN ET A.B. ROBERTSSON, BARYTON Programme autour de la cantate BWV 82 de Jean-Sébastien Bach Ich habe Genug Samedi 16 septembre à 19h EXPOSITION TEMPORAIRE FESTIVAL DE RÉCITS PHOTOGRAPHIQUES Amy Friend, Hélène David, Ritta Ikonen, Corey Harnold et Karoline Hjorth Cette exposition propose un ensemble de récits ancrés dans la réalité, narrations traditionnelles ou expérimentations artistiques. Ce festival permet de découvrir un langage dont l'expression varie selon le photographe, son intention et son propos. Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 10h à 18h Samedi 16 septembre à 15h PERFORMANCE EN MOUVEMENT Performance de cirque contemporain à l'abbaye de Silvacane. Le Centre International des Arts en Mouvement propose toute la journée des performances mêlant les arts du cirque et le patrimoine. Dimanche 17 septembre: à 10h30, 11h30, 12h30, 15h, 16h, 17h. Contact à l'Abbaye : 04 42 50 41 69 abbaye@ville-laroquedantheron.fr JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 57 58 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 59 EXPOSITION - DANS LES SILLONS DE L'ART BRUT Visite expliquant sa démarche d’artiste et le lien qu’elle tisse entre la musique et sa peinture. Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 10h à 12h et de 14h30 à 18h Lieu: Galerie-musée 13, Cours Foch, 13640 La Roque d’Anthéron contact: 04 42 50 70 74 musee@ville-laroquedantheron.fr EXPOSITION DE CARNETS DE CROQUIS SUR LE THÈME : Dans les rues de la Roque d'Anthéron en lien avec le Festival les carnets Exposition de croquis dans le cadre d’un concours sur la création de carnets de voyage, à partir du patrimoine et de l’ambiance de la Roque d’Anthéron autour du thème «Dans les rues de la Roque d’Anthéron» par des artistes, écrivains, illustrateurs, plasticiens, carnettistes, amateurs en tout genre. En lien avec le Festival les Carnets. Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 10h à 12h et de 14h à 17h Lieu: à l'ancienne mairie, place de la république VISITES LIBRES ET VISITES GUIDÉES DE LA CHAPELLE SAINTE-ANNE DE GOIRON Cette très belle chapelle romane du XIe siècle se dresse sur le plateau de Manivert. Propriété de Lambesc et de La Roque d’Anthéron, elle sera exceptionnellement ouverte aux visiteurs à l’occasion des Journées du Patrimoine. Visites guidées en petit groupe. Par Philippe VANHALST, architecte-urbaniste Renseignements Office de Tourisme 04 42 50 70 74 20-ROUSSET VESPRADE PROVENÇALE Vendredi 15 septembre à 18h30 L’association INDEX célèbre des poètes ou écrivains provençaux à l’occasion des Journées du Patrimoine. Cette année, quelques anniversaires seront évoqués: la parution du poème "Calendal" de Frédéric Mistral et de l’offrande de la "Coupo" par des Catalans; centenaires de la mort en 1917 de Marie d’Arbaud, "Felibresse du Caulon", et d’Elzéar Jouveau. Les textes de ces auteurs seront lus par des sympathisants de la "lengo nostro", leur vie retracée par l’organisateur de cette vesprade depuis quinze années: Jacques Blanc. Une "Charadisso" de Roussetains suivra cette évocation. Pot de l’amitié en clôture de manifestation. Entrée libre. INDEX: 04 42 53 22 75 APÉRITIF D'OUVERTURE DES JOURNÉES DU PATRIMOINE À LA MÉDIATHÈQUE. Samedi 16 septembre à 11h M. le Maire Jean-Louis Canal et M. Norbert Bernard, adjoint au Maire Délégué à la Culture ont le plaisir de vous convier à la cérémonie, avec la participation de l'Association pour la Sauvegarde du Patrimoine roussetain (ASPR) et d'INDEX. Verre de l'amitié et du patrimoine offert à l'issue de la cérémonie. Renseignements : 04 42 29 00 10 CONFÉRENCE Samedi 16 septembre à 14h30 ''Rousset, des maçons constructeurs à l’architecte-conseil'' Lieu: Salle du restaurant du 3 ° âge, Place Borde Conférence organisée par l’ASPR. Durée : 1h30 environ La conférence, menée par Pascale Birotteau-Grolleau, architecte-conseil, présentera le rôle des maçons constructeurs et des personnages marquants comme le curé Meissonnier et Paul Borde qui, au XIX ° siècle, ont fait le visage du centre ancien du village et aujourd’hui le rôle de l’architecte-conseil qui, en appui de la commune, veille à la préservation de son caractère patrimonial. Intervenants: Pascale BIROTTEAU-GROLLEAU, architecte-conseil, Scop Aquatre Architecture, et Louis GERMAIN Association Pour la Sauvegarde du Patrimoine Roussetain: 04 42 29 17 00 VISITE DE LA CHAPELLE DU CALVAIRE Samedi 16 et dimanche 17 septembre de 14h30 à 18h Visite des vitraux, présentation de la restauration du bâtiment de 1995 à 2014 et des activités artistiques (exposition de panneaux descriptifs). La Chapelle du Calvaire a été construite par l’Abbé Meissonier en 1867 et restaurée depuis 1995. Création des vitraux "Genèse" en 2002 par Reine Colin, artiste. Elle a obtenu le Label Fondation du Patrimoine en 2014. L'association INDEX, dont c'est le siège, produit environ 3 ou 4 manifestations culturelles par an, dont un cycle sur les estampes: "Estampes en mai". Une chapelle passée du cultuel au culturel. INDEX: 04 42 53 22 75 Renseignements Mairie de Rousset 04 42 29 00 10 www.rousset.fr 21- SAINT-CANNAT La 34e édition des Journées européennes du patrimoine placée sous le thème de la Jeunesse, débutera cette année dès le jeudi 14 et le vendredi 15 septembre en direction du jeune public, suivront les animations du samedi 16 et dimanche 17 septembre 2017. Cette édition sera résolument tournée vers le jeune public et sa sensibilisation au patrimoine, à l’histoire de la Nation et à l’histoire de l’art, ou encore aux métiers du patrimoine. Actions dans le Milieu scolaire Dans le cadre des NAP, élèves concernés > Primaires de l'école des Santolines (CP / CE1 / CE2) > Vendredi 15 septembre- 15h-16h30 > Primaires de l'école Barbizet (CE2 /CM1 / CM2) > Jeudi 14 septembre - 15h-16h30 Intervenants: Danièle Barbier, ancienne directrice des écoles assistée de JeanClaude Klein, conservateur du Musée Suffren 58 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 58 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 59 PARCOURS DÉCOUVERTE DE L'ARCHITECTURE DE ST CANNAT PROPOSÉ AUX SCOLAIRES Les enseignants auront le loisir de choisir un parcours organisé par l'équipe Culture en partenariat avec le conservateur du Musée. 1 - Les portes anciennes comme celle du Courredou; les Vestiges tels que ceux de la chapelle Notre Dame de Vie ; d'anciennes constructions comme celles de la Rue Curie. 2 - Sur les traces des remparts du XIVe siècle avec par exemple la Traverse rue Danton avec sa porte gothique en ogive 3 - Les fontaines et lavoirs: découverte menée par "Fanny la lavandière" 4 - Les personnages illustres de St Cannat: Statue du Bailli de Suffren / Statue de Canus Natus 5 - Visite de l'expo photo "St Cannat, hier et aujourd'hui" Salle Artaud VISITES GUIDÉES DU MUSÉE SUFFREN Samedi 16 et dimanche 17 septembre 10h30-12h Espace Suffren Intervenant: Jean-Claude Klein Pour mieux connaître le patrimoine de Saint Cannat et son histoire, ne manquez pas le musée du village, à découvrir pour la valeur historique de ses collections. Les expositions sont consacrées aux costumes provençaux, aux collections d'outils agraires, au tremblement de terre de 1909 et à Bailli de Suffren, né en 1729 dans le château qui abrite aujourd'hui la mairie et ce musée (Bailli de Suffren était un des plus grands marins français de l'époque). VISITES GUIDÉES DU PATRIMOINE HISTORIQUE ET SACRÉ Samedi 16 et dimanche 17 septembre 10h30-12h Rendez-vous Espace Suffren Intervenant: Jean-Claude Klein La visite commence en partant du Musée, avenue Pasteur... On découvrira l'Église et la Chapelle Notre-Dame, les vestiges des remparts du XIVe siècle , la maison du peintre St Cannaden Joseph Richaud… EXPOSITION PHOTO -SAINT-CANNAT HIER ET AUJOURD'HUI Samedi 16 et dimanche 17 septembre Espace Suffren 10h-12h & 15h-18h Intervenant: Georges Petruschi Les Saint-Cannadens ont permis d'alimenter cette exposition par l'apport de photographies anciennes. Pour découvrir comment l'architecture urbaine a évolué. À ne manquer sous aucun prétexte ! L'ARCHITECTURE VINICOLE Samedi 16 septembre à 16h30 Intervenant: Jean-Paul Aurran Les cuves de la Cave coopérative à voir ou revoir! La cave ouverte au public pour une visite guidée ! LES FONTAINES ET LAVOIRS : Découverte menée par "Fanny la lavandière" Dimanche 17 septembre Rendez-vous 11h Place Gambetta Renseignements Mairie de Saint-Cannat 04 42 50 82 00 www.saint-cannat.fr 22- SAINT-ESTÈVE-JANSON Saint-Estève-Janson est un tout petit village rural posé tranquillement sur la rive gauche de la Durance, entre Salon-de-Provence et Aix-en-Provence, à la frontière des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse. VESTIGES DU CHÂTEAU DE JANSON Le village possède des vestiges du château de Janson qui dresse encore quelques pans de murs en ruine. Vous pourrez aussi découvrir les restes d'une monumentale cheminée du château à la réserve naturelle volontaire du Haras de Saint-Estève. GROTTE DE L'ESCALE Le village possède une grotte classée "Monument Historique" appelée la grotte de l'Escale. Découverte en 1960, elle a été d'un grand intérêt paléontologique, montrant notamment des traces d'occupation humaine. Elle est aujourd'hui explorée par les scientifiques et chercheurs et donc malheureusement encore interdite aux visiteurs... profitez-en pour vous balader dans les environs du village. LA PASSERELLE ET LE THÉÂTRE DE PLEIN AIR Ensemble architectural réalisé par de jeunes architectes: avec, d'une part, un espace public et une passerelle piétonne, œuvres des architectes Corinne Chiche et Éric Dussol (Architectes Paysagiste StoA architecture) et, d'autre part, le Vallon de l’Escale avec un aménagement paysager, un théâtre de plein air, jeux… par l'architecte Jean-Michel Fradkin et le paysagiste Alep. Réalisations récemment primées par la profession. Renseignements Mairie Boulevard des Écoles 04 42 61 97 03 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 59 60 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 61 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 23- LE THOLONET À LA DÉCOUVERTE DE ROUTE CÉZANNE date: dimanche 17 septembre horaires : de 14h à 18h Lieu: Route Cézanne, 4,7 kilomètres entre le Rond-Point Charles Tillon et Le Tholonet, jusqu'au Château du Tholonet. Observations: Fermeture exceptionnelle de la route du Tholonet. L'association Route Cézanne du Tholonet s'est constituée à l'issue de la célébration du centenaire cézannien en 2006. La route Cézanne du Tholonet, trait d'union entre la ville et la campagne, route de patrimoine culturel, est rendue piétonne le temps d'un après-midi durant les journées du patrimoine pour permettre de marcher sur les traces du grand maître Paul Cézanne, de reconnaître et d'approcher quelquesuns des points de vue de ses célèbres paysages. L'association offre ces temps de découverte et de partage à travers deux visites guidées, des contes et une lecture depuis le Château du Tholonet. Visites guidées sur la Route Cézanne deux départs à la même heure à 15h adresses des deux départs: Départ 1- Château du Tholonet, Le Tholonet: rendez-vous devant le château du Tholonet, à l'entrée de la commune en venant d'Aix. Visite en direction de Château noir puis les Artauds et arrivée au Château du Tholonet – durée: env. 1H30. Départ 2- Atelier de Léo Marchutz: sortie Est d'Aix en direction du Tholonet, à 10minutes du square Charles Tillon. Arrivée: Château du Tholonet. Durée: 1heure. Observations : Deux visites guidées proposées avec deux itinéraires différents. Chaussures de marche recommandées. CONTES TIRÉS DU SAC à 15h et à 16h adresse: Le Tholonet, rendez-vous place du château du Tholonet (à l’entrée de la commune en venant d'Aix). Observations : Contes pour enfants de 5 à 12 ans. Groupe de 15-20 personnes enfants et accompagnateurs. LECTURE DE ''RACCORDS SAINTE-VICTOIRE date: dimanche 17 septembre à 16h Lieu: Prairie des Infernets entre le château du Tholonet et la mairie du Tholonet. Observations : Lecture en extérieur d'un texte des éditions Contre-Pied, par Sarah Kéryna-Champroux Programme proposé Par l'Association Route Cézanne du Tholonet Association Route Cézanne du Tholonet – ARCT Tél. : 04 42 66 90 83 routecezanne@orange.fr Renseignements Mairie du Tholonet 3384, Route Paul Cézanne 04 42 66 90 41 24- VAUVENARGUES Un personnagehors du commun illustre la mémoire de la commune de Vauvenargues. Il s'agit de Luc de Clapiers de Vauvenargues (1715-1747) dont la vie et l'œuvre ont fait l'objet de rencontres et d'un colloque avec d'éminents spécialistes en 2015 lors de l'édition des journées du patrimoine 2015 à l'occasion de son 300e anniversaire de naissance. Voici un bref rappel sur le personnage dont la disparition a eu lieu il y a quelque 260 années. Luc de Clapiers, Marquis de Vauvenargues, est un moraliste particulier dans son temps. Cette singularité (liée à une très brève existence) a contribué à sa renommée posthume. Il est né le 5 août 1715 à Aix-en-Provence et mort le 28 mai 1747, à Paris à l'âge de 32 ans. C’est un véritable météore qui a traversé le ciel de la pensée du XVIIIe siècle français. Vauvenargues est, pour son temps un inconnu, excepté pour Voltaire, qui a écrit qu’il possédait «à l’âge de vingt-cinq ans la vraie philosophie et la vraie éloquence sans autre étude que le secours de quelques bons livres». ''L'Encyclopédie utilisera des passages entiers de ses écrits sans le nommer''. Reconnu et honoré, il le sera au cours du XIXe siècle, comme auteur de l’Introduction à la connaissance de l’esprit humain suivie de Réflexions et Maximes, le seul ouvrage publié de son vivant, quelques mois avant sa mort. Un exemplaire de cette édition de 1746 annoté par Voltaire se trouve, aujourd’hui, à la bibliothèque Méjanes d’Aix-en-Provence. La première grande édition critique des Œuvres complètes de Vauvenargues est en cours de réalisation par une équipe internationale de chercheurs: Jean Dagen, Professeur émérite de l’université de Paris-IV, Sorbonne, Jeroom Vercruysse et Daniel Acke, Professeurs à la Vrije Universiteit de Bruxelles, Laurent Bove, Professeur émérite de l’université Jules Verne d’Amiens. MAXIMES ET PENSÉES DE VAUVENARGUES : ''Les grandes pensées viennent du cœur.'' ''Pour exécuter de grandes choses, il faut vivre comme si on ne devait jamais mourir.'' ''C'est à notre cœur à régler le rang de nos intérêts, et à notre raison de les conduire.'' ''La raison et la liberté sont incompatibles avec la faiblesse.'' Le Prieuré de Sainte-Victoire est actuellement en travaux et non ouvert au public Renseignements Mairie de Vauvenargues 12, boulevard du Moraliste 13126 Vauvenargues 04 42 66 01 88 60 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 60 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 61 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 25- VENELLES RALLYE PHOTO Le rallye photo consiste à faire un reportage photographique de divers aspects significatifs des différents quartiers de Venelles. Nous vous proposons de «partir à la découverte» d’éléments caractéristiques de notre village. Qu’il s’agisse de personnes, de constructions, d’espaces naturels, d’animaux ou d’objets matériels. Chaque équipe de « reporters » (de 3 à 5 personnes) se verra attribuer un quartier et devra doit réfléchir à quelques images (entre 5 et 10 clichés par équipe) portant sur des thèmes porteurs de l’histoire lointaine ou récente du village. L’équipe gagnante se verra offrir une exposition. Participation sur inscription. Rassemblement devant l’office du tourisme à 9h. ANIMATION TOUT PUBLIC : ATELIERS « NATURE-PATRIMOINEVINICOLE » Jours et horaires de l'action proposée: Samedi 16 septembre: Rallye photos de 9h à 12h et ateliers de 15h à 15h45. Dimanche 17 septembre: ateliers de 15h à 15h45 Renseignements Office du tourisme Municipal 45, avenue Maurice Plantier Place des Logis 13770 Venelles Tel : 04 42 123 223 Courriel : office.tourisme@venelles.fr 26- VITROLLES La commune de Vitrolles propose un programme élargi au mois de septembre: VISITES GUIDÉES Visites historiques du village Samedi 16 et dimanche 17 septembre à 15h Rendez-vous devant la mairie du village, avenue Camille Pelletan. Visite guidée du vieux village avec visite de l’Eglise St Gérard de Tenque - Chapelle Notre Dame-de-Vie et Tour sarrasine (sur le Rocher de Vitrolles). Accès libre. Prévoir des chaussures confortables. La visite du samedi 16 septembre débutée à 15h se terminera par un spectacle du CIAM, Centre International des Arts en Mouvement au Parc Chritine Gounelle (Place Jules Ferry). VISITE D'ENTREPRISE SETEC INTERNATIONAL Jeudi 21 septembre à 14h Visite guidée par Eve Roy Ces bureaux construits selon les plans établis par Jean Prouvé, célèbre architecte designer, filleul d'Émile Gallé, chef de file de l'École de Nancy et l'ami de Le Corbusier, mettent en œuvre le "système Pétroff. Inscriptions: 04 42 77 90 27 SPECTACLES L'HOMME QUI PLANTAIT DES ARBRES Au Théâtre de Fontblanche Mercredi 27 septembre à 9h30 et à 15h JULES ET MARCEL Correspondance entre Jules Raimu et Marcel Pagnol. par la Compagnie Dans la cour des Grands, avec Frédéric Achard, Gilles Azzopardi et Christian Guérin. Au Théâtre de Fontblanche Vendredi 29 septembre à 20h30 Spectacle gratuit sur réservation dans la limite des places disponibles. Inscriptions: 04 42 77 90 27 VISITES LIBRES LE VIEUX VILLAGE Circuit découverte. Itinéraire indiqué depuis la mairie du village À travers un parcours pédagogique pédestre en 14 panneaux illustrés de photos et d'images d'archives, découvrez les monuments, l’architecture médiévale, ainsi que les personnages qui ont forgé l'histoire de ce petit village provençal niché au pied d'un piton rocheux, dit «Le Roucas». À voir: - Le maître-autel en bois sculpté, qui serait attribué à Pierre Puget et de nombreuses toiles et vitraux du XIXe siècle dans l’église Saint-Gérard dédiée au fondateur de l’Ordre de Malte (ouverture sur rendezvous au 04 42 77 90 54). Le point de vue sur l’étang de Berre depuis le sommet du rocher. La fontaine en pierre de Cassis et marbre de Vitrolles, surmontée d’un buste représentant Marianne, symbole de la république. Prévoir chaussures confortables pour la montée du rocher. Non accessible aux personnes handicapées LA TOUR SARRASINE-VIEUX VILLAGE - ROCHER Il faudra être bien chaussé pour gravir ensuite les 96 marches taillées dans la roche qui mènent au sommet du rocher, sur lequel est érigé la Tour sarrasine, classée monument historique et la chapelle Notre-Dame-de-Vie, patronne des aviateurs. En récompense de cet effort: un magnifique panorama sur l’étang de Berre et la Sainte-Victoire. LE PARC CHRISTINE GOUNELLE -VIEUX-VILLAGE Place Jules Ferry Invitation à la rêverie sous les cèdres centenaires au cœur du vieux village dans ce parc aménagé en restanques où un espace est dédié aux enfants près d'un jardin à la française. On peut aussi y découvrir les vestiges d'une glacière qui jadis permettaient de stocker les pains de glace en provenance de la Ste-Baume. Parking public (gratuit) place de l’Aire Renseignements Bureau du Tourisme de Vitrolles 04 42 77 90 27 61 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 62 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | MEYREUIL LE THOLONET BEAURECUEIL SAINT-ANTONINSUR-BAYON GARDANNE SIMIANE-COLLONGUE BOUC-BEL-AIR CABRIES-CALAS LES PENNES MIRABEAU VITROLLES MIMET GREASQUE FUVEAU SAINT-MARC JAUMEGARDE LUYNES LES MILLES VENTABREN CHATEAUNEUF-LE-ROUGE ROUSSET PUYLOUBIER VAUVENARGUES VENELLES MEYRARGUES JOUQUES SAINT-PAUL-LEZ-DURANCE EGUILLES LAMBESC ROGNES LE PUY-SAINTE-REPARADE SAINT-ESTEVE-JANSON PEYROLLES EN-PROVENCE PERTUIS LA ROQUE D’ANTHERON SAINT-CANNAT COUDOUX PEYNIER TRETS AIX-EN-PROVENCE MEYREUIL LE THOLONET LAC DE BIMONT BASSIN DU RÉALTOR PUYRICARD CÉLONY LE GRAND SAINT-JEAN BEAURECUEIL SAINT-ANTONINSUR-BAYON GARDANNE SEPTÈMES-LES VALLONS SIMIANE-COLLONGUE BOUC BEL AIR CABRIÈS-CALAS LES PENNES-MIRABEAU VITROLLES MARIGNANE ROGNAC LA FARE-LES-OLIVIERS PÉLISSANNE ALLEINS LA-TOUR-D’AIGUES MIRABEAU RIANS POURRIÈRES ANSOUIS VILLELAURE CADENET MALLEMORT BERRE-L’ETANG ÉTANG DE BERRE MIMET GRÉASQUE FUVEAU SAINT-MARC JAUMEGARDE LUYNES LES MILLES VENTABREN CHÂTEAUNEUF-LE-ROUGE ROUSSET PUYLOUBIER VAUVENARGUES VENELLES MEYRARGUES JOUQUES SAINT-PAUL-LEZ-DURANCE EGUILLES LAMBESC ROGNES LE PUY-SAINTE-RÉPARADE SAINT-ESTÈVE-JANSON PEYROLLES EN-PROVENCE PERTUIS LA ROQUE D’ANTHÉRON SAINT-CANNAT COUDOUX PEYNIER TRETS SAINT-MAXIMIN LA-SAINTE-BAUME CHAÎNE DES COTES CHAÎNE DE LA TOULOUBRE HAUTE VALLÉE DE L'ARC VALLÉE DE LA DURANCE PARC NATUREL RÉGIONAL DU LUBERON AIX-EN-PROVENCE MAISON SAINTE-VICTOIRE MONTAGNE SAINTE-VICTOIRE MAISON GRAND SITE SAINTE-VICTOIRE ROQUES-HAUTES AÉRODROME D’AIX VELAUX N7 D543 D17 D18 D543 D18 D15 D66D D66 D561 D15 D14C D14A A51 A51 A8 A8 A7 A54 A52 D63 D10 D17 D58 D6 N96 D7 D6 D58 D7 D46 D908 D908 D7 D60A D113 D9 D9 D18 D64 D65 D13 D96 D11 D961 D11 D10 D3 D17 D96 D10 D10 D20 D64 CHAÎNE DE L’ÉTOILE AÉROPORT MARSEILLE-PROVENCE N7 D543 D17 D18 D543 D18 D15 D66D D66 D561 D15 D14C D14A A51 A51 A8 A8 A7 A54 A52 D63 D10 D17 D58 D6 N96 D7 D6 D58 D7 D46 D908 D908 D7 D60A GARE TGV AÉROPORT MARSEILLE-PROVENCE D113 D9 D9 D18 D64 D65 D13 D96 D11 D961 D11 D10 D3 D17 D96 D10 D10 D20 D64 CHAÎNE DE L’ÉTOILE L’ARBOIS GARE TGV A51 D543 D65 D18 5 km N VERS AVIGNON LYON VERS MARSEILLE VERS AUBAGNE TOULON VERS NICE VERS GAP 19 22 10 18 17 14 16 9 21 5 25 24 4 23 11 3 20 15 12 6 1 2 13 26 7 8 LES 26 COMMUNES DU PAYS D’AIX PARTICIPANT AUX JOURNÉES DU PATRIMOINE 2017 JOURNÉES DU PATRIMOINE | SEPTEMBRE 2017 | 63 MEYREUIL LE THOLONET BEAURECUEIL SAINT-ANTONINSUR-BAYON GARDANNE SIMIANE-COLLONGUE BOUC-BEL-AIR CABRIES-CALAS LES PENNES MIRABEAU VITROLLES MIMET GREASQUE FUVEAU SAINT-MARC JAUMEGARDE LUYNES LES MILLES VENTABREN CHATEAUNEUF-LE-ROUGE ROUSSET PUYLOUBIER VAUVENARGUES VENELLES MEYRARGUES JOUQUES SAINT-PAUL-LEZ-DURANCE EGUILLES LAMBESC ROGNES LE PUY-SAINTE-REPARADE SAINT-ESTEVE-JANSON PEYROLLES EN-PROVENCE PERTUIS LA ROQUE D’ANTHERON SAINT-CANNAT COUDOUX PEYNIER TRETS AIX-EN-PROVENCE MEYREUIL LE THOLONET LAC DE BIMONT BASSIN DU RÉALTOR PUYRICARD CÉLONY LE GRAND SAINT-JEAN BEAURECUEIL SAINT-ANTONINSUR-BAYON GARDANNE SEPTÈMES-LES VALLONS SIMIANE-COLLONGUE BOUC BEL AIR CABRIÈS-CALAS LES PENNES-MIRABEAU VITROLLES MARIGNANE ROGNAC LA FARE-LES-OLIVIERS PÉLISSANNE ALLEINS LA-TOUR-D’AIGUES MIRABEAU RIANS POURRIÈRES ANSOUIS VILLELAURE CADENET MALLEMORT BERRE-L’ETANG ÉTANG DE BERRE MIMET GRÉASQUE FUVEAU SAINT-MARC JAUMEGARDE LUYNES LES MILLES VENTABREN CHÂTEAUNEUF-LE-ROUGE ROUSSET PUYLOUBIER VAUVENARGUES VENELLES MEYRARGUES JOUQUES SAINT-PAUL-LEZ-DURANCE EGUILLES LAMBESC ROGNES LE PUY-SAINTE-RÉPARADE SAINT-ESTÈVE-JANSON PEYROLLES EN-PROVENCE PERTUIS LA ROQUE D’ANTHÉRON SAINT-CANNAT COUDOUX PEYNIER TRETS SAINT-MAXIMIN LA-SAINTE-BAUME CHAÎNE DES COTES CHAÎNE DE LA TOULOUBRE HAUTE VALLÉE DE L'ARC VALLÉE DE LA DURANCE PARC NATUREL RÉGIONAL DU LUBERON AIX-EN-PROVENCE MAISON SAINTE-VICTOIRE MONTAGNE SAINTE-VICTOIRE MAISON GRAND SITE SAINTE-VICTOIRE ROQUES-HAUTES AÉRODROME D’AIX VELAUX N7 D543 D17 D18 D543 D18 D15 D66D D66 D561 D15 D14C D14A A51 A51 A8 A8 A7 A54 A52 D63 D10 D17 D58 D6 N96 D7 D6 D58 D7 D46 D908 D908 D7 D60A D113 D9 D9 D18 D64 D65 D13 D96 D11 D961 D11 D10 D3 D17 D96 D10 D10 D20 D64 CHAÎNE DE L’ÉTOILE AÉROPORT MARSEILLE-PROVENCE N7 D543 D17 D18 D543 D18 D15 D66D D66 D561 D15 D14C D14A A51 A51 A8 A8 A7 A54 A52 D63 D10 D17 D58 D6 N96 D7 D6 D58 D7 D46 D908 D908 D7 D60A GARE TGV AÉROPORT MARSEILLE-PROVENCE D113 D9 D9 D18 D64 D65 D13 D96 D11 D961 D11 D10 D3 D17 D96 D10 D10 D20 D64 CHAÎNE DE L’ÉTOILE L’ARBOIS GARE TGV A51 D543 D65 D18 5 km N VERS AVIGNON LYON VERS MARSEILLE VERS AUBAGNE TOULON VERS NICE VERS GAP REMERCIEMENTS COORDINATION GÉNÉRALE SOUS L'AUTORITÉ DE Madame Marie-Pierre Sicard-Desnuelle, 10e Adjoint, Musées, Patrimoine, Secteur sauvegardé et Relations avec l’Atelier du Patrimoine, Politique patrimoniale et Embellissement de la Cité, Archives municipales- Santé et relations avec l’Hôpital- Conseiller territorial du Pays d’Aix et Conseiller Métropolitain, Monsieur Philippe Pintore, Directeur Général Adjoint Culture, Patrimoine, Musées et Attractivité, ET LA DIRECTION DES MUSÉES ET DU PATRIMOINE, Madame Joëlle Benazech, Directrice, Isabelle Zunino, chargée de mission, coordinatrice des Journées Européennes du Patrimoine d’Aix-enProvence et du Pays d’Aix et rédactrice, La Direction de la Communication. ET DES PARTENAIRES, INSTITUTIONS ET ASSOCIATIONS: Atelier Cézanne, Atelier du Patrimoine, Bibliothèque Méjanes, Conservatoire Darius Milhaud, Cité du Livre, Carrières de Bibémus, Musée du Vieil Aix, Musée Granet, Musée des Tapisseries, Pavillon de Vendôme, Mission Archéologique de la Ville, Office de tourisme d’Aix et du Pays d’Aix; Albiolo Colette, Suzanne Berling, Amis du Festival International d’Art Lyrique, Amis de la Fondation Vasarely, Amis de la Méjanes, Amis du Pavillon de Vendôme et du musée des Tapisseries, Archives municipales, Archives départementales des Bouchesdu-Rhône,Association des Amis d’Albiolo, Association des Amis des Musées d’Aix, Association des Amis de la Pierre, Association des Amis du Musée Granet, Asociation archéologique d’Entremont, Association Cathédrale vivante, Association des Musiciens Amateurs du Pays d’Aix, Association Philatélique du Pays d’Aix, Association pour la Restauration et la Sauvegarde du Patrimoine du Pays d’Aix, Atelier de l’Environnement-CPIE, les Ateliers de la Voix d’Aix-enProvence, Fabien Barcelo, Café Zimmermann, Maylïs Castets, Chapelle des Oblats, Café Zimmerman, Monsieur Daniel Chol, la Cour d’Appel du Palais Monclar, Cécile David, Aure de Thieulloy, Huguette de Welle, Eglise Protestante Unie d’Aix et du Pays d’Aix, Yoann Fayolle, Michel Fraisset, Philippe Francesci, La Fondation Vasarely, GUID du Ballet Preljocaj, Harmonie municipale d’Aix-en-Provence, Histoires d’Aix et de Provence, Hôtel Galliffet, Hôtel d’Olivary, Images et Recherche, Marie Laforge, Brigitte Lam, Bernard Lesaing, Librairie le Blason, Librairie O ! Les papilles, Alexandre Mahue, Camille Moirenc, Office de Tourisme d’Aix-Pays d’Aix, Pavillon Noir, Planétarium, Julien Ponsoda, Productions le fil à soie, Quatuor Agate, Le Quatuor vilain, Association Route Cézanne du Tholonet, Marie-Ange Rater, Marie-Claire Rubinstein, Théâtre du Jeu de Paume, 3bis-F, Philippe Vanhalst, Pierre Vasarely, Les Vieux Volants de Provence. Ainsi que tous les membres de la direction du patrimoine et des musées, de la Communication, des Moyens généraux, du Protocole, des Espaces verts, de la Voirie et de l’Espace public, de la Police municipale. REMERCIEMENTS PARTICULIERS - à Monsieur José de Los Llanos, Conservateur en chef du Musée Carnavalet à Paris pour nous avoir permis de reproduire le portrait de Claude-Nicolas Ledoux. -à Monsieur Philippe Franceschi, Chef d’orchestre et les membres de son orchestre. -à Fabien Barcelo, Compositeur, à Julien Ponsoda, compositeur et Sound designer. -aux Amis d’Albiolo et à Colette Albiolo, artiste internationale. -Madame David et sa famille, pour l’ouverture exceptionnelle du jardin du Pavillon de Trimond. -à Monsieur de la Fresnaye, pour l’ouverture des jardins de la bastide de la Félicité. -Madame Marie-Ange Rater pour l’ouverture exceptionnelle du jardin de sa Bastide Romégas. Nos remerciements vont aussi : -aux conférenciers, pour leur participation gracieuse et éclairée à notre programme, -à toutes les équipes municipales sans qui rien ne pourrait se faire. -à toutes les personnes nous ayant sympathiquement apporté leur précieuse contribution. COORDINATION GÉNÉRALE DU CONSEIL DE TERRITOIRE DU PAYS D'AIX- MÉTROPOLE A I X - MARSEILLE-PROVENCE: Daniel Gagnon,Vice-président délégué à la Culture du Conseil métropolitain, Maire de Cornillon-Confoux, Philippe Charrin, Président de la Commission Culture et Sport de la Métropole Aix-Marseille-Provence et Vice-Président du Conseil de territoire du Pays d’Aix délégué à la Culture, Maire de Vauvenargues, La Direction de la Culture, La Direction de la Communication. LES MAIRES DES COMMUNES PARTICIPANTES DU PAYS D’AIX : Richard Mallié, Maire de Bouc-Bel-Air, Hervé FabreAubrespy, Maire de Cabriès, Michel Boulan, Maire de Châteauneuf-le-Rouge, Guy Barret, Maire de Coudoux, Robert Dagorne, Maire d’Eguilles, Hélène RoubaudLhen, Maire de Fuveau, Roger Meï, maire de Gardanne, Michel Ruiz, maire de Gréasque, Guy Albert, Maire de Jouques, Bernard Ramond, Maire de Lambesc, Mireille Jouve,Maire de Meyrargues, Robert Lagier, Maire de Meyreuil, Michel Amiel, Maire des Pennes-Mirabeau, Roger Pellenc, Maire de Pertuis, Christian Burle, Maire de Peynier, Olivier Fregeac, Maire de Peyrolles-enProvence, Jean-David Ciot, maire du Puy SainteRéparade, Jacky Pin, Maire de Rognes, Jean-Pierre Serrus, Maire de La Roque d’Anthéron, Jean-Louis Canal, Maire de Rousset, Jacky Gérard, Maire de SaintCannat, Martine Cesari, Maire de Saint-Estève-Janson, Michel Legier, Maire du Tholonet, Philippe Charrin, Maire de Vauvenargues et Conseiller métropolitain Robert Chardon, Arnaud Mercier, Maire de Venelles, Loïc Gachon, Maire de Vitrolles. LES PARTENAIRES DU PAYS D’AIX POUR LES JOURNÉES DU PATRIMOINE 2017 : La Direction des Affaires Culturelles de Bouc Bel Air, Les Jardins d’Albertas, Musée Mélik à Cabriès, Musée ARTEUM à Châteauneuf-le-Rouge, la mairie d’Eguilles, Office de Tourisme de Fuveau, Musée Provençal des Transports, Musée des Papillons et des Insectes, Les Amis d’Antoine Sartorio, Association Les Amis de Jouques, Office de Tourisme de Lambesc, Musée Les Amis du Vieux Lambesc, la mairie des PennesMirabeau, Association pour la conservation et la défense du Patrimoine, Service Archives de Pertuis, Service Patrimoine de Pertuis, Office de Tourisme de Pertuis, Association Peyrolles Rétro, Office de Tourisme et de la Culture de Peyrolles en Provence, la mairie du Puy Sainte-Réparade, Association La Salluvienne, Château d’Arnajon, Château La Coste, l’Abbaye de Silvacane, Musée de Géologie et d’Ethnographie de La Roque, Café Zimmermann, la mairie de Saint-Cannat, Musée Suffren Saint-Cannat, Association des Amis du Vieux Saint-Cannat, Les Amis de l’Eglise, la Mairie de Venelles, Bureau Municipal du Tourisme de Vitrolles, Archives municipales de Vitrolles, Association les Amis de Notre-Dame de Vie. RÉDACTION: Partie Aix-en-Provence (Isabelle Zunino avec l’aide de Nuria Nin pour la partie du Chantier des trois places), et partie Pays d’Aix (Isabelle Zunino). CLICHÉS ET CRÉDITS PHOTOGRAPHIQUES POUR AIX-EN-PROVENCE ET LE CONSEIL MÉTROPOLITAIN: Philippe Biolatto, Yannick Blaise, Labo-photo Conseil métropolitain, Christian Michel, Carine Martinez, Isabelle Zunino. Plan Makaire (Musée Paul Arbaud). Plans Ledoux (Bibliothèque Méjanes). «Nicolas Ledoux (1736-1806), architecte avec sa fille Adélaïde». Huile sur toile. Paris, musée Carnavalet. © Musée Carnavalet / Roger-Viollet. @Mairie d’Aix-en-Provence Ce programme peut être soumis à modifications. Dans le contexte exceptionnel du Plan Vigipirate en vigueur, le programme peut être partiellement annulé ou dans sa totalité, en fonction des conditions de sécurité au moment des journées. Ce livret ne peut être vendu. Il est offert grâcieusement par la ville d’Aix-en-Provence, le Conseil de Territoire du Pays d’Aix et la Métropole Aix-Marseille-Provence. Conception graphique Noon Graphic Design Impression Printconcept entreprise. aixenprovence.fr Plan du Palais de Justice par Claude-Nicolas Ledoux - © Archives Bibliothèque Méjanes, ville d'Aix-en-Provence

11:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.